LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lobbying indirect

Synthèse : Lobbying indirect. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  4 Juin 2020  •  Synthèse  •  2 384 Mots (10 Pages)  •  717 Vues

Page 1 sur 10

[pic 1]

[pic 2][pic 3]

[pic 4]

     Réalisé par :                                                                                       Encadré par :

   AMMARI Wiame                                                                               Mr.BOURKHA BILAL

   BERDIK Ayoub

   RAHMANI Anas  

   ZERHOUDI Mohammed                                                                                  

Master : Commerce International et Logistique / ENCGO 2019-2020

Table des matières

REMERCIEMENT        3

INTRODUCTION        4

Chapitre 01 : De l’histoire au métier        5

Axe 1 : Définition et histoire du lobbying :        5

Axe 2 : Les acteurs du lobbying et leurs rôles :        8


REMERCIEMENT

Il n’y a pas de bon travail sans l’assistance de bons esprits et avec le meilleur encadrant.

On adresse nos plus vifs remerciements à notre encadrant, Mr BOURKHA BILAL, pour ses   précieux conseils et ses efforts prodigués afin de nous faciliter l’élaboration ce travail.

Merci infiniment

INTRODUCTION

Géographie politique, géopolitique, géostratégie, trois notions qui ont fait couler beaucoup d’encre, elles se sont définies de manière contradictoire. Le chemin le plus aisé de définir chaque notion à part c’est la façon dont on considère l’espace. Pour la géographie politique l’espace est considéré comme un cadre, pour la géopolitique l’espace est considéré comme un enjeu et pour la géostratégie l’espace est considéré comme un théâtre. Ce dernier est l’espace de la confrontation des forces armées, l’espace considérait comme théâtre devrait donc être l’objet de la géo-tactique.

On peut définir la géostratégie comme l’étude des paramètres géographiques de la stratégie, elle intègre de très nombreux paramètres (ressources, puissances, mobilisation, etc.) dont parmi eux un nombre très important qui n’est pas géographique mais plutôt économique et politique. Donc on peut dire que la géostratégie ne se limite pas juste au militaire mais elle fait aussi appel à l’économie et la politique.

L’objectif de notre travail est focalisé sur l’entreprise et non pas aux Etats, autrement dit on n’est pas intéressé à la politique des Etats mais plutôt à l’influence de la géographie sur la stratégie en changeant « l’Etat» par « l’entreprise » et vu qu’aujourd’hui chaque pays souhaite échanger au-delà de ses frontières ce qui à donner naissance au commerce extérieur. Les échanges économiques internationaux sont développés, et ils ont pris plus d’importance jour après jour par le processus de l’importation et l’exportation. Cette dernière est une solution favorable pour qu’une entreprise s’internationalise, elle suppose de définir une stratégie d’implantation sur le marché cible pour y accéder.

Mais comme les choses ne marche pas toujours comme si planifier, certaines entreprises recourent à plusieurs solutions parmi eux le « lobbying » qui est considéré comme une stratégie de communication et d’influence, d’où la problématique suivante : « comment le lobbying indirect favorise l’exportation directe à l’international » ?

Chapitre 01 : De l’histoire au métier

Introduction :

Depuis la nuit du temps, plusieurs relations publiques se basaient sur d’autres moyens de communication et de stratégies d’influence, afin de convaincre leurs interlocuteurs à atteindre leurs buts, par contre aujourd’hui certaines relations se sont plutôt focalisées sur le lobbying comme mode d’influence. Le lobbying est un phénomène social qui peut être exercé par toute entité qui cherche son intérêt général, il concerne toutes les composantes de la société, et il est aussi un phénomène politique, comme il porte un grand pouvoir dans les décisions des institutions publiques. Nous essayons dans ce premier chapitre de voir dans un premier axe l’origine du terme selon différents auteurs et sa révolution dans les différentes parties du monde, ainsi ces différentes techniques qui seront analysées dans le second axe.

Axe 1 : Définition et histoire du lobbying :

Le lobbying est considéré comme étant l’action d’influence auprès des pouvoirs publics, il permet de déterminer le chemin par lequel un groupe d’intérêt (organisation professionnelle, association d’entreprise ou entreprise) tente d’influencer une décision publique. Les différentes appellations du lobbying (groupes d’intérêt, groupe de pression, groupes d’influence) poussent des gens à une certaine sorte de trahison au regard que porte celui qui les prononce. Souvent, l’expression « groupes d’intérêt » est acceptée par tout le monde parce qu’elle porte une certaine neutralité, en revanche pour « groupes de pression et groupes d’influence » sont d’avantage refusées car il désignera ceux qui ne respectent pas les règles du jeu ou pour analyser une réforme critiquée par ceux qu’elle concerne.

Il existe de nombreuses définitions du lobbying ou de groupes de pression. Selon Grant (1995, p. 9), « un groupe de pression est une organisation qui désire d’influencer la formulation et la mise en place d’une politique publique. Par politique publique, nous entendons une série de décisions autoritaires prises par le pouvoir exécutif, législatif et judiciaire.»

Par contre, Grunig et Dozier retiennent plutôt la caractéristique « activiste » des groupes de pression, dans une perspective de relations publiques : « un public activiste est composé de deux individus ou plus, regroupés dans le but d’exercer une influence sur un autre groupe ou sur plusieurs groupes par le biais de l’action, qu’elle se manifeste par l’enseignement, le compromis, la persuasion, les tactiques de pression ou la force.»(1) 

...

Télécharger au format  txt (14.9 Kb)   pdf (226.8 Kb)   docx (1 Mb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com