LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Lettre de sinistre

Dissertation : Lettre de sinistre. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  12 Janvier 2019  •  Dissertation  •  983 Mots (4 Pages)  •  94 Vues

Page 1 sur 4

Linguistique à destination des concours

Travail à partir de l'exercice/la présentation orale.

Pour chaque séance on aura une notion à travailler et des exercices pour appliquer la notion. On aura chaque semaine un texte nouveau.

Il faut présenter la notion, l'appliquer sur un texte, et quelqu'un passe à l'oral pour présenter son travail, la prof corrigera et complétera.

Les oraux du CAPES : à l'oral, on a une question de grammaire, il faut faire pendant 10 min la présentation à l'oral de cette notion (mini cours). On donne en parallèle une série d'exercices tirés d'un manuel scolaire : point de vue critique dessus.

Une notion et un texte différent par cours.

Stylistique sur le texte.

Notion linguistique vue le matin peut servir à travailler sur l'interprétation du texte.

Point du jour : la CONSTRUCTION VERBALE

Eléments problématiques :

Faire la différence en complément de verbe et complément de phrase

Faire la différence entre classe grammaticale et fonction grammaticale

Connaître la bonne classe grammaticale des groupes de mots et des mots

*Complément de verbe : indéplaçable, proche du verbe

*Complément de phrase : plus facile à déplacer, hors du Groupe Verbal

Les CCI peuvent parfois faire partie du Groupe Verbal

Ex. « Je vais à Paris »

L'infinitif est à mi-chemin entre le verbe et le nom en fonction des usages

*Groupe prépositionnel : introduit par une préposition, il est toujours dépendant : verbe (Cdverbe) nom (Complément du nom)

*Fonction : place du mot

Exercices :

*Un COD peut être un verbe à l'infinitif

« Vos Fleurs, je les adore ! » ==> Formule d'emphase, procédé de dislocation.

Détacher le COD, puis le reprendre par un pronom.

Donc VOS fleurs est également le COD de adorer.

Un même verbe peut avoir plusieurs constructions : directe ou indirecte avec un ou plusieurs compléments : ex. « Je parle 3 langues » VS « Je parle de qqch à qqn »

*Proposition complétive : elle complète le verbe et elle est introduite par une conjonction de coordination.

« Ajouter » se construit avec deux compléments

*Verbe intransitif : Un verbe peut se construire tout seul : il dit intransitif : c'est un verbe qui se construit sans complément, il porte tout l'idée principale (le prédicat).

*Verbe Transitif : c'est un verbe qui partage le prédicat avec son ou ses compléments :

Ex. « Je mange une pomme ». Ces dernier ont deux constructions : directes (compléments COD) ou indirectes (ce sont ceux qui introduisent les compléments indirect, c'est à dire qui sont introduits par une préposition ; ex. VB Parler, il appelle la préposition a ou de ; ex. Ecrire : construction directe (écrire qqch), indirecte (écrire à qqn), double complémentation.

Limite de

Par convention, le COD se construit directement derrière le verbe, mais surtout il n'est pas séparé du verbe par une préposition.

Les compléments sont contraints par la construction du verbe : le COD/ COI sont nécessaires à la construction du verbe et de la phrase.

L'attribut n'est pas un complément du verbe

*Verbe attributif : ce qui porte le prédicat ça n'est pas le verbe, c'est l'attribut

Préférer l'emploi du terme « Co-verbe » : ce n'est pas un verbe qui fait une action mais un simple soutient au prédicat, un verbe qui sert de relation.

C'est une relation triangulaire : sujet-verbe-attribut

Les plus courants sont : Être – Paraître – Sembler.

Certains verbes vont pouvoir avoir une construction attributive : « elle s'est montrée charmante » ce n'est plus l'action « montrer » :

...

Télécharger au format  txt (7.2 Kb)   pdf (51.2 Kb)   docx (572.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com