LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire d'un texte de Nietzsche

Commentaire de texte : Commentaire d'un texte de Nietzsche. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  28 Novembre 2012  •  Commentaire de texte  •  241 Mots (1 Pages)  •  730 Vues

Ce texte du philosophe Nietzsche porte sur la place du travail dans la vie et surtout dans la réflexion

de l'homme, qui est avant tout un être pensant. Faut-il considérer le travail comme une valeur

fondamentale, un facteur d’humanisation de l’homme, ou alors, faudrait-il penser que dans une

société aveuglée par une course effrénée à la productivité, le travail peut plutôt devenir une source

de déshumanisation ? L'homme Peut-il être contraint, consciemment ou inconsciemment de ne plus

penser par lui-même à cause de son travail ? En quoi l'individu est-il un danger et comment le fait

de travailler le rend plus docile? Dans cet extrait, Nietzsche affirme que le travail est source de

déshumanisation, au sens où, en travaillant, l'homme ne pense pas, ne réfléchie plus et se met au

service de son travail au détriment de lui-même et au dépend du système socio-politique. Nietzsche

défend cette thèse en trois grands moments : tout d'abord le travail restreint l'homme à cette seule

activité, il n'est plus un individu (L.1 à L.6 « du goût de l'indépendance »); ensuite l'homme ne

pense plus, il a donc des satisfactions simples, des désirs élémentaires et peu réfléchis, la société est

donc sécurité grâce à l’acharnement au travail (L.6 « Car il consume » à L.10 « la divinité

suprême »); enfin, l'auteur explique qu'en réalité l'individu est dangereux et c'est pour cela qu'on le

contraint à travailler mais l'homme ne doit pas gâcher sa réflexion en travaillant (L.10 « - Et puis! »

à L.17 « de vous-même? »).

Au

...

Uniquement disponible sur LaDissertation.com