LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Développement affectif de l'enfant

Cours : Développement affectif de l'enfant. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  29 Novembre 2019  •  Cours  •  10 236 Mots (41 Pages)  •  113 Vues

Page 1 sur 41

UE 1.1 S1 : Psychologie, sociologie et anthropologie

Le développement affectif de l’enfant

Association JALMALV : « jusqu’à la mort accompagner la vie » = pour les personnes en fin de vie, soins palliatifs

  • Le développement psychomoteur de l’enfant

        Introduction 

On définie la psychomot comme l’évolution des capacités corporelles et physiques de l’enf Le mot laisse entendre qu’on ne peut pas séparer l’act physique de l’enf de sa vie psychique.

Si l’action favorise le développement intellectuel de l’enf son act motrice va aussi dépendre de ses possibilités mentales et de ses émotions.

Le développement psychomot est en lien avec la qualité des échanges émotionnelles entre l’enf et sa mère (pas forcément la mère biologique = fonction maternelle qui peut être représenté par une nounou, un père, une puer..)

Quelques soit son environnement l’enf doit recevoir une qualité et une continuité d’attention, des relations stables et sécurisantes.

Pour qu’un enfant se développe bien il faut qu’il se sente bien dans la relation à l’autre, et qui l’éprouve du plaisir dans cette relation.

        

        1. Les deux lois fondamentales du développement psychomoteur

Ce développement se fait toujours selon un ordre précis : du haut vers le bas et du centre vers les extrémités.

        

        a) La lois céphalo-caudale

Du haut du corps (tête) vers les pieds = le contrôle moteur. L’enfant va d’abord savoir tenir sa tête (2-3 mois), puis son tronc (6-7 mois), puis ses fessiers et les jambes, et enfin ses pieds.

        b) La loi proximo-distale

La colonne vertébrale et les extrémités. Le développement se fera aussi du centre du corps (proche de la moelle épinière) vers les doigts. L’enfant va d’abord tenir son tronc, puis son épaule, puis son bras, son avant-bras, la paume de la main, et enfin le bout des doigts avec l’appréhension fine.

        2. Les développement psychomoteur de la naissance à ses 2 ans

         Les réflexes archaïques

Ce sont des réflexes automatiques, il naît avec des automatismes moteurs. Il y en a qui disparaissent après la naissance :

  • La marche automatique (quand on le soulève voir si il fait le mouvement) marche volontaire à 1 an Le bébé n’a pas de schéma corporel à la naissance car il n’a pas conscience de son propre corps, il vit en fusion avec celui de sa « mère ».
  • Le Grasping (=l’agrippement) il attrape des choses avec leurs mains
  • Le réflexe de Moro = le sursaut. Face à un changement brusque. Ex : même si on frappe délicatement à une porte : le bébé se cogne (bras) car il sursaute. Car changement brusque, de bruit, de lumière.. il écarte ses bras et les ressert sur son torse
  • Le réflexe de succion, ce qui lui permet de tété et donc de se nourrir. Ex : s’il est né prématurément il n’a pas la succion, on doit lui mettre une sonde gastrique pour le nourrir
  • Le fouissement : c’est la recherche du sein après l’accouchement

Si la motricité est réflexe au début de la vie de l’enf elle joue un rôle très important dans l’interaction de la mère avec son enf, et elle sert de support dans les représentations que les parents se font de leurs enfants.

Ex : un bébé sert le doigts de sa maman, une maman peut dire qu’il s’attache à lui alors que c’est le réflexe de grasping : la maman créée donc des liens. Ou le bébé accroche le doigts de son papa, le papa dit non : ça c’est un parent qui ne se sent pas bien au fond de lui comme s’il enraillait sa liberté.

        Les capacités sensorielles

Elles vont servir à l’enf à relationner avec son entourage.

  • La vision : à la naissance un bébé voit flou à une distance environ de 20 cm. c’est la distance entre le regard de la mère et celui du bébé. Le bébé à une préférence pour les formes ovoïdes (ovale). Il peut suivre du regard un objet sur 180 degrés : le comportement de poursuite (vers 2-3 mois). Il sourit au visage humain : sourire sociale. 6 mois, le bébé sourit à des personne familières. Vers 8 mois il manifeste une inquiétude au visage d’une personne étrangère à son environnement = angoisse du 8 ème mois.
  • L’audition : La voix de la mère favorise la motricité de l’enfant et déclenche des sourires. A la naissance le bébé reconnaît les sons qu’il a entendu durant la grossesse. 2 mois, il émet quelques vocalises. Il est sensible aux intonations de la voix de son entourage, cela le renseigne sur l’état affectif de l’adulte.
  • Le goût et l’odorat : le bébé distingue le salé, l’acide et l’amer mais préfère le goût sucré. A la naissance il reconnaît l’odeur du cou de sa mère ce qui lui apporte une grande sécurité sur le plan affectif. L’odorat, le sens le plus développer chez les nouveaux-nés.
  • Le toucher : Les messages reçus par la peau sont d’une grande importance pour le bébé, car quand ils sont adaptés ils sont porteur d’un contenu sécurisant, agréable et aide l’enf à se structurer harmonieusement en tant que sujet et plus tard accepter le contact avec l’autre. C’est pour ça qu’il est important d’offrir au bébé des contacts peau à peau avec ses parents = méthode kangourou ; pour le développement physique et psychologique de l’enf.

L’enfant va construire son identité par les contacts qu’il reçoit et qui vont lui permettre de prendre conscience de son corps.

        La préhension

La capacité à saisir les objets. Act très importante pour l’enfant qui désire reconnaître et manipuler les objets pour comprendre le monde qui l’entoure. A partir de 4-5 mois elle est volontaire mais imprécise. Il saisit avec la paume de la main. L’objet doit donc être gros.  Il va mettre tout objet à sa bouche. Vers 10 mois, la préhension en pince (pouce/index), lui permet d’explorer le monde vers les petits objets. Elle va contribuer à la reconnaissance de son corps.

...

Télécharger au format  txt (62.9 Kb)   pdf (237.2 Kb)   docx (46.1 Kb)  
Voir 40 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com