LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Une Connaissance De Soi Est Elle Possible

Mémoires Gratuits : Une Connaissance De Soi Est Elle Possible. Recherche parmi 274 000+ dissertations

Par   •  15 Octobre 2014  •  1 181 Mots (5 Pages)  •  3 912 Vues

Page 1 sur 5

Une connaissance de soi est-t-elle possible ?

Intro :

La connaissance de soi est une question qui intéresse beaucoup les philosophes qui ont différentes thèses sur ce sujet. Par exemple Descartes et son cogito « je pense donc je suis » ou bien dans le traité de la nature humaine de Hume qui discrédite la thèse de Descartes et en affirmant une nouvelle thèse sur l’aspect inconnaissable du moi. C’est pourquoi nous pouvons nous poser la question, une connaissance de soi est-t-elle possible ? Pour répondre à cette problématique, nous consacrerons une première partie pour savoir si la conscience peut-elle se connaitre elle-même, puis une seconde partie sur la connaissance de soi et pour finir si une connaissance de soi est-elle réelle ou simplement une illusion.

Plan :

I- la conscience peut-elle se connaitre elle-même ?

a) Qu’est-ce que la conscience

La conscience est la faculté mentale qui permet de différencier le bien et le mal. De plus la conscience permet aussi de percevoir les phénomènes extérieurs comme par exemples les émotions, les sensations, les pensées… mais plus spécialement de se connaitre soi-même.

La conscience permet donc de se connaitre soi-même. Il existe deux moyens de se connaitre : ce connaitre comme une individualité psychologique et une individualité morale (avoir conscience du bien et du mal, de ce qui est juste ou pas.)

Dire que l’on a conscience du monde ou de soi-même c’est exprimer la connaissance que l’on perçoit de ces choses-là. Par exemple j’ai conscience du livre, ce qui signifie que je sais directement de quoi je parle.

b) Méditations métaphylitiques de Descartes

Descartes sollicite deux sortes de connaissance : la connaissance sensible (les sens), c’est le premier contact qu’on a avec le monde extérieur, par exemples les couleurs, les formes, les sons.

Pour la connaissance sensible il existe trois types de jugement, le jugement de relations c’est-à-dire comparer deux choses entre elles, le jugement d’attribution, c’est lorsqu’on attribu une qualité à un objet et un jugement d’existence, qui a travers ce jugement, Descartes va se poser la question de l’existence de son corps.

Puis la seconde connaissance est la connaissance rationnelle (la raison).

c) La pensée et la conscience est indubitable

C’est la conscience de la pensée qui est au fondement de tout. Avec son cogito « je pense donc je suis » Descartes a montré que la conscience de soi et la pensée est indubitable. Son cogito nous a donné la certitude que le « je » existe. Le « je » c’est ce qui permet de réunir toute nos expériences passées et surtout de s’inclure dans le monde, d’avoir un point de vue, des opinions, des idées.

La connaissance que l’on a est le fait qu’on a conscience de soi.

Phrase de transitions : le « je » permets de tout ramener à soi, à nos pensées, à nos opinions, à nos expériences… C’est ce qui nous définit, c’est ce que nous sommes.

II- La connaissance de soi

a) Le cogito de Descartes

Le cogito de Descartes « je pense donc je suis » est fondé grâce à deux méthodes : celles du doute et celle du malin génie. Par exemple Descartes doute sur un sujet, Descartes pense et donc si je doute, je pense et je pense, je suis.

Pour Descartes,

...

Télécharger au format  txt (6.6 Kb)   pdf (83.5 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com