LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire d'un texte de John Stuart Mill à propos de l'utilitarisme

Commentaire de texte : Commentaire d'un texte de John Stuart Mill à propos de l'utilitarisme. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  4 Février 2013  •  Commentaire de texte  •  415 Mots (2 Pages)  •  3 837 Vues

Page 1 sur 2

1) Quelle est la thèse de ce texte ? EXPLIQUEZ comment l’auteur argumente en présentant les étapes de son argumentation.

John Stuart Mill est un philosophe anglais. Il fut l'un des penseurs libéraux les plus influents du XIXe siècle. Nous allons étudier et expliquer une partis de sont œuvre sur L’utilitarisme, ce texte, tout d’abord parle d’une règle sacré : ne pas mentir dans ses paroles et dans ses rapports avec les autres hommes. John Stuart Mill pose une problématique qui est de savoir si cette règle n’a aucune exception. En première partie ; Mill commence par affirmer, une thèse générale qui lui semble incontestable : Le mensonge nuit à la confiance, et la confiance est un des principaux fondement du bonheur d'un être social. La seconde partie Mr.Mill déduis des conséquences de ses dires de la première partie, il dit que ce n'est pas une solution de mentir pour soi-même. Le mensonge n’a qu’une infime utilité par rapport a ce que cela va engendré : une diminution de la confiance. La deuxième déduction que John Stuart Mill fait est une conséquence de la première ; la personne qui fait un acte qui engendrera une baisse de la confiance se comporte comme l’un des pires ennemis de l’homme. En troisième partie, Mill dit qu’il peut y avoir des exceptions à cette règle par exemple pour préserver quelqu'un d'un malheur immérité. Il conclu en ajoutant que l'exception ne soit pas élargie plus qu'il n'en est besoin pou ne pas affaiblir la confiance. En conclusion nous constatons que le teste de John Stuart Mil est très bien écrit, il nous propose une petite introduction suivis de sont raisonnement avec des conséquences explicatives il termine en concluant avec une exception.

2) Expliquez « la violation en vue d'un avantage présent, d'une règle dont l'intérêt est tellement supérieur n'est pas une solution »

Ici John Stuart Mill nous explique que mentir (= la violation) en vue d’un avantage présent (= l’avantage que nous procure le mensonge a l’instant ou l’on viol la règles de ne jamais mentir) n’est en aucun cas la solution. Il ajoute que la confiance est sans aucun doute d’un intérêt supérieur a celui de mentir. L’auteur ici veut nous faire comprendre que mentir peut être avantageux, parce qu'il préserve notre intérêt particulier, mais que ce sera nuisible pour les autres personnes. Mentir pour jouir d’un avantage présent ; n’est pas la solution car la règle que l’on enfreins et bien plus grave que de mentir.

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (51.9 Kb)   docx (8.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com