LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Faut-il nécessairement se débarrasser de la peur de la mort, comme le soutient Épicure, afin de mieux apprécier les joies que la vie nous offre ?

Dissertation : Faut-il nécessairement se débarrasser de la peur de la mort, comme le soutient Épicure, afin de mieux apprécier les joies que la vie nous offre ?. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  15 Juin 2017  •  Dissertation  •  799 Mots (4 Pages)  •  881 Vues

Page 1 sur 4

L’école épicurienne se caractérise par la modération de ses demandes, c’est-à-dire se limiter avec les besoins essentiels qui nous garantissent une vie simple. Dans ce même contexte, nous ne pouvons pas parler de l’école du Jardin sans parler du contenu de Lettre à Menacée d’Épicure qui explique la doctrine traitée par Épicure et qui insiste sur l’obligation de se débarrasser de certaines peurs inutiles comme la mort pour pouvoir vivre heureux. En effet, selon Épicure la mort n’est rien pour nous car nous ne pouvons pas connaitre la mort ni la ressentir. Ainsi, est-ce que nous devons se débarrasser de la peur de la mort pour profiter de toutes les joies de la vie ? Certainement, nous ne devons pas toujours vivre dans nos peurs et penser qu’un jour nous allons mourir. Il faut vivre à l’instant et savourer chaque moment. D’ailleurs il faut comprendre d’où provient notre peur de la mort et pourquoi il ne faut pas la craindre, puis pourquoi la mort nous aide à profiter la vie.

D’abord, toutes nos peurs proviennent de notre compréhension négative de la mort. Selon le dictionnaire Larousse, le mot <> est défini comme ceci : cesser de vivre, disparaître, cesser d’exister. Puis le mot <> est défini, toujours selon Larousse, comme suit : sentiment de plaisir, état de satisfaction. La mort ne peut pas nous faire ressentir un mal. En effet, c’est notre opinion qui nous pousse à avoir peur comme Épicure le souligne « la mort n’est rien pour nous, car tout bien et tout mal résident dans la sensation; or la mort est une privation complète de cette dernière […] si une chose ne nous occasionne aucun trouble par sa présence, l’inquiétude qui est attachée à son attente est sans fondement ». Bref, il faut justement comprendre que la mort n’est rien pour nous, qu’elle est inévitable, comme ça notre vie sera plus heureuse. D’ici provient la conclusion logique, si la mort n’est rien pour nous, donc il n’y a pas de motif de la craindre et par conséquent nous pouvons se débarrasser de la peur de la mort.

De plus, la mort nous aide à mieux apprécier chaque moment de la vie éphémère, c’est-à-dire de la vie courte qui n’est pas éternelle. En effet, le désir d’immortalité c’est une façon d’éviter le destin , donc si nous étions immortels nous ne savourons pas le moment présent de la vie, comme Épicure l’affirme : «la connaissance certaine que la mort n’est rien pour nous a pour conséquence que nous apprécions mieux les joies que nous offre la vie éphémère, parce qu’elle n’y ajoute pas une durée illimitée, mais nous ôte au contraire le désir de l’immortalité» Autrement dit, la compréhension que la vie est courte nous donne la possibilité de profiter de chaque instant, parce que nous comprenons que peut-être nous n’aurons jamais encore une occasion de ressentir une telle émotion, un tel goût ou une telle odeur. Donc il n’y a pas de raison de craindre de la mort, parce qu’elle nous aide à mieux apprécier les joies de la vie.    

Ainsi pour préserver notre vie, il est nécessaire de craindre la mort, se débarrasser de cette peur est risqué, l’absence de peur peut nous amener à poser des gestes qui mettraient notre vie en danger. Ainsi pour jouir de la vie, il faut craindre la mort.      

Par contre, la peur de la mort n’est pas nécessaire pour nous inciter à la prudence et elle ne contribue certes pas au bonheur. Comment profiter d’une vie longue si l’angoisse de mourir nous habite ?  La peur perturbe notre sérénité et nous empêche d’apprécier la vie.   Nul besoin de craindre pour adopter une conduite prudente, s’en remettre à la sagesse nous permet d’agir avec prudence et de vivre en toute sérénité. Il faut apprendre à être heureux en évitant des situations lesquelles peuvent mettre nos vies en danger. Il faut éviter la compréhension fautive de ce que la vie est courte et il ne faut pas craindre la mort, ne veut pas dire qu’il faut essayer tout dans la vie, ça signifie qu’il faut apprécier chaque moment et vivre avec sagesse.

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (75.2 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com