LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les levures

Rapport de stage : Les levures. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  8 Novembre 2017  •  Rapport de stage  •  1 373 Mots (6 Pages)  •  361 Vues

Page 1 sur 6

LES LEVURES

Rapport de laboratoire

Travail présenté à

Mme Isabelle Perez

ATEK, Reyane

Science

5ISCI4-89

École Jean-Baptiste-Meilleur

15 février 2017

But : Vérifier expérimentalement les effets de certains facteurs tel que : la température et le glucose qui influencent le développement de cette espèce et prouver que les levures interagissent aux conditions de son milieu.

Variables dépendantes :

L’effet de la température sur le développement de la levure sèche sera vérifié en mettant des pétris remplis de levures à 3 températures différentes (37, 21 et 4°C)

L’effet du sucre sur le développement de la levure sèche sera vérifié en comparant la réaction des levures dans un milieu sucré et un milieu sans sucre.

Les données quantitatives seront le % de développement et les données quantitatives seront la morphologie.

Variable indépendante :

Levures Saccharomyces cerevisiae

Hypothèse :

Je pense que les levures dans le milieu à 37°C se développement beaucoup plus car dans les endroits à plus hautes températures, les moisissures se développent beaucoup plus vites. Étant une moisissure aussi, je crois que celle-ci se développera plus que celles à 21°C et 4°C. Selon moi, les levures dans le milieu sucré se développera plus les Saccharomyces cerevisiae ne font pas de photosynthèse, elles se servent donc de la respiration cellulaire et celle-ci contient du glucose dans son équation (C6H12O6  6CO2O + Énergie). Alors en mettant les levures dans un milieu sucré, la respiration cellulaire devrait être activée.

Théorie : Les levures son des champignons unicellulaires qui entrainent la fermentation  des matières organiques. On s’en sert pour fabriquer toute sorte de choses tel que : de la bière, pates, vin, etc. Celle-ci levures sont non chlorophylliennes. Sa tolérence au pH est de 2,8. La tolérence est donc vraiment faible. Elles ne font  donc pas de photosynthèse. Elles font de la respiration cellulaire et vivent dans des milieux sucré. Selon Wikipédia, la température idéale pour les Saccharomyces cerevisiae serait 32°C. Selon Futura-Sciences, elles se reproduisent vite à 30°C. De plus,  selon Wikipedia, il faut savoir que la gélose de Sabouraud est un milieu d’isolement des fungis. En générale, les levures elles, se développent dans des endroits entre 25 et 30 °C. La température de l’incubateur qui ne sera fourni sera de 37°C. Cela veut dire que vu que la morphologie change selon certains facteurs. Les formes, les bords et les élévations peuvent être différents. Sachant que la couleur de la levure est beige. Si l’on aperçois des couleurs autres que le beige et différente formes, on constate une contamination. Faut savoir le milieu de SDA contient du sucre. En effet, lorsqu’on y ajuste une substance fait à base de glucose. Celles-ci vont se nourrir beaucoup plus parce que c’est ce qui va faire en sorte de se multiplier.

Liste de matériel : 

  • 1 Pipette de transfert
  • 4 Pétris avec milieu Sabauraud (agar) SDA
  • 3 Pétris avec milieu nutritif (agar) NA
  • 5 Écouvillons
  • 5 Disques stériles
  • 1 Flacon avec éthanol dénaturé 85%
  • 1 Bruleur
  • 1 Pince
  • 50 mL de glucose 5%
  • 50 mL Solution sucrée 2%
  • Crayon marqueur

Manipulation :

  1. Peser 2 grammes de levure sèche à l’aide de la balance numérique
  2. Calculer le mélange de levure pour mélanger la levure sèche à l’eau sucrée 2%
  3. Rendre le milieu stérile en mettant de l’éthanol dénaturé 85%
  4. Allumer le bruleur
  5. Allumer l’allumette et l’approcher du bruleur pour avoir une flamme bleue afin d’avoir une zone stérile (rayon de 10 cm)
  6. Incliner la manche de Koch à 80° et faire chauffer le filament au rouge sur toute la longueur
  7. Refroidir pour 10secondes avant usage
  8. Garder le manche de Koch dans un rayon de 10cm de la flamme en tout temps
  9. Mettre la solution de levure dans le milieu stérile
  10. Ouvrir un pétris SDA
  11. Faire la technique de tapis pour ensemencer le pétris SDA.
  12. Stérilisé la pince à l’aide de l’éthanol dans le rayon stérilisé de la flamme.
  13. Prendre un disque stérile à l’aide de la pince et la tremper dans la solution de purell.
  14. Faire trois fois les étapes 16,17 dans 3 vases de pétri  différents afin de les mettre chacun dans un milieu de température différent. (3 SDA)
  15. Refermer les plats de pétri à l’aide du parafilm.
  16. Identifier les disques trempés par leurs substances sur chaque cadran.
  17. Déposer un plat de pétri dans le bac qui va au froid, un autre à température pièce et l’autre dans un incubateur à 37 degré Celsius.
  18. Après un période d’attente, récolté les donnés dans un tableau de donnés.

Traitement des données :

Comparaison des vases des pétris SDA sous 3 températures différentes selon la couleur et la forme

Vase de pétri (°C)/ Caractéristique :

Couleur

Vase de pétri SDA #1 (4°C)

Beige

Vase de pétri SDA #2 (21°C)

Gris

Vase de pétri SDA #3 (37°C)

Transparent (aucune couleur)

Incertitude relative :

Vase de pétri (°C) :

Incertitude relative :

Vase de pétri SDA 30 (°C)

 1,3%

Vase de pétri  NA 21(°C)

2,5%

Vase de pétri SDA 4 (°C)

7,3%

Vase de pétri SDA 37 (°C)

3,6%

...

Télécharger au format  txt (9.3 Kb)   pdf (135.2 Kb)   docx (51.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com