LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La gestion des risques, nécessité

Cours : La gestion des risques, nécessité. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  31 Janvier 2012  •  Cours  •  1 392 Mots (6 Pages)  •  871 Vues

Page 1 sur 6

Introduction

L’entreprise est conventionnellement définie comme étant un système complexe et ouvert sur son environnement sur lequel elle est exposée à des risques différents.

Ainsi, la multiplication des crises à l’international surtout depuis les années 70 et le rythme croissant des changements provoqués par le système économique et financier mondial à travers l’adoption des mécanismes fondés sur la déréglementation, la dérégulation et le décloisonnement, obligent les entreprises à se prémunir contre les risques en disposant des outils et des moyens nécessaires à leur gestion afin d’assurer leur pérennité et leur compétitivité.

La gestion des risques dans un univers globalisé est alors une nécessité et un choix stratégique qui doit mobiliser tous les moyens humains, financiers et informationnels de l’entreprise afin d’être à l’abri de la vulnérabilité. Dans ce contexte, il nous paraît d’ordre crucial de mettre l’accent sur ce concept de la gestion des risques à travers sa définition, sa typologie ainsi que ses stratégies et finalement nous sommes amenés à pencher sur l’importance et les outils de gestion des risques financiers de l’entreprise dans l’ère de la crise financière internationale.

Définition

Un risque est un événement dont l’occurrence est incertaine et dont la réalisation affecte les objectifs de l’entreprise qui le subit.

De la définition des risques ressort alors la notion de la vulnérabilité de l’entreprise qui requiert actuellement une importance considérable dans le contexte de la crise financière et invite toutes les entreprises de se pencher sur les meilleures pratiques de la gestion de leur risque d’ordre économique, politique, financier, etc. d’autant plus que le nombre des faillites des grandes firmes et la défaillance de leur système d’intelligence économique et de veille pose un certain nombre de questions et soulève des problématiques quant à l’efficacité des pratiques actuelles dans la prévention contre les différents risques.

Il convient ensuite de distinguer entre les notions de gestion des risques et du management des risques. La gestion des risques peut être définie comme l’ensemble des activités coordonnées en vue de réduire le risque à un niveau jugé tolérable ou acceptable tandis que le management des risques est un processus mis en œuvre par l’entreprise afin d’identifier les événements potentiels susceptibles d’affecter l’organisation et pour gérer les risques à travers des outils conçus pour cet objectif.

Types des risques

L’autorité des marchés financiers (AMF) en France définit 5 rubriques de famille des risques, il s’agit alors :

Risques financiers

Risques juridiques

Risques industriels et risques environnementaux

Autres risques

Assurances et couvertures de risques

On peut ajouter à cette typologie, une autre classification liée à la source du risque, il s’agit donc des risques endogènes qui proviennent des sources liées à l’activité de l’entreprise et des risques exogènes liés à son environnement.

Une telle classification s’avère alors d’ordre capital afin que l’entreprise puisse gérer ses différents risques suivant une nomenclature bien définie et en prévoir les différentes stratégies d’intervention.

Gestion des risques

La gestion des risques est bien évidemment un processus à mener suivant trois étapes successives :

1. L’identification des risques :

Les risques dont les conséquences seraient intolérables pour l’entreprise doivent être identifiés et traités en priorité. Au niveau de cette phase, il convient alors de poser un certain nombre de questions :

Quels sont les objectifs fondamentaux, c’est-à-dire ceux dont l’atteinte garantit la pérennité, voire le développement de l’entreprise ?

Quelles sont les ressources qui permettent aujourd’hui d’atteindre ces objectifs ?

Quelles seraient les conséquences de l’indisponibilité de chacune de ces ressources ?

Quelles sont les sources de risques pouvant affecter ces ressources ?

2. Traitement des risques :

Les risques étant identifiés, et leur impact sur les objectifs fondamentaux ayant été apprécié, au moins qualitativement, il reste à traiter.

Traiter un risque, c’est prendre des dispositions permettant :

D’abord de réduire le risque afin de diminuer la probabilité ou la gravité des dommages associés. Les mesures de maîtrise des risques concernent : la prévention en réduisant la probabilité d’occurrence de la situation de danger à l’origine du dommage et la protection en limitant la gravité du dommage considéré.

Puis de financer les conséquences résiduelles du risque : par le biais d’une panoplie d’instruments de quatre types :

Instruments techniques : détecteurs, sauvegarde informatique, stockages cloisonnés, ...

Instruments d’organisation : procédures opératoires, consignes de sécurité, ...

Instruments juridiques : clauses contractuelles de

...

Télécharger au format  txt (10.1 Kb)   pdf (112 Kb)   docx (12.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com