LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de situation: Conduire une relation dans un contexte de soins.

Dissertation : Analyse de situation: Conduire une relation dans un contexte de soins.. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  6 Décembre 2016  •  Dissertation  •  725 Mots (3 Pages)  •  497 Vues

Page 1 sur 3

Gomis Elodie

le 13/02/2012

Analyse de la pratique n°1 : Conduire une relation dans un contexte de soins.

L’activité réalisée est une toilette au lit qui a eu  lieu le 25 octobre 2011 à 9h00 dans la chambre de monsieur R au service de rééducation neurologique – orthopédique de la clinique M.

J'ai fait le choix de cette pratique car je ne m'étais jamais confronté à une toilette où la personne soignée ne pouvais pas exprimer son ressenti et où il était difficile de mettre en place une communication.

Monsieur R. est un homme de 63 ans qui est entré au service de rééducation orthopédique  de la clinique M. à la suite d’un accident vasculaire cérébrale (AVC) ischémique. Des suites de cette AVC, monsieur R. présente une hémiplégie droite, une hémiparésie droite ainsi qu’un état de somnolence permanent que les médecins n’arrive pas à expliquer, une stimulation verbale forte arrive parfois à le réveiller ce qui implique une aide totale pour les actes de la vie quotidienne.

L’objectif de cette toilette est d’assurer la satisfaction du besoin « Être propre et protéger ses téguments » mais aussi de tenter d'instaurer une communication avec la personne soignée.

Situation :

Sous la supervision de deux aides-soignantes, j’ai commencé à m’installer. J’ai parlé assez fort au patient pour le prévenir que j’allais commencer sa toilette au lit. J’appréhendais un peu cette toilette car le patient étant fortement somnolant j’avais peur de lui faire mal sans m’en rendre compte. J’ai préparé mon matériel.

J’ai observé son visage au moment du geste afin de voir s’il faisait une mimique pouvant m’indiquer s’il avait froid, pour toute réponse je n’ai eu le droit qu’a un ronflement !

J’ai tenté de lui faire comprendre que je commencé à le déshabillé.

J’ai commencé par savonner le torse de monsieur R. à l’aide du gant de toilette car ne sachant pas s’il avait compris ce qui se passé autour de lui, j’avais peur qu’il se réveille soudainement et ne comprenne pas pourquoi son visage est mouillé.

Monsieur R. a entrouvert les yeux un bref instant, je ne savais pas comment interpréter la chose, est-ce qu’il ouvrait les yeux pour savoir pourquoi son torse étais mouillé ? Étais-ce dû au fait qu’il dormait ? Se demander t’il quelle étais cette agitation autour de lui ? J’ai tenté un sourire.

Les aides-soignantes parlaient entre elles quand elles ont remarqués que je faisais des temps d’arrêt pour observer les réactions du patient, elles m’ont signifiés qu’a un moment il se rendrait bien compte de ce qui se passé. J’ai été frustrée car m’imaginant à la place du patient, je m’imaginer me réveillé et voir une personne qui me lave sans même que j’en ai pris conscience auparavant, la surprise qu’on peut avoir voir même la gêne.

J'ai commencé la toilette du visage en évitant les gestes brusques et en n’utilisant pas de savon de peur qu’il ne pénètre les yeux de monsieur R. si il venait à ouvrir les yeux, je lui ai demandé si ça allais, il n’a pas répondu, ni bougé. J’ai recouvert le patient avec la serviette utilisée seulement sur le haut du corps de monsieur R. car j’ai pensé que peut être le patient pourrais avoir froid mais aussi pour préserver sa pudeur.

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (68 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com