LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Situation d'hygiène infirmier

Cours : Situation d'hygiène infirmier. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  26 Novembre 2019  •  Cours  •  473 Mots (2 Pages)  •  46 Vues

Page 1 sur 2

Bende Simina

U.E 2.10 Infectiologie Hygiène

Situation d’hygiène

La situation que j’ai choisie de présenter s’est déroulé aux environs de 14h30. J’étais dans le service de consultation gynécologique d’un hôpital et j’assistait pour la première fois à une consultation avec un gynécologue en tant que personnel soignant.

On a accueilli une patiente puis écouter les raisons pour laquelle elle était présente devant nous.

La patiente avait beaucoup d’antécédant médicaux mais venait principalement pour un prolapsus (décente d’organe génital) qui la faisait aller aux toilettes à chaque instant ainsi qu’une suspicion de polype d’un autre médecin.

Une fois la partie entretien fini nous avons donc examiner la patiente.

Je pensais assister le médecin lors de son examen, en lui donnant en cas d’oubli dans l’étagère le matériel dont il avait besoin car je savais que dès lors qu’il aurait commencé à toucher la partie intime de la patiente donc tout devra être en stérile.

Je me plaçai donc près de l’étagère afin de faciliter le médecin dans son travaille en lui proposant mon aide qu’il accepta, il commença par prendre un speculum qu’il introduit le vagin de la patiente puis une paire de gant stérile une fois les gants mis je savais qu’il ne pouvait plus rien touché d’autre que la patiente et le matériel stériles.

Il commença par toucher la lampe d’examen puis se remis à toucher le speculum, une fois la patiente examinée il décida de réaliser une biopsie pour être sure qu’il s’agit bien d’un polype et pas d’une tumeur maligne.  Pour cela il avait besoin de clamp, compresse simple, compresse longue d’une pince Kocher et d’un pot de formol. Surement par habitude d’exercé seul le médecin ne me demanda rien et venait lui-même chercher le matériel situé dans l’armoire en touchants les tiroirs en cherchant ce dont il avait besoin et repartais faire sa biopsie. J’ai quand même pris l’initiative de déposer un haricot près du médecin pour qu’il ne mélange pas son matériel propre et « sale » car je voyais que le matériel stérile et non stérile se mélangeais.

Une fois la biopsie fini vue qu’il avait fait saigner la patiente, il fallait compresser pour arrêter les saignements. Il commença donc avec des compresses simples puis il souhaita continuer avec des compresses longues mais dans l’armoire il n’y en avait pas, le médecin décida d’aller en chercher dans la réserve situer dans une autre pièce. Il partit sans enlever ses gants et revenue il les changea qu’une fois arriver devant la patiente, puis changea de compresse.

Une fois l’examen terminer il réunit dans le haricot les compresses simple/longues ainsi que ses gants et mis le tout dans une poubelle DASRI (jaune).

Pour le clamp et la pince Kocher j’ai pris une boite et y est mis un savon qui ce diffuse avec le contacte de l’eau pour que les aides-soignantes puissent les stériliser.

...

Télécharger au format  txt (3 Kb)   pdf (23.6 Kb)   docx (7.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com