LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Transformations Des Modes De Vie

Dissertation : Les Transformations Des Modes De Vie. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  3 Novembre 2011  •  2 375 Mots (10 Pages)  •  2 419 Vues

Page 1 sur 10

Thème :La transformation des modes de vie

Le thème d'approfondissement sur les transformations des modes de vie peut être appréhendé sous deux aspects : d'une part l'approche individualiste, qui renvoi à l'évolution de la manière de vivre d'un individu ; d'autre part, l'approche collective qui renvoie à l'évolution des comportements au sein d'un groupe social. Il faut avant tout rappeler qu'un mode de vie est une manière de vivre, d'être, de penser. D'un point de vue dynamique il est évident que les modes de vie ont considérablement évolué dans le temps et continuent à évoluer au gré notamment du progrès technique et de l'évolution des mœurs. En effet en cinquante ans, les gens ont bénéficié largement des progrès de la médecine qui a permis l'augmentation de l'espérance de vie ; ils ont adhéré aux grandes révolutions technologiques notamment en ce qui concerne les transports, les énergies ; ils ont adopté massivement le mode vie urbain ; la culture et le savoir se sont considérablement accrus grâce aux études plus poussées, autrefois réservées à l'élite. D'un point de vue plus économique, la notion de mode de vie d'un individu renvoie à la manière dont il va chercher à satisfaire ses besoins. La façon de vivre d'un individu peut donc s'analyser en fonction de son mode de consommation. Comment évoluent l'économie et la société en France de 45 à nos jours ?Quelles sont les tendances lourdes? Est-il possible de repérer des dates charnières? Nous verrons donc dans un premier temps que ce thème nous fera l'évolution économique de la France. Puis dans un second temps l'évolution de la structure de la population française. Dans un troisième temps nous étudierons la progression du niveau de vie et l’évolution de la consommation et transformations culturelles. Enfin, nous verrons l'accès à l'éducation.

Nous allons donc voir l’évolution économique de la France dans cette partie notamment en ce qui concerne la croissance puis la crise. La France connaît d’abord une phase de reconstruction, au cours de laquelle l'État encourage la production, planifie l'économie et nationalise des entreprises dans certains secteurs: La banque (1945-société générale-Crédit Lyonnais); l'énergie (1945-gaz,électricité; 1946-charbonnages). De 1947 à 1973, la France profite d’une période de croissance exceptionnelle, celle-ci est de 5 % en moyenne par an. On peut expliquer la croissance par le baby -boom, par le développement des crédits, de la publicité et par la modernisation de l'industrie. L’état providence se développe : Sécurité Sociale (créée en 1945, généralisée par Giscard D' Estaing), création du SMIG (Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti) en 1950, allocations familiales, retraites, congés payés (3 semaines en 1956, 4 en 1969). État providence : Expression qui désigne l’extension de l’intervention de l’État dans le domaine économique et social. Celui-ci est responsable de la croissance économique qu’il doit réguler (politique conjoncturelle) et du bien être social qu’il doit assurer (assurances sociales). Dans un sens plus restreint, cette expression désigne uniquement l’intervention de l’État dans le domaine de la protection sociale (l’État intervient pour protéger les individus contre les risques liés à l’emploi, la vieillesse, la santé et à la famille).

Mais de 1973 à la fin des années 90, la France fut également touchée par la crise. La croissance fut ralentie et l'inflation progressa. Celle-ci atteignit 15 % en 1974 et 13,6% en 1980. Le chômage aussi augmenta : En 1974, on compte 450 000 chômeurs, en 1975, ils sont déjà 900 000, en 1981, le chiffre atteint les 1 600 000. Plusieurs politiques économiques furent tentées :

Des politiques de relance sous le gouvernement de Jacques Chirac (1974-1976) et sous celui de Pierre Mauroy de 1981 à 1982. Mais ce sont des politiques d’austérité qui s’imposent de 1976 à 1981 et de 1982 à 1997 Les dépenses budgétaires sont alors limitées. L’Etat se désengage, des privatisations sont entreprises durant les différentes cohabitations. Le gouvernement Jospin a tenté un compromis. Il poursuit la réduction du temps de travail. Il soutient la création d’emplois. Mais il cherche à limiter les dépenses de l'État et poursuit les privatisations. Aujourd’hui, même s’il s’en défend le gouvernement mène une politique d’austérité. La situation actuelle est incertaine. Après avoir approché les 3.5 % le taux de croissance actuel est de seulement 0 % (2010). Si le chômage a reculé pour descendre sous la barre des 8% de la population active, il y a 3 ans, il a à nouveau progressé pour atteindre cette année 9,7 % de la population active française.

Nous allons donc voir dans cette deuxième partie l’évolution de la structure de la population française. La structure de la population active est modifiée. La proportion d'actifs dans le secteur primaire ne cesse de baisser (4,2 % de la population active). C'est le secteur secondaire qui dans un premier temps a vu ses effectifs gonfler pour atteindre son apogée en 73. Mais la part des ouvriers dans la population active a, par la suite diminué (24,8 % population active). Par contre, la part des actifs dans le secteur tertiaire connaît une progression constante(73 % population active). On assiste donc à une tertiarisation de la société et de l'économie. On observe aussi une féminisation de la population active : le Taux d'activité des femmes est de 63,4% . Le taux de féminisation est de 45.7% . Part des femmes dans la population active. Dans ce domaine, on observe également un recul du travail indépendant et une diminution de la durée de travail. Cette évolution s'accompagne d'une urbanisation croissante de la population française suit à long processus d’exode rural. Le taux d’urbanisation s’élève aujourd’hui à 73%. L’urbanisation est d’abord essentiellement verticale ( multiplication des habitats collectifs en immeubles) avant de s’épandre avec le développement de l’habitat pavillonnaire. ( 230 000 maisons individuelles construites en 77). La population étrangère appelée pendant les "trente glorieuses" pour soutenir l'effort économique ( Elle passe de 1.7 d’étrangers en 54 à 3.4 millions en 75) , a complété la composition de la population française. Les étrangers sont au nombre de 5 millions aujourd’hui en France. On assiste également à un vieillissement de la population. Ainsi, les moins de 20 ans représentent 25,7 % de la population

...

Télécharger au format  txt (14.9 Kb)   pdf (146.4 Kb)   docx (13.4 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com