LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Groupe terroriste "Al-Quaida"

Dissertation : Groupe terroriste "Al-Quaida". Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  30 Mars 2016  •  Dissertation  •  3 181 Mots (13 Pages)  •  319 Vues

Page 1 sur 13

INTRODUCTION

Le phénomène du terrorisme est complexe à définir et à comprendre sans inclure son lien avec la mondialisation dans sa définition. Historiquement, on disait que le terme  terrorisme  provenait du régime de la Terreur.[1] Aujourd’hui, on peut le définir comme étant l’utilisation des moyens destinés à effrayer la population dans les cadres politiques, idéologiques, économiques et religieuses.[2] On peut aussi expliquer le terrorisme étant un ensemble d’acte de violence commis par une organisation pour se faire entendre à l’échelle mondiale ainsi que pour satisfaire une haine à l’égard d’une communauté, d’un pays ou d’un système.[3]

Sachant que la mondialisation est un processus d’échange multidimensionnel qui ne cesse de grandir, l’évolution de la technologie a été très bénéfique envers le marché du travail ainsi qu’envers les soins de santé. La mondialisation a aussi permit aux frontières de s’ouvrir afin de faire des échanges de biens et services. Par contre, d’une part non-voulue, le mouvement de la mondialisation permet aussi à des groupes terroristes comme celui d’Al-Quaïda à s’évoluer. Comme plusieurs autres groupes terroristes, Al-Quaïda profite de la mondialisation technologique pour acquérir leur puissance politique afin d’éliminer l’injustice globale envers leurs religions ou leurs jugements idéologiques. Ce qui m’amène à poser la question suivante : « Quels sont les impacts de la mondialisation technologique sur la création et l’évolution du groupe terroriste Al-Quaïda ? ».

Comme mentionné, il a plusieurs avantages qui suivent suite au mouvement de la globalisation mais ce mouvement entraîne aussi des inconvénients. Ceci dit, on retrouve de nombreux impactes qui ont influencé le groupe de terroriste Al-Quaïda. Premièrement, à cause de la globalisation  technologique, les organisations  terroristes comme Al-Quaïda emploient les technologies de l’information comme amplificateur de terreur. En second lieu, pour améliorer l’efficacité de leurs opérations, Al-Quaïda profite de l’avancement technologique en cyber-terrorisant le monde. Finalement, l’avancement de la technologie moderne a permis une nouvelle génération de terrorisme envers la technologie des affaires militaires.

HISTORIQUE DU GROUPE

Créé en 1988 par Oussama Ben Laden, le groupe Al-Quaïda visait à chasser les non-musulmans et les Occidentaux des pays musulmans ainsi qu’à unir les musulmans contre les États-Unis et leurs alliés.[4] Al-Quaïda en particulier, est considéré plus comme un mouvement mondial qui se concentrent sur les domaines liés à des dimensions de la religion, de l’économie ainsi que la culture.[5] Durant les années 1980, l’objectif initial du réseau terroriste c’est l’acheminement de fonds et recrutement de moudjahidin pour soutenir la résistance afghane face à l’occupation soviétique. Cette entreprise recevait les soutiens logistique et financier de la CIA et de l’Arabie saoudite. Étant financé par Ben Laden depuis le début des années 1980, Al-Quaïda voulait faire alliance avec d’autres groupes islamistes afin de créer un « califat panislamique ».[6] Ceci dit, le réseau veut renverser les gouvernements des pays musulmans jugés qui sont non islamique et veulent purifier les pays musulmans qui ont été influencé par les pays occidentaux. Al-Quaïda veut donc protéger le peuple islamique des pays occidentaux.

C’est en août 1990 que l’Iraq envahit le Koweït et que Oussama Ben Laden veut empêcher les Irakiens de fouler le sol saoudien donc il demande aux chefs saoudiens de lui confier le commandement militaire de sa propre armée afghane. Par contre, son offre se fait rejeter et le roi Fadh devient en coalition avec plusieurs nations qui sont conduites par les Etats-Unis. Ceci a donc formé une rupture contre Ben Laden et plusieurs de ses pairs saoudiens. Il a alors du quitté son pays pour organiser la formation des moudjahidin dans des camps d’entrainement au Soudan.[7]

Après avoir été soupçonnée d’avoir eu un rôle durant les attentats contre les ambassades des Etats-Unis au Kenya en août 1998, le groupe terroriste Al-Quaïda « revendique les attentats du 11 septembre 2001 perpétrés à New York, à Washington et en Pennsylvanie, dont le cerveau est le Pakistanais Khaled Cheikh Mohammed ».[8] À cause de l’attentat au World Trade Centre, un total de 2,977 morts a eu lieu à Washington.[9] De plus, un autre attentat a eu lieu en Espagne, le 11 mars 2004, lorsque plusieurs bombes ont explosés  à bord de trains de banlieue à Madrid. Cet attentat était aussi revendiqué par le groupe d’Oussama Ben Laden. Le leader du groupe, demeurait caché pour ne pas se faire tuer par les américains jusqu’à la fin de sa vie, le 2 mai 2011, où l’US Navy le localise finalement à Abbottabad. L’attentat du 11 septembre 2001 à Washington est l’événement le plus marquant d’Al-Quaïda qui a changé plusieurs visions des peuples à l’échelle mondiale. Comme tout autre groupe terroriste, Al-Quaïda a pris avantage de l’avance technique afin d’être en meilleure position lors de cet attentat violent.

I. AMPLIFICATION DE TERREUR PAR L’INFORMATION TECHNOLGIQUE

Pour commencer, les terroristes utilisent des technologies de l’information afin de pouvoir manipuler l’information initiale. En autres mots, ces technologies d’information permettent aux groupes d’employer indirectement à leur avantage la « diffusion médiatique qui entoure leurs attentats ».[10] Les réseaux terroristes agissent donc comme amplificateur de terreur en se servant de la technologie des médias. Puisque les médias jouet un rôle important dans l’échange d’issues journalistiques moniales, les terroristes peuvent s’en servir comme propagation de la terreur. [11] Ils peuvent envoyer des photos terrorisantes et des vidéos violents de leurs actes de terrorismes aux chaînes médiatiques ce qui provoque le publique à avoir peur et à craindre pour les victimes dans ces photos.

Avec l’évolution de la mondialisation technologique, il y a eu une montée rapide de l’information technique qui a aider d’une façon non voulue les groupes terroristes.  En effet, les journalistes sont capables d’envoyer instantanément ce que les terroristes mettent à l’internet. Ceci permet aux gens de vivre le terrorisme en direct. Le fait d’ajouter de l’information à l’internet qui peut continuer à circuler pour des années qui suit, évoque une grande terreur.

Ceci a été le cas pour les événements qui ont eu lieu le 11 septembre 2001 aux nouvelles télévisées. Nous pouvons encore, après presque quinze ans, visionner l’attentat du World Trade Center (organisé par Al-Quaïda) à l’internet et à la télévision à cause des médias et des vidéos qui ont propagés avec le temps. C’est pourquoi les terroristes utilisent les outils comme les ordinateurs et les téléphones cellulaires pour se faire entendre afin de se faire de la publicité. Or, Ceci démontre comment les technologies peuvent être utilisées comme amplificateur de la terreur.[12] On peut donc constater que les terroristes veulent propager leur propre campagne de terreur pour effrayer la population ciblée. C’est en plaçant des images et des vidéos à l’internet qui inspire la terreur qu’ils vont marquer le publique et amplifier leur peur.

...

Télécharger au format  txt (22 Kb)   pdf (239.5 Kb)   docx (15.7 Kb)  
Voir 12 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com