LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La justice est-elle toujours juste ?

Fiche : La justice est-elle toujours juste ?. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  3 Mai 2023  •  Fiche  •  1 273 Mots (6 Pages)  •  405 Vues

Page 1 sur 6

La justice est -elle toujours juste ?

Plans :

  1. La justice est toujours juste

  1. Permet l’égalité de tous
  2. La justice nous aide à rester en sécurité dans nos sociétés actuelles
  3. Hiérarchisation des cas traité par la justice
  1. La justice n’est pas toujours juste
  1. Une justice fantôme
  2. Une justice inégalitaire
  3. Une justice qui ne prend pas en compte l’avis des citoyens

La justice en philosophie est un terme très vaste. Nous pouvons en tirer une similitude d’information plus ou moins différentes. De nos jours nous en entendons parler de plus en plus. La Justice est donc, un principe juridique et morale fondamental, suivant ce principe, les actions humaines doivent être approuvées ou rejetées en fonction de leur mérite au regard de la morale, du droit, de la vertu ou de tout autre norme de jugements des comportements. Cette justice, suivant le contexte, peut dériver vers le bien ou le mal. Pour être plus précis on pourrait se demander si celle-ci est juste ou non. Le juste est un agissement conforme à la justice, à l’équité. Pouvons-nous dire alors que la justice est-elle toujours juste ? D’une part, la justice est tout de même dans sa globalité juste, le but de celle-ci est tout de même de mettre de l’ordre dans nos sociétés. D’autre part, nous ne pouvons pas dire que celle-ci soit juste. Il a tout de fois des moments où elle peut aller dans l’encontre de ce qu’elle doit faire réellement.

Tout d’abord, nous pouvons répondre brièvement à la question en répondant qu’elle est juste car elle permet l’égalité de tous grâce à ses lois. Ce terme « égalité de tous » signifie que chaque individu, peu importe dans la société dans laquelle il vit, aura les mêmes droits et devoirs que ces autres camarades issues de cette même société. Cette égalité s’établit pour tous sans exception. L’un ne va pas avoir plus de droits qu’un autre sinon on arriverait vite à une mal entente (un conflit) dans la société ce qui pourrait vite devenir une « guerre ». La justice permet donc bien que chacun soit égal envers l’autre. Prenons par exemple le cas d’une société où il y existe nulle justice, ou les droits et devoirs sont oubliés, chaque individu va être mené à se comporter de manière totalement absurde ce qui va mener l’anarchie. Ce qui était le cas par exemple durant l’année de 1789, moment où il y a eu la prise de la bastille.

Ensuite, comme il a été dit précédemment, la justice permet l’égalité de tous mais aussi elle nous aide à rester en sécurité dans notre société actuelle dans laquelle on vit. Sans cette justice un bon nombre d’individu vivrait dans l’incertitude, et surtout le danger. De nos jours plusieurs dangers scionnent nos rues et cela de plus en plus fréquent. Ces dangers sont plus ou moins importants suivant les cas. Nous pouvons avoir recours à des vols, des crimes, il y aurait un libre arbitre individuel. Il y aurait donc comme ça était dit précédemment, une anarchie au sein de la société. Nous pouvons prendre par exemple le cas d’une famille française de nos jours, on peut penser qu’elle se sente en sécurité grâce à tous les moyens que nous disposons aujourd’hui. Comme des gendarmes, policiers, pompiers mais aussi les juges qui vont par la suite eux juger les cas en infraction des lois.

De plus, nous savons maintenant que la justice permet un grand nombre d’action au sein de la société mais pas que, elle permet aussi de traiter les cas de manière hiérarchique ce qui met de l’ordre dans son organisation. C’est-à-dire plus précisément que suivant les cas ou infractions commis dans la société, celle-ci va effectuer son job en prenant une discision plus ou moins lourde. Prenons par exemple le cas d’un homme ayant commis un crime, celui-ci va être juger et commis d’office. Un crime en France est sanctionné par 15ans de prison minimum ou bien la perpétuité suivant le contexte. (Légitime défense). Cette infraction-là ne va pas du tout être la même peine qu’un enfant ayant voler des bonbons dans un magasin. Cette justice traite donc bien les cas, suivant l’acte commis.

...

Télécharger au format  txt (7.6 Kb)   pdf (38.9 Kb)   docx (10.3 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com