LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L'Homme Et La Philosophie

Mémoire : L'Homme Et La Philosophie. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  19 Octobre 2011  •  475 Mots (2 Pages)  •  813 Vues

Page 1 sur 2

Comme le dit Descartes dès la première page de son Discours de la méthode, « le bon sens est la chose la mieux partagé du monde ». Si la philosophie est bien cette ouverture de l’esprit supposant une méthode simplement de doute et de remise en cause de nos croyances, alors tout homme peut être philosophe dans la mesure où chacun peut accomplir cette conversion du regard afin de détourner ses yeux des simulacres de la caverne dans laquelle il se trouve et enfin trouver le chemin vers la lumière et la vérité de l’esprit. Cette recherche est une quête vers la sagesse. Cependant, si tout homme a la capacité de faire cet effort, force est de constater qu’il y a une distinction à produire entre avoir la capacité et être effectivement. Cette différence est de l’ordre de la puissance est de l’acte. Si tout homme peut être grammairien, il n’en demeure pas moins que très peu le sont. Néanmoins, si l’on produit une distinction à l’intérieur de la philosophie entre la philosophie des spécialistes et la philosophie spontanée et populaire, on peut dire alors que tout est philosophe car il véhicule des idées et a un regard critique voire possède une thèse sur l’organisation du monde. Cependant, il ne reste pas moins qu’au sens technique du terme, on ne peut pas dire que tout homme soit philosophe, comme tout homme n’est pas mathématicien parce qu’il sait compter.

Comme le dit Descartes dès la première page de son Discours de la méthode, « le bon sens est la chose la mieux partagé du monde ». Si la philosophie est bien cette ouverture de l’esprit supposant une méthode simplement de doute et de remise en cause de nos croyances, alors tout homme peut être philosophe dans la mesure où chacun peut accomplir cette conversion du regard afin de détourner ses yeux des simulacres de la caverne dans laquelle il se trouve et enfin trouver le chemin vers la lumière et la vérité de l’esprit. Cette recherche est une quête vers la sagesse. Cependant, si tout homme a la capacité de faire cet effort, force est de constater qu’il y a une distinction à produire entre avoir la capacité et être effectivement. Cette différence est de l’ordre de la puissance est de l’acte. Si tout homme peut être grammairien, il n’en demeure pas moins que très peu le sont. Néanmoins, si l’on produit une distinction à l’intérieur de la philosophie entre la philosophie des spécialistes et la philosophie spontanée et populaire, on peut dire alors que tout est philosophe car il véhicule des idées et a un regard critique voire possède une thèse sur l’organisation du monde. Cependant, il ne reste pas moins qu’au sens technique du terme, on ne peut pas dire que tout homme soit philosophe, comme tout homme n’est pas mathématicien parce qu’il sait compter.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (47.9 Kb)   docx (8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com