LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La vérité dépend-elle De Nous ?

Mémoires Gratuits : La vérité dépend-elle De Nous ?. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  17 Mai 2012  •  964 Mots (4 Pages)  •  529 Vues

Page 1 sur 4

Introduction

La vérité dépend t’elle de nous ? Nous nous efforcerons dans le cadre de cette étude de proposer des éléments pour une dissertation pour le baccalauréat de philosophie en mettant en avant un fil conducteur et les idées essentielles à une bonne réflexion. Pour mettre en avant les notions et concepts importants nous nous référerons au rationalisme cartésien et à la solidarité du jugement et de l’intuition intellectuelle chez Descartes. Il s’agit d’élever l’homme jusqu’à son entendement et de faire valoir de cette manière la raison par l’intermédiaire de l’apprentissage d’une méthode. Il s’agit pour le penseur de trouver en philosophie une certitude égale à la certitude mathématique en mettant en avant le critère de vérité, la distinction du vrai du faux par la clarté et la distinction, car « ce qui est clair et distinct ne peut être faux » affirme Descartes. La vérité dépend t’elle de nous? Il faut permettre à l’homme de faire l’apprentissage de la raison pour pouvoir répondre à cette question. Nous verrons pour y répondre en quoi peut consister l’efficacité de la raison, puis en second lieu, nous nous pencherons sur le projet cartésien de la mathesis universalis avec la mise en œuvre du doute. Nous terminerons notre analyse avec les notions de solidarité entre le jugement et l’intuition intellectuelle. De cette manière nous aurons posé les conditions de possibilité pour atteindre la vérité et nous aurons montré qu’elle dépend de nous.

Il faut éduquer la raison

Comment Descartes propose t’il d’éduquer la raison? La méthode intervient ici comme élément essentiel pour répondre à la problématique de la vérité qui dépendrait de l’homme à condition de faire l’apprentissage de la raison dans le but de pouvoir différencier le vrai du faux. La raison est telle une lumière naturelle que Dieu a mis dans notre âme, « car on ne peut rien ajouter à la lumière de la raison qui ne l’obscurcisse de quelque façon ». Descartes ne prône plus la raison dialectique mais analytique contre la scolastique. La philosophie est une vraie quête de vérité, il fonde l’unité du savoir sur l’unité qui est celle de la lumière de la raison. C’est ainsi qu’apparait le projet d’une mathesis universalis.

Le projet d’une mathesis universalis

Descartes veut fonder une mathématique universelle, dans le cogito la raison et la conscience s’unissent, la raison montre qu’elle n’a pas de limites à sa compréhension infinie et universelle. Il cherche la méthode infaillible en mettant en avant le raisonnement discursif c’est-à-dire en appliquant l’intuition et la déduction, il cherche la seule méthode qui soit une démarche naturelle de la raison humaine. Il ne faut pas contraindre la raison mais écarter les obstacles qui l’empêchent de marcher de son propre pas. Que se soient les préjugés de notre enfance ou scolastiques, il est nécessaire d’en venir à ce qu’elle soit naturellement. Il met ainsi en œuvre un ordre déductif très précis à suivre car la simplicité est le signe du vrai. Il s’agit concrètement de faire en sorte

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (67.2 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com