LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Chercher la vérité a-t-il un sens ?

Dissertation : Chercher la vérité a-t-il un sens ?. Recherche parmi 228 000+ dissertations

Par   •  25 Avril 2017  •  Dissertation  •  3 000 Mots (12 Pages)  •  1 281 Vues

Page 1 sur 12

Chercher la vérité a-t-il un sens ?

La Justice assure les droits de chacun en protégeant l'équité et en garantissant l'application des lois. Néanmoins, dans l'historique judiciaire français, il existe un certain nombre d'erreurs reconnues, ce qui implique que la recherche du coupable a été faussée et donc qu'un innocent a été condamné. Dans le plus ancien des procès dont nous possédons des traces, Socrate, condamné à mort par les sophistes car il était accusé de pervertir la jeunesse et de ne pas croire aux dieux, refuse d'aller contre les lois lorsqu'il a le choix de s'enfuir. Il va accepter son sort alors que de nos jours, nous pensons qu'il a été condamné de manière injuste. Mais comment pouvons-nous savoir qui possédait la vérité sur l'affaire de Socrate et si nous nous trompons, pouvons-nous être sûrs que le verdict juridique sera forcément la vérité et la réalité des faits ?

        D'après un dictionnaire classique français, la vérité est l'accord de la pensée à la chose mais ici « la vérité » implique qu'il n'y en a qu'une seule. Le verbe « chercher », quant à lui, est l'action de trouver ou de découvrir quelque chose ou quelqu'un  que l'on ne possède ou ne connaît pas pour le moment contrairement au mot « rechercher » qui signifie que nous cherchons ce que nous avons perdu. L'action de « chercher la vérité » serait alors de trouver la plus fiable définition d'une chose ou être qui serait en accord à la réalité. Enfin, le mot « sens » peut désigner une raison d'être, valeur, finalité de quelque chose, ce qui le justifie et l'explique, ce que représente un mot, objet ou état auquel il réfère ou également une orientation, une direction. Comment la recherche d'une idée abstraite, la vérité peut produire du sens ?

A partir de cette question, le but est d'analyser si le fait de chercher la vérité a un but, une finalité, également si l'être humain a les capacités nécessaires pour trouver cette vérité et si ces conditions ne sont pas remplies alors cette quête n'aurait peut-être aucune raison d'exister et serait dénuée de tout sens. Nous analyserons donc  en quoi l’Être Humain grâce à la quête de la vérité cherche -t-il un sens à sa vie? Comment chercher la vérité dans un monde de mensonges et d'erreurs ? Et enfin en quoi la vérité est-elle compatible avec le sens ?

        Dans un premier temps, nous observerons en quoi l’Être humain cherche la vérité pour donner un sens à sa vie. Depuis le début de l'Humanité, l'être humain cherche des réponses à ses interrogations. Pour Aristote, dans Métaphysique, « Les hommes désirent naturellement savoir » il explique cela par les sens qui nous provoquent du plaisir notamment la vue qui nous donne toutes les connaissances car nous pouvons grâce à elle, observer la réalité. Nous pouvons donc penser que l'Homme a un besoin naturel de savoir. Mais le savoir n'implique pas la vérité car une connaissance n'est qu'une constatation du réel et implique un jugement de valeur. Afin de palier à sa soif de connaissance, l'être humain s'appuya sur la religion pour pouvoir expliquer tous les phénomènes qu'il ne comprenait pas. "Tu ne mentiras pas" est le huitième commandement par le Dieu des chrétiens aux hommes dans la Bible. Il est traditionnel, religieusement, de présenter la Vérité comme un principe supérieur, parfois même transcendant, qu'il convient à l'Homme de respecter, à travers de langage notamment. Mais nous savons qu'il existe plusieurs religion, la notion de religion relève donc de l'opinion plus que de la vérité car on ne peut pas dans notre monde observer un dieu donc en reprenant la définition de la vérité la religion ne permet pas de répondre au question des Hommes. Les Hommes se sont également attachés au réel ils vont pour cela utiliser la science. La science apporta des réponses sur le réel comme la biologie, la géologie, la physique, astronomie, les mathématiques.

        Afin de chercher la vérité, les Hommes se sont donc basé sur le réel, la science qui permet donc de répondre à certaines interrogations. Grâce à la science, on a donc pu savoir de quoi était composé les sols, ce qu'est la lumière, de quoi nos corps sont composés et également le fait que la Terre soit ronde grâce à Galilée. La démarche scientifique est un procédé qui cherche à prouver un fait. Sans preuve, nous ne pouvons pas affirmer un théorème. C'est pour cela que nous utilisons des démonstrations afin d'expliquer chaque connaissance. Néanmoins, certains faits scientifiques tel que l'observation nécessitant des appareils, n'apportent que de preuves au fur et mesures des essais, tel que dans la biologie ou dans l'astrophysique, ces preuves étant donc faites par induction elles n'ont pas le pouvoir de la démonstration d'un théorème mathématique. La démonstration mathématique a ses limites car si l'on cherche à écrire le  chiffre Π, ou  qui sont des nombres irrationnels nous n'en avons pas la capacité. Ces moyens de recherche de la vérité peuvent donner des erreurs or pour trouver la vérité, il ne faut pas d'erreur car l'erreur est contraire à la vérité, elle représente le fait de se tromper involontairement. [pic 1]

        De plus, nous pouvons penser que on ne peut supporter vivre dans un monde rempli d'illusion et d'incertitude. Si l'on ne cherche pas la vérité, on accepte la condition de l'Homme qui est de vivre dans un monde peuplé d'interrogations. Si nous ne cherchons pas la vérité, nous vivons alors dans le mensonge et l'erreur. Dans les relations humaines, nous recherchons l'honnêteté car il ne peut avoir de bonheur sans chercher la vérité puisque il ne faudrait pas se mentir à soi même ni au autres. L'être humain ne peut être pleinement satisfait sans recherche de la vérité si il vit dans l'erreur ou l’ignorance car c'est ce qui peut le heurter. L'erreur, le jugement et le mensonge sont des principes immorales et on ne peut vivre dans un monde immoral. Mais si par cette question nous affirmons que la vérité doit être cherchée alors c'est que le monde dans lequel nous vivons ne possède pas la vérité. Nous serions donc dans l'ignorance et l'erreur alors si le fait de chercher un sens à sa vie est important et peut être un moyen de trouver la vérité, comment pourrions-nous la trouver dans un monde d'erreur et de mensonge.

        Dans un second temps, nous analyserons comment trouver la vérité dans un monde d'erreurs et de mensonges. Lorsque l'on prend la vérité dans le sens énoncé précédemment alors cela voudrait dire que il n'y aurait qu'une unique pensée qui serait en accord avec le réel. Si chaque être humain est donné de la pensée, il existera donc un nombre de pensées égales aux nombres des êtres humains ayant vécu sur Terre. Il existe donc une infinité de pensées mais alors l'ensemble des vérité que nous pensons avoir ne sont que des opinions personnelles ou universelles. Ces opinions sont des jugements et peuvent donc amener à blesser soit par un jugement qui serait trompeur et qui montrerait les tords plus que les qualités et qui amènerait soit démontrerait que toute notre pensée est fausse et donc cela nous troublerait. La question que nous pouvons nous poser est que si la vérité s'avère être blessante ou peut amener l'Homme à être blessé, il serait préférable de vivre dans une bonheur illusoire ou dans une réalité blessante. Nous devons nous demander si la connaissance est meilleure que la non connaissance. A cela, nous pouvons nous demander si le fait d'évoluer dans notre pensée est un bien. En faisant un retour sur notre passé, nous pouvons constater que les évolutions qui ont fait de nous des Hommes, des êtres capables de penser et de réfléchir sont de bonnes évolutions. Tout comme le fait de commencer à l'état d'enfant pour finir à l'état d'adulte, cette évolution nous permet d'avoir de meilleures capacités mentales et de meilleurs moyens de déplacement. Il est, également, nécessaire dans notre vie de se remettre en question pour pouvoir évoluer. En tant qu'être humain, nous sommes pourvus de qualités et de défauts. Pour certains, ces défauts seront la gourmandise, la curiosité, l'impatience. Afin de pouvoir vivre en société, l'être humain doit apprendre à vivre avec l'autre mais pour pouvoir vivre avec autrui il faut pouvoir confronter sa vision avec une autre.

...

Télécharger au format  txt (17.7 Kb)   pdf (114.8 Kb)   docx (14.9 Kb)  
Voir 11 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com