LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Quelle pertinence pour la dissuasion nucléaire française ?

Dissertation : Quelle pertinence pour la dissuasion nucléaire française ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  25 Février 2019  •  Dissertation  •  1 116 Mots (5 Pages)  •  159 Vues

Page 1 sur 5

Quelle pertinence pour la dissuasion nucléaire française ?

           Lorsque Jacques Chirac a été élu président de la république en 1995,  l’un de ses objectifs était de poursuivre les essais nucléaires afin d’avoir pour la France des outils de simulation. Après des vagues de mécontentements, les politiques et l’opinion publique ont largement accepté et compris l’importance d’avoir un outil de dissuasion crédible.

          Pourtant, le monde a changé et les risques aussi. D’un danger localisé et identifié, nous sommes confrontés à un risque diffus et multiforme. On peut donc se demander si la dissuasion nucléaire n’est pas devenue obsolète.

          La dissuasion nucléaire est  la garantie contre la résurgence de menace majeure et de plus protège les intérêts vitaux de la France contre les états identifiés perturbateurs ou « voyous ». Mais le nucléaire ne permet pas de lutter contre les nouvelles menaces comme le terrorisme ou les conflits dissymétriques.

           Nous appréhenderons de prime abord, l’esprit de la dissuasion nucléaire française pour ensuite évaluer son rôle depuis la chute du mur et enfin étudier la place qu’elle tient dans la politique du gouvernement et sa légitimité aujourd’hui.

     I )     Certes, la dissuasion nucléaire est devenue un des piliers de la défense française depuis 1960 sous l’impulsion du général De Gaulle. Elle est un des symboles de la puissance d’un état et lui confère un poids politique indéniable. Surtout avec l’émergence en 1945 d’un monde bipolaire EST-OUEST.

 

             Le nucléaire a conforté la France dans son statut de grande puissance comme dans celui de membre permanent au conseil de sécurité de l’ONU. Il a permis également d’asseoir sa place face à l’Allemagne.  

             L’objectif N°1 de la dissuasion nucléaire française est de garantir nos intérêt vitaux face à la menace identifiée venant de l’EST durant la guerre froide mais plus diffuse aujourd’hui.

Elle demeure une arme de dissuasion et non de bataille, comprenant initialement  3 composantes : terre, air , mer. Elles ont évoluées pour n’être plus que 2 sans le vecteur terrestre actuellement.

Cette menace se veut crédible et engendre des dommages inacceptables et disproportionnés pour les Etats. C’est la politique du Fort au Faible               Ex : USA  Bombe A à Hiroshima

Con/Tran

La dissuasion nucléaire fait partie de la doctrine de défense française de manière à protéger nos intérêts vitaux. Celle-ci n’a que très peu évolué avec la fin de la guerre froide. En revanche, son influence politique c’est transformé.

II )          

               Cependant, le rôle de la dissuasion nucléaire a évolué depuis la chute du mur. Les années 90 et la fin d’un monde bipolaire ont mis fin au rôle politique majeur de l’arme nucléaire.  

              Bien que le monde soit sorti de l’ère nucléaire avec l’effondrement de la Russie. Celle-ci, puissance nucléaire avéré, demeure une puissance en devenir depuis la fin de la guerre froide.

...

Télécharger au format  txt (6.4 Kb)   pdf (72.5 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com