LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Croissance, développement et changement social

Compte Rendu : Croissance, développement et changement social. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  3 Avril 2013  •  2 119 Mots (9 Pages)  •  569 Vues

Page 1 sur 9

CHAPITRE 1 : CROISSANCE, DEVELOPPEMENT ET CHANGEMENT SOCIAL

I) LA CROISSANCE : UNE PREOCCUPATION ECONOMIQUE MAJEURE

A. MESURE DE LA CROISSANCE

1-LE PIB, UN INDICATEUR PRINCIPAL MAIS IMPARFAIT DE LA RICHESSE ECONOMIQUE NATIONALE

Avant Adam Smith, la richesse des pays était calculée avec la quantité d’or et de métaux précieux qu’il possédait. Depuis ça a changé, on considère que la richesse économique est liée aux B&S produits.

A) LE PIB, REVENU NATIONAL EGAL A LA SOMME DES VA DES ORGANISATIONS PRODUCTIVES DU TERRITOIRE

Le PIB représente le revenu total du pays, soit la somme de tous les revenus perçus par les agents économiques.

B) IL PRESENTE DES LIMITES EN TANT QU’INDICATEUR DE REFERENCE DE LA RICHESSE D’UN PAYS

Il ne prend pas en compte les activités illégales (mafia, travail au noir), ni les productions domestiques, ni le bénévolat. Le PIB n’est pas un indicateur de bien-être. Certaines activités dégradant la qualité de vie peuvent créer des richesses. Toute activité dégradant l’environnement suite aux externalités augmente le PIB et ce PIB va encore augmenter avec les entreprises qui vont dépolluer l’environnement. Le PIB mesure une richesse quantitative, purement monétaire.

D’autres activités, qui, au contraire l’améliorent ne sont pas prises en compte (bénévolat, activité domestique).

L’IDH est plus à même de calculer le bien-être (revenu, inégalités, paix, libertés...). Le PIB n’est pas un BIB, c’est un indicateur de moyen pour aboutir à une amélioration économique et sociale, ce n’est pas une fin en soi. Le « beaucoup avoir » ne correspond pas forcément au bien-être. En 1998, une enquête d’opinion a été réalisée sur le bien-être d’une génération par rapport à la précédente. Plus de la moitié on estimé que le niveau de vie n’as pas augmenté.

C) LES COMPARAISONS INTERNATIONALES DE RICHESSE SE FONT EN PIB REEL PAR TETE EN PPA

i- PIB Réel

ii- PIB par tête

iii-PIB en PPA (Parité Pouvoir d’Achat)

2- LA CROISSANCE SE MESURE PAR L’AUGMENTATION DU PIB REEL

CROISSANCE : Processus quantitatif se traduisant par l’augmentation soutenue pendant une longue période du PIB réel.

B. LES SOURCES TECHNIQUES DE LA CROISSANCE (COMMENT PRODUIRE PLUS ?)

1- UNE PARTIE DE LA CROISSANCE EST EXPLIQUEE PAR L’AUGMENTATION DES FACTEURS DE PRODUCTION

Travail : Total des Heures travaillées en France

Capital : Ensemble des biens nécessaires au processus de production

La production va dépendre de la quantité de facteurs de production

A) L’AUGMENTATION DU FACTEUR CAPITAL PROVIENT DE L’INVESTISSEMENT

B) LES FACTEURS DE VARIATION DU FACTEUR TRAVAIL

La population active occupée augmente avec :

-Les facteurs démographiques

-Fécondité

-Immigration

-Taux de mortalité

-Le taux d’activité

La durée du travail

-Législation

-Lorsque la durée du travail augmente, la productivité du travail baisse

2-L’AUTRE PARTIE EST EXPLIQUEE PAR LA HAUSSE DE LA PRODUCTIVITE

A) PAR LA HAUSSE DE LA PGF

B) LA PRODUCTIVITE DU L PAR TETE PEUT S’EXPRIMER SOUS DIFFERENTES FORMES

-Productivité du travail / tête

-Productivité du travail horaire

C) SOURCES DES GAINS DE PRODUCTIVITE DU TRAVAIL

-meilleure organisation du travail

-meilleur salaire

-inflation

-condition de travail

-progrès technique / innovations → lien avec l’investissement

Plus il y a du capital, plus la productivité augmente. Pendant les 30 glorieuses, l’augmentation de la productivité du travail est due à la PGF. Depuis le XIXème Siècle, l’intensité capitalistique augmente régulièrement, ceci est du à l’émergence des manufactures puis es usines puis à la substitution du capital au travail. La productivité marginale du travail baisse avec la quantité de capital, elle est décroissante. On parle de rendements décroissants. Le capital devient de moins en moins productif à mesure que sa proportion par travail augmente. L’organisation du travail comprend la répartition du travail entre les travailleurs, les conditions de travail, la rémunération du travail, et a gestion technique et sociale. La division technique est une forme d’organisation du travail qui décompose le processus de production en petites tâches et conduit à la spécialisation des travailleurs. Le niveau du capital humain est utilisé en économie pour exprimer le potentiel économique des travailleurs. Il dépend du niveau d’éducation, le niveau de qualification, l’expérience, la motivation, la santé.

Même si les salaires sont plus faibles en Roumanie mais une entreprise préfère produire en Italie car la productivité est plus forte. Les infractions publiques sont sources de gains de productivité, par l’investissement dans les biens publics qui produisent des externalités positives. La durée du travail joue sur la productivité du travail, lorsque le taux d’emploi augmente, elle baisse.

C. LES MOTEURS DE LA CROISSANCE

1-LA

...

Télécharger au format  txt (16.3 Kb)   pdf (168.2 Kb)   docx (16.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com