LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

DEMARCHE DE SOINS

Cours : DEMARCHE DE SOINS. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  17 Juin 2019  •  Cours  •  749 Mots (3 Pages)  •  68 Vues

Page 1 sur 3

PSYCHOMOTRICITE ET JEUX

La psychomotricité ne s’enseigne pas elle s’expérimente :

• L’enfant découvre son corps

• Il organise ses mouvements : déplacement et manipulation

• Il découvre son espace d’action et, ensuite, se le représentera

• Il vas construire sa relation au temps

• Il vas rencontrer l’autre

 Construire sa confiance en lui-même et en l’autre

La première année : deux grandes étapes

• L’enroulement et la prise de conscience de son corps

• L’extension et les déplacements

La deuxième année : la maitrise de son corps qui permet l’exploration : de l’espace, des limites, de la relation des objets entre eux, et bien sur l’autre enfant…

La troisième année : le langage , l’imitation, la créativité…

Explorer :

• Toucher

• Recommencer autant de fois que nécessaire

• Dans tous les sens

• Se concentrer

Toboggan

Parcours de motricité

Pour comprendre les objets :

• Grands, petits, contenants, contenus

• L’âge des « collections »

INTERRACTIONS : adulte-enfant

Enfant-adulte

Capacité a jouer seul en présence d’un adulte

L’émerveillement partagé :

- Le regarde de l’adulte= 1° miroir de l’enfant

3 règles fondamental : tu te ne te fais pas mal, tu ne fais pas mal a l’autre et tu ne casse rien.

PSYCHOMOTRICITE : LES THERORIES DE L’OBSERVATION.

Dans quel but va-t-on observer ?

• Position scientifique

• But d’accompagner pour vivre ensemble

• Observation à but organisationnel

• But d’apprentissage

• But de communication

• Posture professionnelle

• Evaluation

Comment va-t-on procéder ?

 La nature de l’observation :

 Observation expérimentale

 Observation naturaliste

 La cible de l’observation :

 L’enfant seul ou l’adulte seul

 L’enfant en interaction avec l’adulte

 L’enfant en interaction avec d’autres enfants

 Plusieurs enfants

 La place de l’observateur :

 Non perceptible par les sujets

 Présent mais dans une attitude de retrait réservée, de « neutralité bienveillante »

 Observateur agissant auprès de l’enfant

 La méthode d’enregistrement :

 L’attention flottante

 Noter dans l’après coup

 Noter tout de suite

 Faire des films, des enregistrements

Que va-t-on regarder ?

1. L’environnement de l’observation :

2. Ce que fait l’enfant :

 Sa posture corporelle

 Ses mouvements

 Ses gestes

Les expressions de l’enfant :

 Expressions de son visage : mimique, regard…

 Emissions de sons

 Tonicité

3. Ce que fait l’adulte : en écho a ce que fait l’enfant

 Sa posture

 Ses déplacements

 Ses gestes

 Ses paroles et expressions

L’attitude de l’observateur

• Ne pas faire de jugements

• Ne pas formuler d’appréciation

• Ne pas faire d’interprétation

• Ne pas porter une théorie sur ce qui a été vu

• Ne pas faire de supposition

Il s’agit de concentrer son attention sur l’enfant réel

En utilisant les différents canaux perceptifs :

• Le regard

• L’ouïe

...

Télécharger au format  txt (6.3 Kb)   pdf (45.5 Kb)   docx (11.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com