LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La rémunération

Analyse sectorielle : La rémunération. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  21 Mai 2015  •  Analyse sectorielle  •  3 287 Mots (14 Pages)  •  166 Vues

Page 1 sur 14

Recruteur et candidatsAller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

« Un très grand Merci à Lucie ! - Bilan de l’année 2008… Bonne et heureuse année »

Pour ou contre le CV anonyme

Par recruteuretcandidat le vendredi 19 décembre 2008, 12:03 - Sondages & Etudes - Lien permanent

Sondages Etudes[DO NOT LEAVE IT IS NOT REAL]Chers lecteurs,

En ligne depuis le 21 août, vous avez été 278 à répondre au « sondage du moment » qui avait pour question :

« Etes-vous pour ou contre le CV anonyme »

Un grand merci à tous pour votre participation à ce sondage dont le sujet semble polémique, mais aussi d’actualité et sur lequel chacun semble avoir son avis… Je vais à travers vos résultats vous donnez mon avis sur ce sujet tout en espérant entamer avec vous tous un débat intéressant et riche d’échange.

Les résultats de ce sondage sont les suivants :

Sur les 278 participants à ce sondage :

- 46% des votants sont pour le CV anonyme

- 43% des votants sont contre le CV anonyme

- 11% des votants n’ont pas d’avis sur ce sujet

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je vous propose de « planter le décor » sur le CV anonyme et de vous rappeler le cadre dans lequel celui-ci s’inscrit.

Le principe du CV anonyme veut qu’aucune information qui permette d’identifier le candidat n’apparaisse sur ce dernier, notamment sur des éléments considérés discriminants comme :

- La photo

- Le nom (voire le prénom)

- L’adresse

- Le sexe

- L’âge

- La nationalité

Sur un axe légal, le Code du Travail précise dans son article L 121-6 :

« Les informations demandées, sous quelque forme que ce soit, au candidat à un emploi ou à un salarié ne peuvent avoir comme finalité que d'apprécier sa capacité à occuper l'emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles. Ces informations doivent présenter un lien direct et nécessaire avec l'emploi proposé ou avec l'évaluation des aptitudes professionnelles. Le candidat à un emploi ou le salarié est tenu d'y répondre de bonne foi. »

Le Sénat a voté le 9 mars 2006 un amendement rendant obligatoire l’utilisation des CV anonymes dans les entreprises de plus de 50 salariés en insérant l’article L 121-6-1 :

« Dans les entreprises de cinquante salariés et plus, les informations mentionnées à l’article L. 121-6 et communiquées par écrit par le candidat à l’emploi doivent être examinées dans des conditions préservant son anonymat. Les modalités d’application du présent article sont déterminées par décret en Conseil d’État. »

Les sanctions encourues pour le non-respect de cette obligation : l’anonymat du candidat et en l’occurrence le CV anonyme seront par ailleurs connues lorsque le Conseil d’Etat rendra un décret d’application (que l’on attend toujours depuis mars 2006 !).

Après avoir replacé dans son contexte le « CV anonyme », je souhaite vous donner mon avis de recruteur sur le sujet, mais aussi celui de citoyen…

Commençons par mon avis de citoyen, il me semble que le CV anonyme est un faux débat et de la poudre aux yeux. En effet, une invention de nos chers politiques dont la non diversité ethnico-sociale n’exprime en rien la multitude de notre société, constat frappant lorsque l’on observe nos représentants à la Chambre des Députés et du Sénat. Par cet artifice, ils veulent encore et toujours nous donner, comme à leurs habitudes, des leçons qu’ils ne s’appliquent pas à eux-mêmes : plus de diversités, moins d’intolérance et plus de mixité sociale… Alors que nombre d’entreprise sont de plus en plus mondialisés, interculturelles, multisociales et sont donc bien plus représentatives de cette diversité que la bulle mediadico-politique dans laquelle nos hommes politiques évoluent !

Il apparaît que nos classes politiques sont malades de leur atavisme et de leur népotisme. Expression de notre société discriminante ou à l’origine de celle-ci, j’ai mon avis sur le sujet mais vous laisse la réponse… Néanmoins, leur solution : effacer ce qui fait nos différences (notre géographie), nos spécificités (sexe, âge…), notre humanité (notre nom) sur le CV ne me semble pas être une bonne réponse. En effet, ne devrait-on pas être fier de ce qui fait notre identité et l’imposer à ceux qui n’en veulent pas ?

Afin de poursuivre dans cette dynamique de pensée : être fier de notre identité ! Il me semble intéressant d’appuyer cette vision en vous donnant mon avis de recruteur… Je pense que le CV anonyme ne sert à rien et ne garantira en rien les candidats contre la discrimination qui fait feu de tout bois dans notre pays et notamment dans certain milieu… Le raciste, la non acceptation de l’autre, du différent et voire de l’étranger fait partie de l’humanité et malheureusement de nos sociétés modernes…

Oui, il existe des recruteurs racistes et discriminants, pensez-vous réellement que le CV anonyme pourra les arrêter dans leurs discriminations ? Non et d’ailleurs est-il réellement intéressants de travailler pour ce genre de personnage ? Tant pis pour eux ils ne bénéficieront pas de la diversité et de sa richesse et tant mieux pour nous ! Fuyez ces recruteurs, n’essayez même pas de les rencontrer ou de les forcer à vous accepter en utilisant l’anonymat et en niant ce que vous êtes… Soyez fier de vos origines tout en les laissant se « détruire » et « s’asphyxier » au milieu de leurs clones !

Le CV anonyme n’est donc pour moins qu’un prétexte, une façon de se dédouaner d’une réalité sociale dont le principal message qu’il véhicule me semble plus qu’inquiétant : effacer vos différences pour vous permettre d’intégrer la société ! Comme à l’exemple de son nom, dont on devrait être

...

Télécharger au format  txt (21.3 Kb)   pdf (208.4 Kb)   docx (19.2 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com