LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

En quel sens et dans quelle mesure l'homme est-il un animal dénaturé ?

Lettre type : En quel sens et dans quelle mesure l'homme est-il un animal dénaturé ?. Recherche parmi 242 000+ dissertations

Par   •  21 Janvier 2014  •  Lettre type  •  551 Mots (3 Pages)  •  372 Vues

Page 1 sur 3

En quel sens et dans quelle mesure l'homme est il un animal dénaturé ?

Par définition le mot dénaturé siginifi Dont la nature a été modifiée, altérée.

Une personne dénaturée est celle qui n’éprouve pas, dans une situation donnée, ce que normalement un être entier doit ressentir. Nous avons là l’idée d’une modification importante qui a corrompu un état initial jugé sain. Cependant, ce mode de pensée est il applicable à l’homme ? L’homme a-t-il une nature qui aurait été déformée au point de la corrompre ? Qui serait responsable de cette dégradation ?

« L’homme est un animal, dit-on, mais ce n’est pas une bête ». La première de ces deux affirmations, qui reconnaît l’animalité de l’espèce humaine, est à comprendre sur un plan biologique. La précision selon laquelle l’homme n’est pas une bête n’est en revanche pas biologique mais, selon les cas, morale, religieuse ou philosophique. Il est un animal par son origine

Ainsi Qu'est-ce qui distingue un homme d'un animal?

Dire que l’homme est un animal, c’est pour l’homme se rappeler qu’il a un corps, des instincts et plus généralement un “fonctionnement” biologique similaires à ceux d’autres animaux, et plus particulièrement à ceux de ses plus proches “cousins” dans l’arbre de l’évolution, comme les chimpanzés ou les bonobos, avec lesquels ils partage plus de 99% de sont ADN. De plus Tous comme l'animale l'homme posséde des besoin naturelle essentiel a la vie ( mangé ; boire …)

Nous serions donc ou aurions été des animaux avant d’être ce que nous sommes aujourd’hui.

Et si l'homme est aussi un animal, en quoi se distingue-t-il néanmoins des autres animaux?

L'homme est souvent caracteriser pas sa nature humaine de Par sa définition la nature humaine signifie parler d'une essence universelle de l'homme, c'est dire qu'il existe un certains nombre de caractéristiques communes à tous les hommes sans restriction. C'est donc dire qu'il existe une définition de l'homme qui s'appliquerait à tous et à chacun d'entre eux sans reste.

Or, lorsqu'on observe les hommes, ce qu'on voit, ce n'est pas l'identité, ce qu'ils ont de commun, mais des différences, une diversité qui semble ruiner l'idée même d'une nature humaine. Ainsi l'homme ne s'emble plus defini par sa nature mais par sa culture , sont identité née de ses actes. De ce fait la culture est le premier éléments qui differencie l'homme de l'animal Cette idée comporte 3 caractéristiques majeures : La création de signes linguistiques, d’outils techniques et d’institution. En effet, les animaux ne sont pas dotés d’un langage articulé comme l’homme, même s’ils communiquent entre eux, Si l’homme était un être naturel, au même titre que les animaux, il n’y aurait pas une diversité de culture. Le second éléments qui le differencis est la conscience de soi l'homme est capable de raisonner et de mener une réflexion sur sa vie et sur son environnement.

Conclusion :

Considérant

...

Télécharger au format  txt (3.5 Kb)   pdf (61.1 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com