LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire philosophie à partir d'un extrait issu du livre Le rire d'Henri Bergson

Commentaire de texte : Commentaire philosophie à partir d'un extrait issu du livre Le rire d'Henri Bergson. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  28 Janvier 2013  •  Commentaire de texte  •  994 Mots (4 Pages)  •  938 Vues

Page 1 sur 4

Commentaire Philosophie :

Le texte que nous allons étudier est issu de l’ouvrage le rire d’Henri Bergson. Dans cet extrait, l’auteur soulève le problème du langage. Autrement dit, il raisonne sur l’impact du langage sur les hommes. Ce qui préoccupe Henri Bergson est : pourquoi associons-nous nos pensées, nos sentiments et tout ce qu’il y a de l’ordre personnel au langage? Selon lui, le langage est l’obstacle de ce qui est propre à un individu, c’est la rupture de l’individualité et la banalisation de ce qui ne devrait pas l’être. A travers ce texte nous explorerons la thèse de l’auteur puis nous discuterons de son contenu.

Ce que Bergson exprime dans cet extrait tient en trois idées principales : tout d’abord il critique la fonction courante du langage puis il s’interroge et remet en cause son véritable rôle et enfin il nous fait part de ses observations et de sa réflexion sur le sujet. Selon le philosophe français, le langage nous empêche de prendre conscience de ce qui nous entoure car tout est nommé ou qualifié d’avance, l’auteur utilise le terme d’ « étiquettes ». De plus, Henri Bergson ne parle pas seulement de notre environnement mais également de ce qui est propre à chaque individu, c’est-à-dire de la disposition d’esprit et des sentiments. Par conséquent, ce qui est pour nous indéfinissable perd de son authenticité avec le langage. Pour appuyer son argumentation l’auteur prend pour exemple l’expression des sentiments comme l’amour, la haine, la joie et la tristesse. Il remet en question la vérité de ces mots, il en dénonce l’impersonnalité. Autrement dit : est-ce que les mots désignant les sentiments reflètent-ils l’intégralité de ce que nous éprouvons réellement à l’intérieur de nous ? Finalement, Bergson observe que les hommes se rendent compte de leurs états d’âme seulement lorsqu’ils arrivent à trouver les mots. Il en est ainsi car tous les individus partagent les mêmes sensations à un moment ou un autre dans leurs vies. Pour finir dans son explication, l’auteur décrit l’individualité comme presque inexistant même chez les individus. En effet selon Bergson nous nous contentons de suivre « des généralités et des symboles ».

La thèse du langage d’après Bergson est une analyse intéressante, elle attire notre attention et nous amène à méditer sur le problème. Néanmoins, le langage est souvent perçu comme un moyen de délivrance efficace pour l’homme. Grace à des éléments contradictoires nous allons maintenant pouvoir discuter la thèse de Bergson. Comme dit précédemment, le langage est, dans de multiples esprits, un moyen clé de se libérer ou de trouver des réponses aux questions qui semblaient sans solutions. Il est vrai que souvent les hommes en situation difficile vont de manière systématique se tourner vers un confident ou un soutient pour trouver du réconfort. Le fait d’utiliser des mots, pour exprimer des sentiments, éclaircit la pensée et l’esprit ; contrairement à ce que

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (57.3 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com