LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Situation: régler un conflit entre enfants

Commentaire de texte : Analyse De Situation: régler un conflit entre enfants. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  10 Décembre 2014  •  Commentaire de texte  •  761 Mots (4 Pages)  •  292 Vues

Page 1 sur 4

La situation se déroule dans une structure multi-accueils, celle-ci accueille les enfants de 4 mois à 3 ans, la capacité maximale est de 18 enfants, crèche et halte-garderie, confondues. Nous sommes le matin, 6 enfants jouent à l’extérieur tandis que 5 de leurs camarades sont à l’intérieur et font une activité manuelle.

Ce matin là, je me trouve avec l’éducatrice de jeunes enfants (EJE) de la structure, elle veille sur le petit groupe.

A-Situation :

Deux petits garçons âgés tous deux de 2ans et demi jouent ensemble. Ils rentrent tous les deux dans une petite voiture en plastique, celle-ci ne comporte en réalité qu’une place et une seule entrée. Au bout de quelques minutes de jeu, la voiture se renverse, et l’enfant T bouscule fortement l’enfant J, pour tenter de sortir alors que la voiture est encore à terre. L’enfant J se met donc à pleurer et me dit qu’il s’est cogné la tête.

B-Questionnement :

Je me demande à ce moment là :

Comment vais-je réagir pour tenter de régler ce conflit ?

Que vais-je pouvoir mettre en œuvre pour que cela ne se reproduise plus ?

C-Ressenti et actions :

Je suis un peu contrariée à ce moment là, car j’avais prévenu les enfants du danger qu’ils encouraient à faire ceci, mais je ne dois pas le montrer car je dois dans un premier temps les rassurer. Je vais donc appliquer ce que j’ai pu observer durant mes premiers jours de stage (les divers gestes et méthodes employés par mes collègues dans ces situations), mais aussi dans diverses lecture sur la posture et le langage à adopter pour parler à un enfant.

J’ai donc décidé de traiter le problème en deux temps :

Tout d’abord, je relève l’enfant J, examine sa tête, je ne vois rien de particulier (ni plaie, ni rougeur pouvant indiquer l’apparition d’une bosse), lui parle avec des mots simples pour le rassurer et l’amène jusqu’à l’EJE, qui décide de laisser l’enfant jouer dehors car il ne présente pas de signe nécessitant de soin. Pendant ce temps l’enfant T s’est relevé. Ensuite, je me met à la hauteur des deux petits garçons pour leur parler car, je veux les mettre en confiance et qu’ils ne se sentent pas en infériorité quant à la position que j’adopte. Je m’exprime avec eux et non à eux. Je leur explique avec des mots simples et un peu d’humour pour capter leur attention que ce qui est arrivé aurait pu être plus grave, et qu’ils n’ont pas écouté les deux mises en garde que je leur avais faite. Je dis aussi à l’enfant T qu’il ne doit pas frapper son camarade, sur ma demande, il s’excuse auprès de l’enfant J. Je décide de les laisser tous deux pendant quelques minutes « en retour au calme », assis sur deux bancs distincts dos à dos, et les laisse repartir, tout en leur précisant qu’ils ne doivent plus monter à deux dans cette voiture, conçue, pour une personne.

D-Les difficultés rencontrées et améliorations pour progresser :

a- Les principales

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (68.8 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com