LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les neurones

Dissertation : Les neurones. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  19 Janvier 2016  •  Dissertation  •  1 340 Mots (6 Pages)  •  231 Vues

Page 1 sur 6

INTRO

Qu'est ce qu'un neurone ?

Un neurone, ou cellule nerveuse, est une cellule excitable constituant l'unité fonctionnelle de base du système nerveux. Notre cerveau est composé de plus de 100 milliard de neurones. Ces neurones forment des connexions les uns avec les autres dans le seul but de transmettre des informations Il faut distinguer deux types de neurones : les neuronnes excitateurs, qui permettre de transmettre l'information et les neurones inhibiteur qui eux, vont couper la transmission de l'information. Pour qu'une bonne communication se mette en place, un équilibre entre excitation et inhibition est necessaire.

Voici la composition d'un neurones. Il est composé d'un noyau, d'un corps cellulaire, d'un axone (c'est de la que l'information provient) et de dendrites qui vont permettre de transmettre l'informations aux prochains neurones.

Justement, les informations entreles neurones se transmettent par le biais de signaux électriques. Ces signaux électriques sont des charges positives et négatives qui sortent et entre dans le neurones. La encore, pour que tout fonctionnent normalement, c'est une question d'équilibre entre ces charges. Ces charges transitent donc de l'extérieur du nerone vers l'intérieur (ou inversement) par des protéines ressemblant à des puits appelés "canaux"

Il est intéressant de se demander en quoi nos neurones jouent un rôle primordial pour notre cerveau ?

Nous verrons tout d'abord que les neurones servent de base pour le développement. Ensuite nous verrons que les neurones sont présent dans d'autres parties du corps. Et enfin nous étudierons les problèmes liées aux neurones.

Nos neurones sont une base pour notre développement.

Les neurones pour l'apprenttissage :

En effet, chez le nouveau né, la plupart des neurones ne sont pas encore reliés les uns aux autres. C’est en réponse aux stimulations provenant de son environnement que les neurones se connecteront. Cette connexion entre deux neurones s’appelle une synapse. (schema)

Durant cette période, les synapses continuent donc à évoluer, et de nouveaux réseaux de neurones sont créés. Lorsque l’enfant fait de nouvelles découvertes, des connexions se forment, d’autres se renforcent, d’autres s’affaiblissent et certaines disparaissent. L’efficacité des synapses est donc influencée par les informations qui sont reçues par le cerveau. Cette capacité du cerveau à s’adapter en réaction à son environnement est essentielle à l’apprentissage.

De plus, les neurones sont sollicité pour un apprentissage quelconque, que ce soit d'un cour ou d'un geste technique effectué dans un sport par exemple, Grâce a des neurones appelés "neurone miroirs", nous sommes capable de s'approprier les gestes et sensation des autres personnes (comme l'empathie, quand quelqu'un se coince le doigt dans une porte, on fait une grimace de manière automatique et involontaire. C'est nos neurones miroirs qui s'activent) . Ces neurones sont aussi activé lorsque nous voyons quelqu'un tirer dans un ballon par exemple, et cela crée un certain réseaux. Lorsque nous effectuerons se même geste, si le réseaux neuronales des neurones miroirs a bien été encrés, nous seront capable de le refaire et la même zones du cerveau sera activé par nos neurones. C'est la le principe de l'apprentissage par imitation. Un exemple involontaire et connu provoqué par le neurones miroirs est le baillement.

Vien ensuite l'apprentissage par répétition. En effet, la répétition permet aux neurones de créer des réseaux. Plus la répétition ou l'entrainement est intense, plus ce réseaux sera sollicité et pourra être un "chemin" prédefini lors de l'execution d'un geste technique pour un sportif ou lors de la résolution d'un exercice de math. Nous serons alors en mesure d'effectuer une même tâche plus rapidement et plus aisement.

Ces apprentissages sont capable grâce à la plasticité de notre cerveau qui est beaucoup plus grande lorsque nous sommes petit. C'est pour cela que l'apprentissage d'une langue étrangere est mieux adapté lorsque l'on est jeune.

Dans cette deuxième partie, nous allons voir que nous possédons des neurones ailleurs que dans

...

Télécharger au format  txt (8.5 Kb)   pdf (87.5 Kb)   docx (11.2 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com