LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La nation, vecteur et création ou de contestation de l'état ?

Dissertation : La nation, vecteur et création ou de contestation de l'état ?. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  9 Octobre 2019  •  Dissertation  •  1 437 Mots (6 Pages)  •  50 Vues

Page 1 sur 6

La Nation est un groupement d’hommes et de femmes ayant entre eux des affinités tenant à des éléments communs à la fois objectifs (langues, religion, coutume) et subjectifs (désir de vivre ensemble et de fonder une communauté politique) qui les unissent et les distinguent des hommes appartenant aux autres groupements nationaux. l’intensité de ces liens de solidarité nationale a conduit à la formation de l’État-nation. L’État lui, d’un point de vue sociologique est une espèce particulière de société politique résultat de la fixation sur un territoire déterminé d’une collectivité humaine relativement homogène régie par un pouvoir institutionnalisé comportant le monopole de la contrainte organisé. D’un point de vue juridique, l’État est une personne morale doté de la souveraineté et d’un point de vue plus étroit et concret, c’est l’ensemble des organes politiques.

Ces deux définitions semblent intimement lié car quand nous pensons à un état, nous pensons immédiatement à la ou les nations qui le composent. Cependant, ces deux termes état et nation sont en quelques sortes opposés. Nous pensons notamment aux palestiniens qui sont en total lutte contre l’état Israelien quant à la question du territoire. Ainsi, état et nation sont-il lié ou éloigné?

Nous pouvons nous demander si la Nation peut créer l’État et être source de sa légitimité (II) ou si au contraire la Nation est une source de démantèlement de l’état et vecteur de l’élimination des structures de ce dernier.

Pour cela, nous allons voir en quoi la Nation est un outil de contestation de l’état (I) et en dernière partie nous étudierons la création et légitimation de l’État par la Nation (II)

I) La nation est un outil de contestation de l’État

La Nation sert par maintes exemples à contester l’état. En effet, La ou les nations qui composent l’état se sentent oppressés par ce dernier ainsi des problèmes parviennent (A) et dans certains cas, la nation démantèle même les structures étatiques car insatisfaite de ce dernier (B)

A) des petits groupes ethniques luttent contre un état qu’ils ressentent oppresseurs

En effet, ces derniers peuvent servir de contestation vis à vis de l’État. Pour le démontrer, nous allons nous appuyer sur l’exemple de la Corse ; dans cette région, des luttes indépendantistes sont aujourd’hui encore existante. Ils ne sentent pas appartenir à la nation française, ont des codes différents, une histoire différente selon leur dire et une langue à part. D’un point de vue objectif et subjectif, ils pensent être une nation à part entière, un groupe différent de celui qui les dirige et les commande. Ce schéma se répète dans plusieurs pays. Pour en revenir à l’exemple Corse:

Nous pouvons citer l’«Urganizazione di a lutta di liberazione naziunale» (l’organisation de la lutte de libération nationale) avec un slogan «lotta ghjuventu l’avvene si tù» (lutte jeunesse, l’avenir c’est toi». Des mots forts comme «lutte» ou «libération nationale» sont évoqués ici. Preuve que les habitants ont le sentiment de ne pas appartenir à la nation française donc à une nation à part entière. Cela est source de conflits pour l’état puisque les dirigeants ont depuis la fin du XXème siècle essayés de calmer les fortes tensions avec la région. Cependant, ces derniers ne cessent de contester l’état comme d’autres peuples notamment les palestiniens, les kurdes etc.. et parfois de manière violente notamment lorsqu’un préfet Claude Erignac, représentant immédiat de l’état est assassiné en 1998 et aussi lorsque des gendarmes français sont pris en otage quelques mois plutôt. Ces luttes d’indépendance contestent l’état qui leur semblent être colonisateur, envahisseurs et qui ne partagent pas les mêmes valeurs et coutumes que le reste des habitants du pays. Ainsi ils le fragilisent dans leur structure notamment lors d’assassinat de représentants de l’état lui même.

Cependant, au-delà du fait de fragiliser et de contester la structure étatique de l’état, ces peuples se qualifiant de nations à part, peuvent même arriver à démanteler les structures étatiques..

B) Cependant, cette lutte peut servir à démanteler réellement les structures de l’état

En effet, la nation de par sa lutte peut servir à contester l’état mais au-delà de cela à le démanteler dans sa structure même. Une nation peut contester l’état tout en étant une nation unis par des liens subjectif et objectif. Il ne suffit pas seulement d’être un groupuscule ethnique ayant comme sentiment de ne pas appartenir à la nation où un

...

Télécharger au format  txt (9.3 Kb)   pdf (42.3 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com