LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peut On Renoncer A Sa Liberté

Mémoire : Peut On Renoncer A Sa Liberté. Recherche parmi 280 000+ dissertations

Par   •  1 Octobre 2013  •  732 Mots (3 Pages)  •  1 344 Vues

Page 1 sur 3

Vous pouvez donc vous étonner d’un tel sujet en vous appuyant sur les deux extraits suivants:

"Il n’est pas croyable comme le peuple, dès lors qu’il est assujetti ,tombe si soudain en un si prochain oubli de la liberté qu’il n’est pas possible qu’il se réveille pour la ravoir…" La Boétie, Discours sur la servitude volontaire (en 1571)

"Je ne leur voyais pas de chaînes aux mains et aux pieds, et je me disais : par quel prodige ces milliers d’individus souffrants et dépouillés subissent-ils… la chaîne était au cœur, mais une chaîne dont le cœur lui-même ne sentait pas le fardeau ; la pensée était liée mais d’un lien qu’elle-même ne connaissait pas." Jean Jaurès, L’armée nouvelle, Ed Sociales 1977 page 269

Pour la problématisation…

*Si la liberté est indivisible, comment renoncer à une part de la liberté sans renoncer à toute la liberté?

*Si l’existence est liberté, comment renoncer à la liberté sans disparaître? (voir la page sur l’existentialisme de Sartre).

*Si la liberté se manifeste par l’accomplissement d’un acte qui vient de moi, comment renoncer définitivement à accomplir ce qui peut à tout instant être accompli dès que le maître (ou la discipline...) s’est éloigné, du moment que le soi ne peut échapper à soi?

Pour un plan en trois parties…

Première partie :

N’est-il pas possible que sous la contrainte on renonce à l’exercice de la liberté, à faire ce qu’on désire ou ce qu’on veut, parce que, par exemple, on a peur de mourir ? L’esclave n’est-il pas celui qui a été conservé (servus) parce qu’il a demandé grâce et qu’en devant la vie au vainqueur il lui doit tout ? En ce sens il n’aurait plus rien à lui.

Voir: Hegel, La Dialectique du maître et de l’esclave.

a)Si la liberté naturelle engendre un état de guerre incessant, ne produit-elle pas une menace constante de tous contre tous? Ne peut-on et de doit-on pas alors y renoncer?

b) Le "besoin" dans lequel la liberté naturelle a mis les hommes, la guerre civile, provoque l’invention d’une idée: la paix. La crainte de la mort les amène à utiliser leur raison pour calculer un moyen d’obtenir cette paix: on soustrait toutes les libertés naturelles.

Un état dont le pouvoir serait constitué par le renoncement total de tous les membres à toutes leurs libertés naturelles aurait-il une puissance limitée?

c) L’Etat-léviathan (monstre biblique à la puissance prodigieuse) assure par le glaive et les lois la sécurité ou "repos" de chaque membre: l’état tient alors sa légitimité de la sécurité qu’il assure. Pour Hobbes, la sécurité n’est qu’un cadre dans lequel les sujets peuvent faire tout ce qui n’est pas interdit par la loi.

Pour la transition vers la deuxième partie:

C’est sous la contrainte que les hommes ont abandonné la liberté naturelle : abandonner ce n’est pas renoncer librement car l’abandon n’est pas un libre

...

Télécharger au format  txt (4.8 Kb)   pdf (71.1 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com