LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Théorie économique Contemporaine

Documents Gratuits : Théorie économique Contemporaine. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  29 Mars 2012  •  505 Mots (3 Pages)  •  894 Vues

Page 1 sur 3

Quelle conception se fait Marx de la valeur ?

La théorie économique de Marx a largement bénéficié de l'apport des économistes classiques.

La pensée dominante à l'époque est celle de Ricardo. Marx critiquera Ricardo et Say dans ses travaux.

Pour Ricardo, l’économie est inséparable d'une analyse globale de la société.

Avant de s’intéresser à la notion de plus-value, Marx reprend la théorie classique de la valeur travail et met en avant les contradictions des différents auteurs classiques.

Marx a une conception de la valeur différente de celle de Ricardo, notamment avec l’introduction du concept de travail abstrait. La théorie de la valeur est la conception de Karl Marx de la formation de la valeur.

Marx analyste tout d’abord la marchandise car le mode de production capitaliste set pour lui « une immense accumulation de marchandises ».

Pour Marx les deux facteurs de la marchandise sont les valeurs d’usage et d’échange.

La valeur d’usage décrit l’utilité d’un bien alors que la valeur d’échange décrit la proportion dans laquelle des valeurs d’usage s’échangent l’une contre l’autre. Pour Marx cette valeur d’usage n'est pas déterminante pour expliquer la valeur d'un bien. Pour Marx, la comparaison de deux marchandises en vue d'en échanger une certaine quantité (il prend pour exemple l’échange du froment et du fer) se fait par l’intermédiaire d’une troisième valeur. (Cette valeur va permettre de savoir combien il faudra d’unité de froment pour valoir tant d’unité de fer). Marx distingue le produit, qui est une valeur d'usage personnelle (utilité individuelle, résultant d'un travail humain et destiné à l'autoconsommation) et la marchandise, qui est une valeur d'usage sociale, destinée à l'échange. Pour Marx, on ne peut pas fonder la théorie capitaliste sur la valeur d'usage, mais sur la valeur d'échange. Alors que les Classiques réduisent l'échange marchand à un simple troc.

Ricardo va donc se rabattre sur l’idée du produit du travail, et donc le travail humain nécessaire à la production des biens. C’est en effet le « travail humain » matérialisé en elle qui permet de déterminé cette valeur, et plus que la valeur d’usage. Cela vaut pour la production de marchandises qui s’échangeront. Pour mesurer cette grandeur, c’est la quantité de travail incorporé à la marchandise qui va être importante et donc le temps moyen de travail « socialement nécessaire ». (Exemple du tisserand anglais). La valeur de la marchandise est donc proportionnelle au temps de travail moyen incorporé dans la marchandise. Ce temps de travail moyen va dépendre de plusieurs facteurs tel l’habilité moyenne des travailleurs, du progrès technique et des conditions naturelles.

En effet plus la force productive de travail est grande, plus le temps de travail moyen est faible.

Marx tient à préciser qu’une chose peut être utile à l’homme sans qu’elle provienne de son travail (« valeur d’usage personnelle » par exemple, pour ses propres besoins). Pour que le produit

...

Télécharger au format  txt (3.3 Kb)   pdf (54.1 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com