LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Est-il bon de perdre ses illusions?

Dissertation : Est-il bon de perdre ses illusions?. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  14 Décembre 2019  •  Dissertation  •  2 194 Mots (9 Pages)  •  36 Vues

Page 1 sur 9

Est-il bon de perdre ses illusions ?

I/L’Intro

        Victor Chen buliez disait « Les illusions font faire et dire des sottises », il pense donc bien que les illusions soient une mauvaise chose pour l'homme, en effet d'après lui quand on se berce d'illusion notre parole est faussée, truffer d'erreur, donc que nos paroles ne sont que des inepties. Il dit aussi que ces illusions qui nous donnent une mauvaise vision nous font faire des actes qui paraissent, à nos yeux rempli d'illusion, bon ,mais qui au final ne sont que des actes stupides . « Est-il bon de perdre ses illusions ? » est un sujet assez complexe, car il est assez vague, effectivement qu'est ce qui est bon et qu'est ce qu'est vraiment une illusion ? Par définition dans le sens commun une illusion n'est qu'une interprétation erronée d'une donnée sensorielle, d'un point de vue philosophique une illusion est un type particulier d'erreur où même si celle-ci est révoquée et réfutée on va toujours avoir une certaine tendance a toujours que celle-ci représente la vérité. On peut donc comprendre le sujet comme « Est-il bon perdre ses erreurs de pensée ? », on dirait en abordant un point de vue philosophique que oui ,car ce que l'on recherche est la vérité absolu, ne plus faire d'erreurs. Mais cette réponse soulève une grosse problématique, qu'est ce qui est véritablement bon. Le domaine de bon est un domaine très flou, une personne peut penser que quelque chose est bon mais quelqu'un d'autre peut penser que c'est mauvais, qui a donc bon dans ce cas. La plus-part du temps les gens se mettent d'accord sur ce qui est bon, quelque chose de bon est quelque chose qui apporte un certain bien-être et qui mène à une sorte de bonheur. Mais un problème restent présent le point de vision. Dans la vision philosophique quelque chose de bon va te mener vers la vérité absolu, mais dans la vie de tous les jours les personnes ont rarement d'intérêt envers cette vision philosophique, il ne cherche qu'à avoir du bonheur même si pour cela ils font des erreurs et se bercent dedans. On trouve donc bien une limite à cette réponse le concept est si large qu'il est source énorme de questionnement et de débat. On peut donc se demander, qu'est ce qui est bon et doit donc de se débarrasser de ces illusions pour que cela nous soit bénéfique. Nous sommes donc enclin a d'abord étudier deux cas très différent en définissant la vision particulière de ceux-ci et nous nous affairons à essayer de trouver la meilleure réponse a notre problème. Dans un premier cas nous étudieront l'opinion commune ou les illusions sont bonnes, puis nous aborderons la vision plus philosophique de la chose ou les illusions sont beaucoup plus controversées. Finalement, nous conclurons sur une étude critique de ces pensées en cherchant les limites de l'une et de l'autre.

II/ L’opinion commune

        

        L'opinion commune est définie par l'opinion la plus présente dans un peuple. De manière générale peu de personnes sont penchés vers la philosophique et sa façon de pensée, or dans la philosophique on cherche à détenir le savoir le plus complet possible. Dans la vie courante au contraire on ne cherche pas à trouver se savoir, mais on court après d'autre objectifs, tel que le bonheur. On peut donc se dire que ce qui est bon pour le commun des personnes est-ce que celles-ci se sentent heureux et soit contente de leur vie. Ils n'ont donc en général peu d'intérêts à vouloir combler leurs lacunes et leurs erreurs tant que celle-ci n'impacte pas de façon directe dans leur vie de façon néfaste.Comme le pensait Freud, « Ce qui caractérise l'illusion, c'est d'être dérivée des désirs humains […]. Nous appelons illusion une croyance, quand dans la motivation de celle-ci, la réalisation d'un désir est prévalante, et nous ne tenons pas compte des rapports de cette croyance à la réalité. », il exprime qu'une illusion n'est qu'une dérive de notre envie, un reflet de ce que l'on désir. De ce fait nous transformons cette illusion en une pensée, une croyance que l'on va soutenir et vivre avec sans la mélanger avec la réalité.Une illusion n'est donc pas forcément mauvaise, en effet si l'on mélange cette idée que l'illusion est la manifestation de notre désir intérieur et l'idée du bon dans la vie commune soit l'atteinte du bonheur qui se caractérise par le fait d'accomplir ses désirs, on remarque que les deux vont ensemble. L'illusion nous permettent d'atteindre des désirs, des envies normalement impossibles, ce qui vient à nous provoquer des sentiments de joies et nous emplir de bonheur. Il n'est donc pas bon de briser, de perdre ses illusions. Une œuvre célèbre des années 2000 traite bien ce sujet, il s'agit d'une œuvre japonaise, un animé, Pokémon. Ce qui est intéressant dans cette œuvre est que celle-ci mélange un aspect fantaisie avec notre monde actuel. Le héros principal, Sacha, est un petit garçon de 10ans qui part à l'aventure avec son ami pokémon Pikachu, les pokémons sont des créatures qui vivent en  harmonie avec les humains, mais qui possèdent des aptitudes quasiment impossibles pour des animaux du monde réel, telles que cracher du feu. Lors de son périple Sacha rencontre un grand nombre de personne et de pokémon et se lie d'amitié avec eux, il est donc heureux, car il va vers son objectif avec des amis et vie des aventures incroyables. Les spectateurs, qui sont à l'époque principalement des jeunes enfants, suivent ce protagoniste et ses émotions s'il est heureux les spectateurs le sont aussi. Or quand Sacha atteint son objectif, il se réveille subitement dans une chambre d'hôpital, toutes ses aventures ne furent qu'une illusion, de ce fait son bonheur aussi. Les spectateurs eux assez jeunes étaient eux aussi bercer dans cette illusion et après cette révélation de nombreuse personnes furent triste, car ils étaient heureux avec lui. Dans ce cas-là on peut donc bien se poser la question s'il était vraiment bon de briser cette illusion, car cette illusion n'apportait que du bonheur à des dizaines de milliers de jeunes enfant et le fait de perdre celle-ci n'a donc rien apporté de bon. On peut donc penser que perdre ses illusions n'est pas bon car on brise de nombreux rêves, mais on est donc légitime de se demander si briser ses rêves ne permettent pas d'en accomplir de nouveaux qui seront encore plus bénéfiques pour nous.

...

Télécharger au format  txt (12.5 Kb)   pdf (64 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com