LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Equipement informatique

Dissertation : Equipement informatique. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  15 Janvier 2020  •  Dissertation  •  1 675 Mots (7 Pages)  •  27 Vues

Page 1 sur 7

CARNET DE LECTURE :

LA NUIT DES ROIS

Contexte de l'œuvre

La nuit des rois, ou ce que vous voudrez est une comédie lyrique du XVIIe siècle écrit par Shakespeare. La pièce paraît en 1600, lorsque le théâtre élisabéthain est toujours d'actualité. Ce mouvement est constitué des pièces anglaises écrites sous le règne de la reine Élisabeth Ière, depuis environ 1562. Shakespeare est aujourd'hui l'un des dramaturges les plus célèbres est reconnus de cette époque.

La comédie se déroule en Hilarie (Albanie actuelle) au XVIe siècle.

Autrefois, l'époque a posé une contrainte : de fait, lorsque la pièce a été créée, il faut savoir que les femmes n'avaient pas le droit de monter sur scène. Ce sont donc les hommes qui se déguisaient en femme pour jouer les personnages féminins. Cela ajoute une certaine ambiguïté, particulièrement dans cette pièce. En effet au cours de la comédie, Viola doit se travestir pour pouvoir entrer au service du duc. Il fallait donc que le jeune acteur qui représentait Viola se déguise en jeune femme (Viola), puis en homme déguisé en femme (Césario).

L'intrigue

Au XVIe siècle, Viola et Sébastien, deux jumeaux sont séparés lors d'un naufrage. Chacun pense que l'autre est mort. Ainsi, trouvant refuge en Illyrie, Viola entre-t-elle au service du duc d'Orsino, dont elle est secrètement amoureuse.

Pour ce faire, elle se travestit et devient Césario, en eunuque. Le duc, lui, aime Olivia, une riche comtesse qui a refusé plusieurs fois ses avances, parce qu'elle souhaite offrir à son frère décédé plusieurs années de deuil.

Son oncle, Tobie Rotegras veut la marier au sir André Grisemine. Ces deux derniers s'amusent avec Maria et Fabien, tous deux au service d'Olivia, à jouer des tours à Malvolio, l'intendant d'Olivia. Ils lui font entre autres croire que la comtesse l'aime.

Au cours de la pièce, des quiproquos entre viola et Sébastien apparaissent, si bien qu'Olivia tombe finalement amoureuse de Viola/Césario et épouse Sébastien, et le duc souhaite épouser viola à la fin de la comédie.

Au cours de la pièce, des quiproquos à propos de Viola et Sébastien apparaissent, si bien qu'Olivia tombe finalement amoureuse de Viola/Césario mais épouse Sébastien. Quant au duc, il souhaite épouser Viola à la fin de la comédie.

Thèmes de la pièce

Dans la nuit des rois, Shakespeare aborde différents thèmes. Tout d'abord l'intérêt du travestissement est illustré à travers la comédie. En effet, sans se faire passer pour un jeune homme, Viola n'aurait sans doute pas été admise au service du duc, et ne se serait pas rapprochée de lui.

L'amour est aussi largement évoqué. De fait, il est non seulement question d'amour entre un homme et une femme qui s’aiment : Olivia et Sébastien, le duc et Viola, et même Maria et Tobie Rotegras. Il y a aussi de l'amour fraternel : Viola et Sébastien, et également Olivia et son frère défunt.

Shakespeare et « la Nuit des rois »

La pièce, découpée en cinq actes, étant parue vers 1600, a été écrite en ancien anglais par William Shakespeare. Il s'agit d'une comédie agrémentée de quiproquos et d'un certain comique de situation, bien que l'auteur aie également écrit bon nombre de tragédies. Elle appartient au mouvement littéraire du théâtre élisabéthain (XVIIème siècle).

La pièce est devenue un classique intemporel de la littérature anglaise, toujours d'actualité après plus de 400 ans.

Questions posées durant la lecture :

Est-ce que le duc va découvrir que Césario est une fille ?

Est-ce que Viola va retrouver son frère Sebastien ?

Olivia va-t-elle épouser le duc ?

Florilège de citations :

PASSAGES MARQUANTS :

Acte II, scène 3 (« Puritain, du diable……….Bonsoir. ») : La scène de la fausse lettre est un passage marquant car le stratagème de Maria pour ridiculiser Malvolio, qu’elle trouve trop prétentieux, est cruel et comique à la fois. Celle-ci va imiter l’écriture de sa maitresse et faire croire à Malvolio qu’Olivia a un faible pour lui. Elle écrit qu’elle aime « quand il porte ses bas jaunes », « son sourire », « la couleur de sa barbe » …

II, 5 (« Qu’avons-nous là………ce que tu voudras ») : Quand il découvre la lettre, il ne se doute absolument pas que c’est un piège et y croit dur comme fer.

Malvolio : « Sur ma vie, c’est là la main de ma maitresse ».

III, 4 (« je suis aussi folle………rester intendant ») : Malvolio va alors porter des bas jaunes et arriver souriant devant sa maitresse confuse.

« Entre Malvolio, en bas jaunes »

Olivia : « tu souris, ce me semble ? ».

V, 1 : Ses dernières paroles dans le livre sont : « je me vengerai de toute votre clique ».

Émotions :

PASSAGES QUI AMUSENT :

II, 5 (« Sur ma vie……….ce que tu voudras ») : Ce passage est amusant car Malvolio découvre la lettre le complimentant et est très ému par ce que lui dit sa maitresse (en fait Maria).

« Le voilà conquis jusqu’aux tripes ».

III, 4 (« je suis aussi folle………rester intendant

...

Télécharger au format  txt (9.8 Kb)   pdf (48.2 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com