LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La responsabilité de la France dans la déportation des Juifs, dans les mémoires Françaises, en 2012.

Documents Gratuits : La responsabilité de la France dans la déportation des Juifs, dans les mémoires Françaises, en 2012.. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  19 Novembre 2014  •  561 Mots (3 Pages)  •  1 262 Vues

Page 1 sur 3

Le 22 juillet 2012, le Président de la République, François Hollande, au pouvoir

depuis Mai 2012, prononçait un discours à la mémoire d'un fait marquant de la 2ème

Guerre Mondial (1939-1945) : la Rafle du Vel d'Hiv. À l'occasion du 70ème

anniversaire de ce sinistre événement, Mr Hollande nous remémore la responsabilité

des français et de la France dans la déportation des Juifs. Après la lecture de cet

extrait, nous pouvons nous demander comment ce traumatisme est perçue, 70 ans

plus tard. Nous allons tout d'abord étudier cet extrait en nous intéressant aux dates et

faits historiques . Ensuite nous nous pencherons sur le “devoir de mémoire”. Et enfin

nous allons analyser ce besoin de vérité très présent dans cette extrait.

Nous pouvons noter, tout au long de ce discours, que François Hollande s'appuie sur

des faits, des dates, des chiffres que les historiens ont prouvés.

La date du 16 juillet 1942 “il y a 70 ans, 16 juillet 1942” appuie la dimension véridique

de ce discours, en effet les chiffres précis nous confirme la réalité des faits.

Cependant ces chiffres sont aussi là pour marquer la responsabilité des français :

“13152 hommes, femmes et enfants” nous font prendre conscience à nous auditeur

de l'ampleur de ce drame. Ce discours en s'appuyant sur des lieux géographiques

“partirent vers Auschwitz-Birkenau” “dans notre capitale” nous font vivre cette rafle,

nous pouvons visualiser et donc prendre la mesure de la responsabilité des français

à cette époque. Les faits ainsi relatés donnent une dimension très dramatique (mëme

si la situation l'est) ce qui culpabilise et permet de garder ce souvenir bien ancrée

dans les mémoires des français. Le devoir de mémoire qui est trés important.

Comme l'entête de l'extrait le signale, il s'agit ici, à l'occasion du 70ème anniversaire,

de se souvenir, “rappeler l'horreur du crime”. Tout au long de cette extrait, François

Hollande insiste sur le fait qu'il est essentielle de se souvenir “le combat contre

l'oubli”. En effet, suite aux guerres qui ont déchiré le 20ème siècle, les pays ont

appuyer les démarches comme “la fondation pour la mémoire de la Shoah”, “journée

de commémoration”. Ce devoir de mémoire qui est si fort, pour rappeler et “témoigner

auprès des nouvelles générations”, est présent pour éviter à

...

Télécharger au format  txt (3.8 Kb)   pdf (64.4 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com