LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse marché du Brésil

Dissertation : Analyse marché du Brésil. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  29 Mars 2016  •  Dissertation  •  2 191 Mots (9 Pages)  •  613 Vues

Page 1 sur 9

ANNALYSE MARCHE DU BRESIL

  1.      La demande
  1. Analyse quantitative

Le Brésil, le paradis des animaux : Avec ses 101,1 millions de chiens et chats, le Brésil est le deuxième pays au monde possédant le plus fort taux d’animaux de compagnie. La popularité, et donc la demande des animaux de compagnies augmentent considérablement. Cela est même devenu un véritable  phénomène de mode si bien que l'on remarque une augmentation de 14% de chiens et de 37,6% des chats au Brésil ces 5 dernières années. Ces derniers voient également les dépenses qui leurs sont consacré par leur maitre augmenter.

Un marché porteur : L'attrait pour les animaux a donc des conséquences directes, positives, sur le marché des aliments pour animaux qui devient un marché porteur et en pleine croissance. Si l'on sépare le marché, les aliments pour chiens sont les plus rentables. En effet, celui-ci est évalué à un peu plus de 4,9 milliards de dollars américains, il représente 77% de l'ensemble du marché des aliments pour animaux de compagnies en 2012. Puis, vient les aliments pour chats, représentant 869 millions de dollars américains en termes de ventes. Ces dernières ont augmenté (les aliments pour animaux) d'un peu plus de 10% pour atteindre une valeur de 6,4 milliards de dollars américains en 2012, ce qui représente 91% de l'ensemble des produits pour animaux vendus dans le pays. Par ailleurs, les ventes d'aliments pour animaux de compagnie, qui soulignent le niveau de la demande, ne devrait cesser d'augmenter pour atteindre en 2017,  8,3 milliards de dollars américains.

 

  1. Qualitative

Un marché qui séduit plusieurs profils : Grâce à l'augmentation des revenus et de la population de la nouvelle classe moyenne, la consommation d'aliment animalier est en hausse. Cette tendance s'accompagne d'une hausse de confiance des consommateurs. Les profils de consommateurs sont majoritairement les jeunes couples sans enfants où les jeunes adultes vivant seuls au Brésil ayant nouvellement rejoint la classe moyenne et donc qui possèdent un bon pouvoir d'achat et qui tendent à vouloir fonder une famille le plus tard possible. Ainsi, ils trouvent en l'animal de compagnie le compagnon idéal.

Une importance démesurée envers leurs animaux… : Tout d’abord, le brésilien est un prospect qui serai potentiellement un futur acheteur de chien(s) ou de chat(s). Ce choix est déjà influencer par le fait que Les consommateurs traitent les animaux de compagnie comme des membres de leur famille, et cette tendance s'est amplifiée au Brésil ces dernières années. Elle a atteint un point tel que de nombreux consommateurs n'hésiteront pas à dépenser plus d'argent ou à mettre plus d'efforts pour acheter des aliments de naturels de qualité supérieure et cela de manière régulière pour assurer la santé et le bien-être de leurs animaux de compagnie. Ils veulent que leurs animaux vivent longtemps et en santé, et une des meilleures façons pour y arriver passe par l'alimentation.

 

…qui influe sur leur critère d’achat et sur leurs exigences : Les goûts des clients des aliments pour chiens et chats s’orientent vers la différenciation et la santé. Les brésiliens propriétaires de chiens et chats attendent des éléments nutritifs offrant des bienfaits ciblés pour la santé pour des animaux ayant des problèmes de santé, de poids, de troubles digestifs ou des infections urinaires. Les clients cherchent et achètent de plus en plus des aliments thérapeutiques et des aliments fonctionnels non thérapeutiques pour leur animal de compagnie. On observe également une hausse de la demande de gâteries et mélange, d'aliments secs et humides pour chiens qui représentent un total de 4,9 milliards de dollars américains à taux fixe en 2012. De plus cette demande ne devrait cesser d'augmenter car les prévisions annoncent un total de 6,2 milliards de dollars américains à taux fixe.

Les valeurs sûres : Les incontournables sont les aliments secs pour chiens et chats qui demeurent les aliments pour animaux les plus populaires au Brésil. Ces derniers occupent la première et deuxième place respectivement pour ce qui est du lancement des nouveaux produits en 2012. En effet, ils doivent leur succès à un prix attractif et à leur côté pratique grâce aux emballages qui séduit les propriétaires d'animaux de compagnie. De plus, la place des aliments secs pour chiens et chats sur le marché ne devrait pas changer dans la période 2012-2017.

  1. L’offre

       A- L’offre locale

Un marché où la concurrence locale est rude : Le Brésil se place en deuxième position en fonction de la taille du marché des aliments pour animaux de compagnie en fonction des ventes au détail avec 6,4 milliards de dollars américains. Le Brésil affiche une croissance beaucoup plus élevée par rapport à son concurrent direct qui sont les Etats-Unis, dans l’industrie de l’alimentation pour chiens et chats. Les entreprises brésilienne leader sur le marché Brésilien sont Total Alimentos SA qui détient comme marque d'aliments pour animaux de compagnie, Max, Lider, Naturalis, Nero. Cette entreprise possède une part de marché de 5,3% (2011) avec la marque Max qui prend la huitième place du classement des parts de marché des marques d'aliments pour animaux au Brésil suivie par Nutriara Alimentos Ltda (détenant Foster, Dog  Show) qui en possède 3,8% des parts de marchés des entreprises d'aliments pour animaux de compagnie. Enfin, on trouve  Mogiana Alimentos (Sabor & Vida, Biriba, Faro, Fiel, Heroi) qui détient 5,5% des parts de marchés des entreprises d'aliments pour animaux de compagnie au Brésil.

       

           B- L’offre étrangère

Le Brésil, importateur d'aliments pour chiens et chats : La Chine est le plus gros fournisseur d'aliments pour animaux de compagnie du Brésil dans le monde, représentant environ 32% de ses importations dans cette catégorie en 2012. Vient ensuite les Pays-Bas. Cela représente en valeur, un total de 70,4 millions de dollars américains pour la Chine et 25,4 millions de dollars américains pour les Pays-Bas en 2012. Ces derniers sont suivis de près par les Etats-Unis qui prennent la quatrième place dans les importations d'aliments pour animaux de compagnies ayant une valeur de 24,9 millions de dollars. On remarque une certaine évolution parmi cette variété d'offre étrangère. En effet, en prenant 2007 comme année de base, les importations chinoises ont très fortement augmenté (multiplié par plus de 3,5) contrairement aux importations hollandaises et étasuniennes qui ont diminué d'environ 5 millions de dollars américains chacune. En revanche, en ce qui concerne les Etats-Unis, malgré leur 4ème place dans les importations du Brésil, ceux-ci  sont le premier gros marché des aliments pour animaux de compagnie représentants 19,6 milliards de dollars américains en fonction des ventes au détail, loin devant le Japon, avec 5,5 milliards de dollars, Le Royaume-Uni avec 4,9 milliards de dollars et l’Allemagne représentant 3,9 milliards de dollars américains sur le marché des aliments pour animaux de compagnie en 2012.

...

Télécharger au format  txt (13.2 Kb)   pdf (139.2 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com