LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Abeille.

Commentaire de texte : Abeille.. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  13 Mai 2014  •  Commentaire de texte  •  469 Mots (2 Pages)  •  641 Vues

Page 1 sur 2

Abeille est un nom vernaculaire ambigu désignant en français certains insectes hyménoptères de la superfamille des Apoidea. Au moins 20 000 espèces d'abeilles sont répertoriées sur la planète1 dont environ 2 500 en Europe et 1 000 en France2. En Europe, l'espèce la plus connue est Apis mellifera qui, comme la plupart des abeilles à miel, appartient au genre Apis. Cependant, la majorité des abeilles ne produisent pas de miel.

Les abeilles peuvent être classées selon leur mode de vie : les abeilles domestiques, sauvages, solitaires ou bien sociales… Les abeilles sont nettement distinctes des guêpes, par leur morphologie et leur comportement. Les bourdons en revanche sont un groupe particulier d'abeilles3.

Le mot abeille est attesté en français pour la première fois au XIVe siècle4.

D'abord mentionné sous les formes abueille, abele, aboille ou encore abeulle, ce mot est un emprunt à l'occitan abelha4,5, lui-même issu du latin ăpĭcŭla « petite abeille », diminutif d’apis « abeille »6.

Il remplace un terme d'oïl ef issu directement du latin apis (Flandre, îles Anglo-Normandes, ainsi que dans l'estuaire de la Gironde), tandis que dans l'Est, l'abeille est considérée comme étant une « petite mouche » (mouchette, mohhate, môtchotte) et que, plus au sud, on la nomme avette ou aveille4. Le terme de mouche-ep est aussi trouvé et eps employé par Montaigne.

L'usage du mot abeille domine progressivement celui des termes employés régionalement. Cependant, une autre expression « mouche à miel » va se substituer dans bien des dialectes d’oïl aux formes plus anciennes issues du latin apis (exemple en cauchois mouque à mié).

Dans sa première édition de 1694, le Dictionnaire de l'Académie française définit l'abeille comme étant une « mouche à miel », sauvage ou domestique7. La définition du mot abeille dans les dictionnaires évolue peu avec le temps. Il faut attendre le XIXe siècle avec la 6e édition (1832-1835) de ce dictionnaire pour voir apparaître des précisions sur cette sorte de mouche : « Insecte ailé […] qui produit la cire et le miel » et le XXe siècle avec la 8e édition de 1932-1935 pour qu'elle soit classée parmi les hyménoptères tout en précisant également qu'elle « vit en essaim »8. Cette définition est très proche de celle donnée par le Trésor de la Langue Française (1971-1994)4, ce qui réduit progressivement l'usage du mot aux seules abeilles à la fois sociales et productrices de miel9.

Pourtant, parmi les insectes appelés « abeille » en français, il existe en réalité des espèces solitaires et d'autres qui ne produisent que peu ou pas du tout de miel. Cette différence va être intégrée à la 9e édition du Dictionnaire de l'Académie française qui, tout en réduisant la définition de l'abeille à la « famille des Apidés », explique qu'elle vit en société et produit du miel mais élargit cette définition en ajoutant « le plus souvent5 ».

...

Télécharger au format  txt (2.9 Kb)   pdf (57.2 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com