LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation Agir Selon Sa Pensée Est Ce Qu'il Y A De Plus Difficile Au Monde

Recherche de Documents : Dissertation Agir Selon Sa Pensée Est Ce Qu'il Y A De Plus Difficile Au Monde. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  12 Février 2012  •  1 090 Mots (5 Pages)  •  3 039 Vues

Page 1 sur 5

Dissertation :

« Agir selon sa pensée est ce qu'il y a de plus difficile au monde. »

Goethe

La célèbre phrase « l'enfer est pavé de bonnes intentions » nous démontre clairement de par son origine (XIIème siècle) et par le fait qu'elle ait été citée si souvent dans la littérature, que ce n'est pas juste aujourd'hui que l'homme se heurte à des difficultés lorsqu'il entreprend de réaliser ce qu'il a conçu. Entre la pensée et l'action s'ouvre un abîme qu'il n'est pas toujours aisé de franchir; les dramaturges les plus anciens l'ont illustré par des mythes dont le plus tragique reste celui d'OEdipe. On pense à ce défaut de la nature humaine lorsqu'on lit cette citation de Goethe : « Agir selon sa pensée est ce qu'il y a au monde de plus difficile. » Non seulement on y pense, mais on se trouve amené à y voir un vice fondamental de l'être humain; ce qui apparaissait d'abord comme banal prend une importance capitale et semble avoir un sens plus significatif que le sens premier sous-entend. Il est certain qu'on voit fréquemment des gens qui réalisent leur rêve et qui sont capables d'accomplir leur pensée mais, avant de nous agenouiller devant ces milliers de héros, de saints, de martyrs et d'anonymes qui agirent selon leur pensée, voyons pourquoi il nous est si difficile de les imiter.

Il y a deux aspects pour atteindre un but, en considérant que ce but a un sens en lui-même pour la personne qui le poursuis. Tout d'abord il faut avoir la sagesse qui permet de trouver un but digne d'être poursuivi. Aspect important car il est en effet plus simple d'agir selon sa pensée quand celle-ci est négative ou même mauvaise en soi que lorsqu'elle est destinée à une bonne action. Ensuite, il faut également posséder l'intelligence technique et la débrouillardise nécessaires à la réalisation concrète et matérielle de cette pensée.

Prenons pour exemple un homme qui s'est fait renversé par une voiture et qui est étalé sur la route. Si je veux le déplacer hors de la route, je risque de le tuer au cas où sa colonne vertébrale aurait été touchée, je n'ai donc pas la capacité technique de réaliser l'action en elle-même.

Cela propose donc déjà un certain bout de chemin avant d'arriver à l'action en elle-même, et rien ne certifie qu'elle sera celle imaginée. En effet, lorsque l'on agit, la pensée est subordonnée à l'action, et se laisser aller à réfléchir à l'action est le meilleur moyen pour que l'on change de voie et que l'action ne soit plus celle imaginée .La pensée et l'action d'un homme sont partiellement dissociées. Le début de la citation nous le prouve : « Penser est facile, agir est difficile. » Goethe lui-même souligne l'étape à passer entre la pensée et l'action, la réalisation de cette pensée.

On peut faire rentrer un autre facteur en compte, celui du non-vouloir ou de l'obligation morale voire même physique. On a déjà pu voir la difficulté par rapport à soi-même de réaliser sa pensée, mais je pense que ce deuxième argument est d'autant plus valable de nos jours. Le voici tout simplement : on ne fait pas toujours ce que l'on veut ; sous-entend ce que l'on pense !  En

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (81.5 Kb)   docx (10.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com