LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Petit lexique de cinéma

Analyse sectorielle : Petit lexique de cinéma. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  2 Février 2018  •  Analyse sectorielle  •  466 Mots (2 Pages)  •  178 Vues

Page 1 sur 2

Petit lexique de cinéma

Vous compléterez les cases ci-dessous par des photogrammes des films au programme : Le Dictateur de Chaplin, M. le maudit de Lang, Starship Troopers de Verhoeven

Le plan de grand ensemble / panoramique (un lieu et des pers. non identifiables)

Plan d’ensemble (le personnage se perd dans le décor)

Plan de demi-ensemble (le personnage entier pris dans le décor)

Plan moyen (le personnage entier est saisi et le décor joue un rôle secondaire)

Plan américain (le personnage est montré à mi-cuisse)

Plan rapproché (le personnage est saisi à mi-corps ; le buste)

Une séquence : un groupe de plans qui forment un ensemble narratif (// un acte au théâtre)

Une scène : un groupe de plans qui forment une unité de sens. Elle se déroule dans un même lieu.

Un plan : la plus petite unité du film. Il commence au début d’une prise et s’arrête à la fin de la prise. Sa durée est variable.

Le champ : la partie visible à l’écran

Le hors champ : la partie de l’espace non visible à l’écran mais qui existe pour le personnage du champ.


Gros plan (une partie du corps – la tête - du personnage est montrée et grossie)

Très gros plan ou insert (accent mis sur un détail, un objet…)

Une plongée (caméra au-dessus du sujet ; le sujet semble être dominé)

Une contre-plongée (caméra en dessous du sujet ; le sujet semble dominer)

Un travelling : la caméra est mobile ; elle peut se déplacer de haut en bas ou de gauche à droite (et inversement). Ce mouvement permet de suivre le personnage et ses actions.

Un panoramique : la caméra est sur un pied fixe et pivote sur cet axe à l’horizontale ou à la verticale. Ce mouvement permet d’observer un décor, un groupe de personnages.

Le montage :

Le cut : juxtaposition de deux plans

Le fondu enchaîné : superposition de deux plans qui permet de passer d’un plan A à un plan B en douceur.

Le fondu au noir ou au blanc : l’image devient plus ou moins rapidement noire ou blanche avant de passer au plan B

La fermeture ou l’ouverture à l’iris : un cercle se forme sur les bords de l’image et se rétrécit jusqu’à ce que l’image devienne noire, ou un point part du centre et s’agrandit avant le passage au plan B.

Le montage en champ – contre champ : le premier plan montre un personnage puis le deuxième celui qui lui fait face…

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (74.4 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com