LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Implementation De Manufacturing Execution System (MES) Cas « Bronco »

Commentaires Composés : Implementation De Manufacturing Execution System (MES) Cas « Bronco ». Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  20 Mars 2012  •  4 265 Mots (18 Pages)  •  1 164 Vues

Page 1 sur 18

Implementation de Manufacturing Execution System (MES)

Cas « Bronco »

Management des Systèmes d’Information

Réalisé par:

21.11.2011

Introduction

La performance des entreprises est aujourd’hui indissociable de leur réactivité en termes de réponse aux marchés, de délai de conception, de prise en compte des normes et des réglementations, de communication... C’est l’ensemble de ces exigences qui a contribué au développement des systèmes d’informations dans le secteur industriel.

Le domaine des systèmes d'information industriels s'est profondément transformé ces dernières années sous l'influence du développement des technologies de l’information et de la communication (objets, composants, service web, …) ainsi que de l’internationalisation des organisations (mondialisation). Conséquence, les systèmes d'information sont de plus en plus présent dans l’entreprise et hétérogènes. Il convient d'intégrer ces différents systèmes afin de les faire communiquer et les faire coopérer.

Notre travail s'inscrit dans cette problématique, et plus précisément dans le cadre de l'implémentation d’une application de surveillance et de MES dans une entreprise productrice de vins. Après une introduction de la notion de MES et de sa relation avec les ERP. Nous allons vous présenter notre analyse d’une étude de cas traitant de la mise en place d’un MES dans l’entreprise BRONCO WINE COMPANY, INC.

Cette analyse débute par une présentation de Bronco Wine, par la suite nous vous exposerons notre problématique, suivra l’établissement d’un cahier de charges pour résoudre celle-ci.

Nous passerons par la suite à la présentation de la solution choisi par Bronco Wine. Pour finir par une analyse managériale qui nous permettra de dégager les différents apports de cette application.

SOMMAIRE

Introduction 1

Manufacturing Execution System 4

Définition 4

La Norme S95 5

Principales valeurs ajoutées et limites/contraintes du MES : 7

La convergence entre MES et ERP : 8

Des indicateurs bien peu exploités : 8

Avantages et limites de la convergence entre ERP et MES 9

Étude de cas 10

Présentation de Bronco Wine Company 10

Bonco est face des problèmes : Interview avec Paul Franzia, Responsable de l’ingénierie 11

Définition de la problématique et solution proposée : 13

FactoryPMI et ses fonctionnalités: 14

Bénéfices pour le processus de vinification 15

Gestion de la saison des vendanges : 16

Bénéfices pour l’embouteillage : 16

Reporting, analyses et support technique : 17

Conclusion 18

Manufacturing Execution System

Définition

Un Manufacturing Execution System est un système d’information qui permet de collecter et d’analyser les données de production de tout ou d’une partie de l’atelier pour permettre aux différents acteurs de l’entreprise d’agir en connaissance de cause afin de maîtriser les procédés de fabrication. Les avantages d’un tel système sont nombreux : réduction des coûts de fabrication, diminution des délais, augmentation de la qualité, les valeurs ajoutées sont nombreuses.

L’avènement du MES dans les entreprises de toutes tailles s’inscrit dans un contexte de nécessité d’augmentation de la réactivité face aux variations du marché, de diminution du délai de conception, du durcissement des normes et règlementations, bref, dans un contexte de besoin d’amélioration du contrôle de la chaine de production. Après avoir intégré l’ERP comme élément à part entière de la gestion de production, l’intégration du MES fait partie d’un processus d’amélioration de la vision et du contrôle de la production des entreprises. Véritable système de gestion de l’atelier, ce dernier permet d’optimiser les activités de production depuis l’OF jusqu’au produit fini, et intègre de nombreuses fonctions complémentaires.

Les échanges de données en temps réel permettent de gérer rapidement les différents événements qui peuvent survenir en production (panne, manque matière, etc) et d’en voir les conséquences sur les indicateurs de production qui apparaissent sur le tableau de bord. La maîtrise de l’outil de production permet ainsi également un meilleur contrôle des ressources, et notamment des matières premières.

En faite, le MES a comme fonction de base est double :

 Exécution de l’ordre de fabrication selon des données livrées via Contrôle Commande.

 Rendre compte au niveau de la planification après le recueil des données issues de la production réalisée.

Ainsi, nous pouvons dire que le MES se situe entre les niveaux ERP en amont et Contrôle commande en aval. Le MES joue aussi un rôle d’agent de liaison de deux sens entre ces 2 niveaux. Il a aussi pour rôle de mettre en oeuvre de façon opérationnelle et optimisée, les instructions reçues de la planification, de surveiller, mémoriser et permettre d’analyser tous les évènements normaux et critiques liés à celle-ci. Afin de rendre-compte aux services fonctionnels de l’entreprise.

Une des tâches les plus difficiles à accomplir pour le MES est de concilier la base de temps de l’ERP qui est du type transactionnel jour, semaine, mois, avec celle du Contrôle commande qui est du type Temps réel.

La Norme S95

Une norme a été mise en place pour définir

...

Télécharger au format  txt (29.8 Kb)   pdf (350.4 Kb)   docx (21.6 Kb)  
Voir 17 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com