LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Methodologie appliquées au secteur sanitaire et social

Dissertation : Methodologie appliquées au secteur sanitaire et social. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  23 Novembre 2017  •  Dissertation  •  2 988 Mots (12 Pages)  •  925 Vues

Page 1 sur 12

Devoir 2: Methodologie appliquées au secteur sanitaire et social

Question 1: Définissez ce qu’est un questionnaire, un entretien d’investigation et une démarche d’observation.

- Questionnaire: Série de questions écrites ou orales auxquelles on est soumis et/ou auxquelles on doit répondre; document manuscrit ou imprimé sur lequel figure la liste des questions posées. C'est un outil adapté pour recueillir des informations précises auprès d'un nombre important de participants.

- Entretien d'investigation: L’entretien est un processus de communication verbale fondé sur la rencontre et l’interaction de l’enquêteur et de l'enquêté en contact direct visant un objectif précis. Il a pour objectif de recueillir des informations sur un sujet précis.

- Démarche d'observation: L’observation consiste en une action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier ou de les influencer, à l’aide d’enquêtes, d’études ou de données quantitatives. C’est une démarche qui permet de recueillir, de créer et de traiter des données quantitatives et qualitatives, pour arriver à une meilleure connaissance du domaine, du sujet traité et aider à la prise de décision pour les pouvoirs publics et/ou les acteurs du territoire.

Question 2 : Définissez ce qu’est :

- une question ouverte:  sert à comprendre, à faciliter l'expression, à dialoguer, à échanger. Elle commence par un adverbe (pourquoi, combien, comment, quand) ou un adjectif/pronom interrogatif (quel, quoi, qui) d’où le fameux QQOQCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Combien voire comment, Pourquoi).

- une question fermée : Les questions fermées servent à valider, cadrer et obtenir un accord. Une succession de questions fermées va progressivement fermer le dialogue. l'interlocuteur va ressentir la désagréable impression de vivre/subir un interrogatoire. En revanche, les questions fermées sont utiles pour valider un accord

- un questionnaire auto-administré : Type de questionnaire dont les questions sont formulées de telle manière qu’elles permettent au répondant de remplir lui-même le formulaire, ou les champs-écrans prévus à cet effet dans le cas d’un questionnaire informatique.

- une enquête de satisfaction : L’enquête de satisfaction est une enquête marketing ayant pour objectif de mesurer la satisfaction des clients. L’enquête de satisfaction est un outil précieux de prévention de l’attrition, bien que la relation entre la satisfaction et la fidélisation soit loin d’être une relation linéaire. Pour éviter des biais, l’enquête de satisfaction doit obéir à des modes d’administration et de questionnement très précis.Traditionnellement les positions extrêmes (très satisfaits ou très mécontents) sont sur-représentées dans les résultats bruts des enquêtes de satisfaction.

- une rubrique : titre qui informe de la matière d'un article (ex. la rubrique sportive)

- une hypothèse : Supposition à partir de laquelle on construit un raisonnement.

Question 3

Précisez les étapes de conception d’une enquête par questionnaire.

1ère étape : Construire le questionnaire d’enquête

La première étape consiste à construire le questionnaire qui servira de support pour mener l’enquête et récolter des réponses.

Tout d’abord, le questionnaire doit présenter l’auteur du questionnaire, le projet et l’objectif de l’enquête. En général, on indique également le temps à prévoir pour répondre au questionnaire d’enquête.

Ensuite, il faut y indiquer toutes les questions de l’enquête. Celles-ci ne doivent pas être placées dans n’importe quel ordre, il faut commencer par les questions d’ordre général servant notamment à filtrer les personnes interrogées, puis ensuite on doit trouver les questions importantes de l’enquête. L’ordre des questions est important, il doit y avoir un enchaînement logique et incitatif.

Les questions doivent être courtes et assez simples à comprendre, et le questionnaire d’enquête ne doit pas en comporter trop de questions 20 à 25 maximum. A défaut, beaucoup de personnes interrogées n’iront pas au bout de l’enquête et/ou ne répondront pas correctement.

Enfin, il n’est pas rare de demander à la personne interrogée de laisser ses coordonnées afin de pouvoir la contacter lors du lancement du projet.

2ème étape : Sélectionner l’échantillon de personnes à interroger

Lorsque le questionnaire d’enquête est établi, il faut ensuite déterminer l’échantillon de personnes qui va être interrogé.La sélection de l’échantillon dépend des caractéristiques du projet et de l’objectif de l’enquête. Il peut s’agir d’un échantillon extrêmement large ou, au contraire, d’un échantillon très ciblé de personnes.

Le nombre de personnes à interroger doit être déterminé à partir du nombre de réponses que l’on souhaite obtenir. En estimant le taux de réponse au questionnaire , on peut déterminer le nombre de personnes à interroger.

Cette étape est très importante pour la pertinence de l’étude de marché : plus l’échantillon est correctement ciblé, plus les réponses au questionnaire seront intéressantes à exploiter.

3ème étape : Réaliser l’enquête par questionnaire

Lorsque l’échantillon de personnes à interroger est défini et que les questionnaires sont prêts, il est alors temps de réaliser l’enquête.

Pour cela, plusieurs techniques sont possibles :

    Il est tout d’abord possible de mener une enquête directement sur le terrain, par contact direct avec les personnes interrogées. Ce procédé est plutôt utilisé dans le cadre d’une étude de marché qualitative. Il prend beaucoup de temps ou coûte relativement cher lorsque l’enquête est sous-traitée.

    Ensuite, l’enquête peut être réalisée par téléphone plutôt que sur le terrain. Ce procédé prend du temps mais il permet d’avoir tout de même un contact direct avec les personnes interrogées.

    Egalement, il est possible de réaliser un sondage en ligne, par diffusion du questionnaire d’enquête auprès d’une communauté d’internautes. Il est par exemple possible de diffuser le sondage sur des réseaux sociaux, dans des groupes d’intérêts, sur des sites web et des blogs ou dans des newsletters. Le taux de retour est ici moins important qu’avec les autres procédés et il est plus difficile de juger le caractère sérieux des réponses collectées.

    Enfin, il est possible de travailler avec un prestataire qui propose une plateforme de sondage permettant d’interroger des panélistes. Avec ce procédé, on peut définir précisément l’échantillon interrogé grâce à de nombreux critères, avoir accès à un large panel à interroger, mener l’étude très rapidement et obtenir un rapport avec les résultats. En contrepartie, le recours à cette méthode à un coût.

...

Télécharger au format  txt (20.3 Kb)   pdf (150.1 Kb)   docx (16.1 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com