LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

"De l'esprit des lois" Montesquieu

Fiche de lecture : "De l'esprit des lois" Montesquieu. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  17 Juin 2019  •  Fiche de lecture  •  1 350 Mots (6 Pages)  •  1 888 Vues

Page 1 sur 6

                  Fiche de lecture sur : de « l’Esprit des lois », de Montesquieu

Titre: De l’Esprit des lois        

Auteur: Montesquieu

Pages: 560

Édition: établie par Laurent Versini, Paris,1995.

Année de parution: 1748

Collection: Gallimard

Nombre de chapitre: 603

Biographie de l’auteur:

De son vrai nom Charles Louis de SECONDAT, Montesquieu est un penseur    politique et un philosophe français. Il est né le 18 janvier 1689 à Brède et mort le 10 février 1755 à Paris. S’inspirant des problèmes auxquels sont confrontés la société de son temps, il a réalisé de nombreux ouvrages remarquables. D’abord « le système des idées » (1716), les lettres persanes (1721), le temple de Gnide (1725), Considération sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence (1734), de l’esprit des lois (1748) et le Défense de l’esprit des lois (1750). En effet, il nourrit sa curiosité à travers l'observation des hommes et de    l’humanité. Parût en 1748, de l'Esprit des lois est un traité de théorie politique publié à Genève. Faisant l’objet d’une censure, l’œuvre a été d’abord publié sans nom d’auteur.

Contexte et objectif de l'ouvrage :

Monarchie française, esclavage, etc. Montesquieu s’inspire de ces phénomènes pour écrire son ouvre. Son ouvrage a pour objet «  les lois, les coutumes et les divers usages de tous les peuples de la terre ». Il fait l'analyse sur les régimes juridiques et le fonctionnement social des groupes humains à travers le monde. C’est dans cette ouvre qu’il prônera un système politique fondé sur l’équilibre et l’usage de la raison humaine afin de ne plus se baser sur des préjugés.

Mots clés : loi de la nature, loi positive, gouvernement républicain , république démocratique, république aristocratique, gouvernement monarchique , gouvernement despotique, vertu , honneur , crainte , liberté politique , théorie des climats, économie politique , la religion et les lois historiques.  

Problématique soulevé : comment les lois sont-elles fondées dans une et   chaque société.

Concept développé : on voit dans de l’esprit des lois l’idée selon laquelle   chaque société se diffère selon sa condition physique mais aussi selon son type de gouvernement et les principes au fondement de son gouvernement. On y  retrouve l’importance de la valeur de la liberté : libre dans ce que la loi autorise de faire.

Citations pertinentes :

“ Il faut éclairer l'histoire par les lois et les lois par l'histoire”  

“ Les Hommes sont égaux dans le gouvernement républicain, ils sont égaux  dans le gouvernement despotique : dans le premier parce qu’ils sont tout, dans le second parce qu’ils ne sont rien”.

“La liberté ne peut consister qu’à pouvoir faire face ce que l’on doit vouloir, et à  n’être pas contraint de faire ce que l’on ne doit pas vouloir”

“Partout où il y a des mœurs douces, il y a commerce; partout où il y a          du commerce, il y a mœurs douce”

Commentaire personnel : De l'esprit des lois est une œuvre de référence      pour comprendre les fondements de la gouvernance. Ne se limitant pas seulement à l'Europe, l'auteur a parcouru de nombreux pays où il a constaté différentes institutions et habitudes sociales. En raison de cela, il a apporté une analyse objective à son œuvre et a donné une lumière dans la connaissance de chaque lecteur.

Résumé de l'ouvrage :

   Partie 1

“Les lois sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses”. Chacun a ses propres lois. Montesquieu diffère l’état de nature à l’état de   société. Dans l’ouvrage, l’état de nature se caractérise par la paix tandis que   dans l'état de société règne les conflits et les inégalités. Il y distingue trois types   de gouvernement : le despotique, le monarchique et le républicain. Dans le gouvernement despotique, il n’y a pas de véritable loi mais la crainte y gouverne. Le Prince doit à tout prix conserver sa place et les femmes sont réduisent à       l’esclavage. Cette forme de gouvernement est corrompue. Ensuite, la monarchie qui se caractérise par la l’honneur d’un seul gouvernant et le renoncement de la vertu du peuple. Les lois favorisent la commerce. L’Etat préfère les commerces qui a plus d’honneurs et qui engendrent plus facilement la richesse. Les privilèges et les luxes sont au cœur de ce gouvernement. Il peut y avoir corruption quand le prince ne tient pas compte de ses entourages donc gouverne par lui-même. Enfin, la République où le peuple a une puissance souveraine. Ce gouvernement se caractérise par la vertu qui est l'amour de la patrie. L'éducation y est primordiale. Les lois doivent être respectées par ceux qui l’ont établi. Ainsi l'égalité est au centre du gouvernement et sa perte engendrera la corruption.

...

Télécharger au format  txt (8 Kb)   pdf (92.5 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com