LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'homme peut-il vraiment vouloir se faire du mal consciemment ?

Cours : L'homme peut-il vraiment vouloir se faire du mal consciemment ?. Recherche parmi 254 000+ dissertations

Par   •  3 Novembre 2013  •  Cours  •  227 Mots (1 Pages)  •  675 Vues

je suis allergiqueLa liberté, dans son sens usuel, désigne l'état de celui qui fait ce qu'il veut et rejoint ainsi son sens originaire. En effet, liber en latin signifie absence de contraintes. Se nuire, c'est agir dans un sens opposé à la bonne marche de mon existence. Je peux tout à fait me nuire puisque j'ai le droit de décider ce que je veux faire de ma vie. Pourtant dans certains pays, le suicide, comme plus grande possibilité de me nuire, est interdit. Même si cela peut paraître choquant, il faut essayer de comprendre pourquoi. La liberté définie comme absolue, par laquelle je peux faire exactement tout ce qu'il me plaît, semble s'appliquer aussi à la possibilité de me nuire. Nul ne peut m'empêcher de me faire du mal, si cela ne nuit pas à autrui. Pourtant l'homme peut-il vraiment vouloir se faire du mal consciemment ? Ne sommes nous pas poussés par l'ignorance ou par des causes extérieures à faire notre malheur? N'avons nous pas de plus des devoirs envers autrui ?

libre arbitre : Pouvoir de choisir. Le libre arbitre se rapproche de la liberté d'indifférence, qui est le pouvoir de choisir entre des contraires.

La liberté est absence de contraintes et possibilité de décision

L'homme ne peut décider de se nuire sans être déterminé par des causes extérieures

L'homme est responsable de ses actes envers l'humanité tout entière

...

Uniquement disponible sur LaDissertation.com