LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Management Chapitre Les Strategies de developpement des entreprises

Note de Recherches : Management Chapitre Les Strategies de developpement des entreprises. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  4 Mars 2013  •  1 159 Mots (5 Pages)  •  1 275 Vues

Page 1 sur 5

MANAGEMENT chapitre LES STRATÉGIES DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES

- Croissance organique

- Croissance externe

- Croissance conjointe

I/ Les modalités de la croissance de l’entreprise

On distingue en général 3 types de croissance que l’entreprise peut choisir pour son développement :

- La croissance organique ou interne ;

- La croissance externe ;

- La croissance conjointe.

A/ La croissance organique ou interne

- Consiste pour l’entreprise à se développer en s’appuyant sur ses ressources et compétences propres.

- Cela signifie que l’entreprise se développe seule en engageant des investissements productifs et commerciaux sans aucune association ou regroupement avec d’autres firmes.

- Financée soit par autofinancement ou soit par recours à l’emprunt.

a. Avantages

- Sauvegarder l’indépendance de l’entreprise ;

- Éviter ruptures brutales avec les activités traditionnelles, ainsi que problèmes de réorganisation que l’ont peut rencontrer en cas de croissance externe ;

- Possibilité d’étaler et de répartir des coûts engendrés par la croissance de l’entreprise.

b. Inconvénients

- Lenteur du processus du développement ;

- rend difficile l’abord de domaines d’activités dont les compétences clés sont nouvelles pour l’entreprise

La croissance organique est souvent le seul mode de développement possible pour l’entreprise qui n’a pas les moyens de recourir à des acquisitions ou à des collaborations.

B/ La croissance externe

Consiste

pour l’entreprise à se développer par l’acquisition de ressources et de compétences d’autres entreprises.

3 Types de croissances externes sont possibles :

- La fusion (2 entreprises A et B disparaissent pour former une nouvelle entreprise C) ;

- L’absorption (l’entreprise A et l’entreprise B vont former l’entreprise A’ c’est-à-dire que l’entreprise B disparaît) ;

- L’acquisition (prise de contrôle : 2 entreprises A et B, l’entreprise A prend le contrôle de B, donc B continue d’exister, mais devient une filiale de A).

a. Avantages

- Obtenir rapidement des ressources et des compétences que l’entreprise recherche ;

- S’implanter rapidement sur un nouveau marché ;

- Réduire les coûts de la croissance grâce aux économies d’échelle et des synergies ;

- Moyen d’éliminer un concurrent.

b. Inconvénients

- Perte d’indépendance ;

- L’entité nouvelle nécessite une réorganisation souvent difficile ;

- Risques de traumatismes liés à une confrontation des traditions, des cultures et des comportements différents entre les collaborateurs de la nouvelle entité. Ce risque nécessite une bonne gestion du changement opéré.

C/ La croissance conjointe

Consiste pour une entreprise de passer des accords de coopération avec une ou plusieurs autres entreprise(s) sans perdre son indépendance.

Chacune des entreprises engagent une partie des ses ressources dans un projet commun.

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (82.3 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com