LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Trouble de la personnalité limite

Résumé : Trouble de la personnalité limite. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  22 Décembre 2021  •  Résumé  •  682 Mots (3 Pages)  •  264 Vues

Page 1 sur 3

Résumé du projet de rechercheCÉCYRE, Marie-Josée

Contexte. Le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes [1]. Jusqu’à 90% des adolescents décédés par suicide présenteraient un trouble psychiatrique [2]. Le trouble de la personnalité borderline (TPB) a été associé à un haut taux de suicide [3]. La prévalence de ce trouble chez les adolescents est élevée (environ 10 et 15%) [4].  Le National Education Alliance Borderline Personality Disorder (NEA-BPD) suggère qu’environ 33% des adolescents décédés par suicide présentaient des symptômes définissant ce trouble. Buts et hypothèses. Le premier objectif de l’étude consiste à identifier les troubles mentaux du Dominique Interactif pour Adolescents-Révisé (DIA-R) les plus fortement associés aux conduites suicidaires, définies par la présence d’idées suicidaires sérieuses incluant un  plan avec ou sans tentative(s) de suicide. La variation de cette comorbidité sera étudiée selon l’âge et le sexe. L’hypothèse envisagée est que certains troubles mentaux évalués par le DIA-R, dont la dépression, seront plus fortement associés avec les conduites suicidaires et que ces associations différeront selon l’âge et le sexe. Le deuxième objectif consiste à identifier les symptômes du TPB les plus fortement associés aux conduites suicidaires (en excluant les symptômes liés au suicide) et décrire la variation de ces associations selon l’âge et le sexe. L’hypothèse est que certains symptômes, entre autres les tendances dépressives et l’impulsivité, seront davantage liés aux conduites suicidaires et qu’il y aura une variation de ces associations selon l’âge et le sexe. Méthode. Cette étude descriptive transversale s’imbrique dans un projet subventionné par les IRSC dont ma directrice de recherche est la chercheuse principale: « Validation d’un logiciel d’évaluation des troubles mentaux (DSM-IV-TR) pour les jeunes de 12 à 15 ans : le Dominique Interactif pour Adolescents-Révisé (DIA-R) ». Le DIA-R est présentement la seule mesure qui s’adresse aux jeunes de 12 à 15 ans et qui évalue dans une brève période de temps (environ 20 minutes) les troubles les plus fréquents de l’Axe I du DSM-IV-TR chez les adolescents (par ex., les troubles dépressifs, anxieux, du comportement), les problèmes de consommation de substances (Axe I), la symptomatologie liée au TBP (Axe II) et le risque suicidaire (Axes I et II). Le DIA-R tiendra compte de la plupart des mises à jour du DSM-V. L’échantillon du présent projet d’analyses secondaires inclut l’échantillon total  proposé dans le projet de validation, qui est de 500 adolescents de 12 à 15 ans provenant de milieux scolaire (n=200) et clinique (n=300). Les participants doivent répondre au DIA-R et à un autre questionnaire, le Schedule for Affective Disorders and Schizophrenia for School-Age Children (Kiddie-SADS). La variable dépendante (conduites suicidaires) sera déterminée par le DIA-R et confirmée par le Kiddie-Sads alors que les variables indépendantes (troubles mentaux, symptômes du TPB et consommation de substances) seront déterminés par le DIA-R. Des analyses de régression logistique seront effectuées afin de vérifier les associations entre (1) les troubles de l’Axe I ainsi que les différents symptômes du TPB (variables indépendantes) et (2) les conduites suicidaires (variable dépendante). Dans ces analyses, l’effet d’interaction sera vérifié systématiquement entre l’âge ainsi que le sexe et chacune des variables indépendantes afin d’établir si ces deux variables entraînent une variation selon l’âge et le sexe. Pertinence. L’exploration des troubles mentaux associés aux conduites suicidaires est essentielle pour favoriser la prévention de ces problèmes. L’identification des symptômes du TPB liés aux conduites suicidaires pourrait permettre de préciser les symptômes susceptibles d’augmenter le risque suicidaire et favoriser la détection précoce de ces comportements.

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (82.7 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com