LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cas D'entreprise Rachat De Prisunic Par Monoprix

Dissertation : Cas D'entreprise Rachat De Prisunic Par Monoprix. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  10 Décembre 2014  •  684 Mots (3 Pages)  •  441 Vues

Page 1 sur 3

En 1992, la chaîne de magasins populaires Prisunic est mise en vente par le Groupe Pinault-Printemps-Redoute et dès 1997 se fait racheter par l'enseigne Monoprix. En nous appuyant sur un article paru en 2002 dans le Figaro Economie, nous tenterons de répondre aux questions suivantes:

-Qu'est-ce qu'une fusion? A quels objectifs cette stratégie de croissance répond-t-elle?

-Quelles ont été les stratégies mises en place par le groupe afin de réussir cette fusion?

I/Les modalités de la croissance: objectifs et risques

1/Qu'est-ce qu'une stratégie de croissance?

La croissance fait partie des stratégies d'entreprise: cela consiste en l'augmentation de la taille de l'entreprise qui peut être interne(extension des activités existantes au sein de l'entreprise) ou externe(s'allier ou racheter une autre entreprise). Le processus de fusion mis en place par Monoprix fait donc partie des stratégies de croissance externe.

2/Quelle sont les objectifs d'une fusion?

Il existe plusieurs types de fusions possibles. Dans le cas de Monoprix et Prisunic, il s'agit d'une fusion horizontale c'est-à-dire d'un rapprochement d'entreprises concurrentes. Les principaux objectifs d'une fusion sont les suivants: meilleure répartition des risques, synergie des coûts(mise en commun des coûts) qui vise les économies d'échelle(réduction des coûts unitaires lorsque la production augmente), renforcement du pouvoir de marché et élargissement de l'offre, acquisition de nouvelles compétences. Pour Monoprix, le but était avant tout de pouvoir gagner en compétences puisque Prisunic lui a offert son expertise dans les domaines de la mode et du textile, en économies d'échelle, de gagner en points de vente, tout en s'inscrivant dans une logique d'évolution du concept de magasin.

3/Les risques de la fusion

Si les avantages d'une fusion sont nombreux, les risques le sont tout autant. Il y a par exemple les risques de synergie négative, de pertes d'argent, de l'incompatibilité des deux organisations, de leurs cultures, ou encore un risque de difficultés d'intégration de l'entreprise rachetée au sein du groupe...

II/ Les stratégies mises en œuvre pour la réussite de la fusion Monoprix-Prisunic

1/Le défi de l'intégration

Toute fusion implique des restructurations, il est alors nécessaire de mettre en œuvre des moyens rapides permettant l'unification des pratiques, des méthodes de travail, et des équipes. C'est à ce problème stratégique que Monoprix est confronté lors de sa fusion avec Prisunic. Pour cela, le groupe décide d'adopter un modèle d'organisation visant à l'intégration en essayant de trouver les meilleurs éléments des deux modèles et en les combinant. Cela s'est fait au travers des trois axes du programme Primo :

1er axe :privilégier les meilleurs savoir-faire de chacun (Monoprix transfère à Prisunic son expertise dans les domaines de l'alimentaire et de la parfumerie, Prisunic en fait de même avec le textile

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (73.7 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com