LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Transformations Des Banques Depuis Une Trentaine D'années Rendent Elles Aujourd'hui nécessaire Un Renforcement De Leur régulation ?

Mémoires Gratuits : Les Transformations Des Banques Depuis Une Trentaine D'années Rendent Elles Aujourd'hui nécessaire Un Renforcement De Leur régulation ?. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  22 Avril 2015  •  1 243 Mots (5 Pages)  •  689 Vues

Page 1 sur 5

La modernité du système bancaire doit elle le priver de contrôles ?

Si les banques paraissent indispensables à notre économie actuelle : ce sont elles qui gèrent les paiements, elles évitent de devoir passer par le troc et permettent donc un gain de temps, il faut également observer que la majeure partie des crises récentes sont liées aux banques, et aux risques que celles ci prennent lorsqu'elles créent de nouveaux produits. Les banques jouent sur le temps et l'information car elles jouent un rôle d'intermédiaires entre les agents économiques, ce sont les banques qui mettent en relation les agents économiques à capacité de financement et les agents économiques ont besoin de financement. Le système bancaire connait depuis une trentaine d'année une modification et un élargissement des produits proposés. Cepedant la crise de 2007 des Subprimes peut nous amener à nous interroger sur si la modernité du système bancaire doit la prver de contrôle. Dans un premier temps nous verrons que le rôle de la banque a été transformé depuis une trentaine d'année. Puis dans un second temps nous verrons que ces nouveaux rôles entrainent de nouveaux risques. Finalement nous étudierons le problème de la régulation des innovations financières.

Le rôle transformé de la banque depuis une trentaine d'années.

Rôle traditionnel de la banque:

Modèle Originate to hold : La banque apparaît comme un expert en sélection et en gestion de risque. Elle pratique le Monitoring. Modèle caractérisé par le fait que les banques font naître la créance pour l'apporter jusqu'à son terme. (?)

Intermédiaire entre les prêteurs et les emprunteurs: la banque a besoin de confiance pour fonctionner, sinon les gens gardent leur argent chez eux et l'investissement plonge.

Intermédiaire entre déposants et emprunteurs potentiels: grâce à ces dépôts, les banques peuvent en prêter une partie pour des projets d'investissements de long terme et de grande taille.

La banque conserve un pourcentage de ses dépôts pour faire face aux retraits et pour respecter les règlements et les ratios prudentiels imposés par la BCE (= il faut la confiance pour que cela fonctionne).

Transformation: conciliation de deux services : le service de liquidité auprès des clients déposants et deuxièmement le service de financement auprès des clients emprunteurs. Le rôle essentiel de la banque est donc la transformation.= la rend utile et fragile d'où lois + règlements + ratios prudentiels pour encadrer cette transformation = ce qui maintient la confiance.

Les "nouveaux "rôles de la banque:

Modèle Originate to distribute : à partir des années 1990-2000, les banques externalisent la gestion des risques (par l'intermédiaire de la titrisation et des dérivées crédit). Càd que les banques créent les risques puis les transfèrent sur d'autres acteurs du système financier. (?)

Titrisation: opération qui vise à transformer un actif non négociable en actif négociable (on va transformer le crédit bancaire en crédit négociable). Les banques transfèrent les créances par paquet à des fonds communs de créances ou à des organismes crées à cet effet qu'on appelle en général des véhicules ou encore des conduites de titrisation.

Diversification des activités des banques car décloisonnement des marchés lié à l'abolition de la distinction entre le marché à CT et LT. Développement des activité d'investissement en titres sur les marchés monétaire, boursier et obligataire.

Les nouveaux risques crées.

Les risques basiques des systèmes bancaires:

Risque de défaut : pas de remboursement après accord de crédit.

Risque d'illiquidité : si elle n'a pas assez de liquidité une banque peut faire faillite.

Les risques crées par la diversification des activités bancaires:

Si les titres chutent , cela entraine une perte d'argent.

Risques liés à l'informatisation des procédures (si chute en boursen entraine des pertes de banques, chutes des cours boursiers liés aux ordres donnés par l'ordinateur)

Risque de crise financière systémique mondiale, comme la crise des Subprimes (forte diminution de la valeur des titres adossés aux créances hypothécaires, les établissements qui détiennent ces titres vont subir de lourdes pertes, emprunteurs subprimes font défaut = ne peuvent plus rembourser=crise inévitable)

Risques de création d'un système bancaire fantôme (shadow banking system) parallèle et autonome qui échappe à la surveillance des banques centrales et autres superviseurs.

Le problème de la régulation des innovations financières

Les moyens mis en place

Le marché de dérivé de crédits (CDS) est un instrument qui

...

Télécharger au format  txt (8.6 Kb)   pdf (100.5 Kb)   docx (11.4 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com