LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Stop Pub et ses impacts

Discours : Le Stop Pub et ses impacts. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  27 Octobre 2011  •  Discours  •  1 586 Mots (7 Pages)  •  733 Vues

Page 1 sur 7

Partie II: Le Stop pub et ses impacts

I- Stop pub

Dans le cadre du plan national de prévention des déchets visant à réduire la production des déchets, la campagne « Réduisons vite nos déchets, ça déborde » a permit de faire prendre conscience aux français de la situation et d'agir. Moins de prospectus dans sa boite aux lettres est possible pour ceux qui ne lisent pas les COUNA et ceux qui ne désirent plus en recevoir: il leur suffit d'apposer l'autocollant Stop pub sur leurs boites aux lettres.

Aujourd'hui, plus de 5% des français ont indiqué sur leurs boites aux lettres leur souhait de ne plus recevoir de publicités. L'ADEME a diffusé près de 9 millions d'autocollants Stop pub auprès des collectivités locales entre 2004 et 2007 et offre la possibilité de commander des autocollants sur son site. Elle s'est aussi engagée à étudier le déroulement de cette opération sur la période 2004-2008 en recensant les résultats obtenus sur le plan national en vue de dégager des pistes d'amélioration du dispositif.

L'état à imprimer 3 millions d'autocollants Stop pub et a diffusé l'information auprès des mairies. L'ADEME évalue les dépenses à 0,3 millions d'euros.

Il faut savoir que le Stop Pub est un autocollant gratuit. On peut le trouver dans la mairie de sa ville. Dès à présent, des sites internet permettent d'imprimer le Stop Pub chez soi. Mais sur certains sites il faut acheter le Stop Pub, ce qui devrait être gratuit.

Le Stop Pub a été lancé par M. Lepeltier lors de la semaine du développement durable en 2004, il a collé cet autocollant sur sa boite aux lettres pour éviter un grand nombre de prospectus inutiles pour lui.

Après quoi un million d'autocollants verts ont étés édités, avec comme slogan «l'abus de prospectus est dangereux pour ma planète».

Entre 2004 et 2008, l'ADEME a lancée une étude sur l'évolution du Stop Pub, cette étude montre des résultats au plan national, et une sélection d'opérations au niveau local, pour dégager des pistes en vue d'améliorer le dispositif.

II-Quelques chiffres partout en France

Au plan local, les mairies ont eu différentes motivations pour diffuser le Stop pub:

53% pour une sensibilisation et éducation du public

21% en raison de l'existence d'une politique locale de prévention de traitement des déchets

18% autres

8% pour des raisons techniques (trier traitement des déchets)

Le mode de diffusion utilisé par les demandeurs d'autocollants sont:

envoi postal: 2 231 472 autocollants envoyés pour 334 opérations

mise à disposition: 2 664 528 autocollants pour 2 290 opérations

Ici, pour 20 000 foyers, 35 000 autocollants ont été distribués, pour au final seulement 2 000 autocollants apposés.

Ici, pour 1250 habitants (460 foyers), 250 autocollants ont été distribués, et 230 ont été apposés, soit 50%, ce qui est énorme.

Ici, pour 79 000 habitants, 36 000 autocollants ont été distribués, seulement 4% on été apposés et pourtant en France 5% est le nombre moyen d'autocollants apposés.

La ville de Paris compte plus de 2 millions d'habitants. 800 000 autocollants ont été distribués pour un taux d'équipement moyen de 10% en 2008.

III- Études sur les possesseurs ou non de l'autocollant

-Les connaisseurs non possesseurs: les personnes connaissent le Stop Pub mais n'ont jamais eu en leur possession cet autocollant.

-Les possesseurs non utilisateurs: les personnes ont un autocollant mais ne l'ont pas utilisé.

-Les utilisateurs: les personnes ont collé le Stop Pub ou une étiquette sur leur boîte aux lettres.

-Les non connaisseurs: les personnes ne connaissent pas le principe, n'en ont jamais entendu parler.

1) Ont un stop pub:

Un particulier a toujours la possibilité de confectionner sa propre étiquette Stop pub et de l'apposer sur sa boite aux lettres. Le recoupement des différentes enquêtes menées en 2005 montre que 3 à 4 % des français ont apposé un autocollant Stop pub et que 2 à 5% des français ont fabriqué une étiquette.

L’origine principale d’obtention de l’autocollant est la distribution dans la boîte aux lettres ou la demande auprès de la mairie. La part des autocollants provenant d’un magasin est très faible.

1°) Ne plus avoir ma boite aux lettres encombrée de publicités.

2°) Je ne lis jamais les publicités, donc je colle l'autocollant.

3°) Pour préserver l'environnement et ne pas gaspiller le papier.

1ère réponse

2ème réponse

3ème réponse

1°)

18%

47%

30%

2°)

11%

32%

58%

3°)

70%

20%

10%

Comment avez vous eu l'existence de ces autocollants ?

Paris

Dordogne

Essonne

Creuse

Base: ensemble (100%)

92

...

Télécharger au format  txt (11.1 Kb)   pdf (132.1 Kb)   docx (14.2 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com