LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Secteur de l'énergie

Compte rendu : Secteur de l'énergie. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  7 Juin 2020  •  Compte rendu  •  3 444 Mots (14 Pages)  •  135 Vues

Page 1 sur 14

Analyses de besoins insatisfaits :

  1. Un point d’ensemble sur le secteur énergétique.

L’énergie est un secteur vital. Pour en être convaincu, il suffit d’apprécier l’importance de l’électricité dans notre vie quotidienne.

Elle est même devenue la condition sine qua non à la prospérité de chaque pôle industriel. Nous pouvons par exemple citer l’agriculture, les transports, le chauffage et l’éclairage, dont l’énergie est indispensable pour faire fonctionner toute activité humaine.

D’après Pierre Gardonneix, président du Conseil Mondial de l’Énergie, la consommation énergétique mondiale devrait s’accroître de plus de 40% en 15 ans, et doubler d’ici 2050.

La consommation énergétique a été multipliée par 20 en un siècle, alors que la population mondiale a à peine été multipliée par 4. Le développement économique et le choc démographique que nous traversons peuvent donner une raison à cette explosion de la consommation.

Cependant, une croissance illimitée basée sur des ressources restreintes pourrait causer l’effondrement de notre système, à moins de changer nos habitudes de productions et de consommations d’énergie.

Ici, la question à se poser serait : Comment gérer les ressources mondiales de manière plus durable ?

Deux enjeux énergétiques majeurs sont à prendre en considération : la préoccupation environnementale (réchauffement climatique dû notamment à l’exploitation d’énergie fossile comme le pétrole, la pollution et les émissions de CO2) ; et la pauvreté énergétique (2 milliards d’individus n’ont toujours pas accès à une énergie moderne).

  1. La préoccupation environnementale

Aujourd’hui, les sources d’énergies sont :

  • Les hydrocarbures (gaz naturel et pétrole)
  • L’énergie nucléaire (utilisant l’uranium)
  • Le charbon
  • Les énergies renouvelables (éolienne, solaire, hydroélectrique, biomasse, géothermique.)

Ces 4 sources sont appelées « énergies primaires » car elles seront transformées pour devenir de l’électricité. On parle alors d’énergie secondaire, lorsque la transformation a lieu.

[pic 1]

Nous avons avec ce schéma la différence entre les énergies renouvelables et non renouvelables. Le premier dessin montre l’action humaine de puiser les ressources fossiles, alors que le second dessin montre le système circulaire (utiliser les forces naturelles pour créer de l’énergie, sans extraire de ressources). Hélas, les hydrocarbures sont de très loin l’énergie la plus utilisée.

En plus d’être une ressource énergétique majeure, le pétrole est aussi une matière première servant à la fabrication du plastique.

Sa place dans l’économie mondiale est donc fondamentale.

D’ailleurs, les pays consommateurs de pétrole ne sont pas forcément les pays producteurs, et inversement.

Deux conséquences majeures de ce déséquilibre entre pays sont à noter :

  • Les pays consommateurs sont fondamentalement dépendants des pays producteurs ; sachant que le paradigme d’un pays consommateur ne pourra plus fonctionner dès lors qu’il n’a plus de pétrole. Cette ressource n’étant pas à disposition de tous, les pays consommateurs sont dans l’obligation absolue d’assurer leur approvisionnement en pétrole.

[pic 2] 

  • Des accidents écologiques et de la piraterie peuvent surgir lors de l’acheminement du pétrole vers son lieu de consommation.

En effet, les hydrocarbures sont principalement conduits par bateau (méthanier pour le gaz naturel et super tanker pour le pétrole.)

 

  1. La pauvreté énergétique

Aujourd’hui, l’Islande et les États-Unis utilisent près de la moitié de l’énergie mondiale.

Seuls les pays les plus pauvres et les plus ‘sous-développés’ ont des besoins réduits en énergie sachant que leur développement économique est faible. 20% de la population mondiale utilise 60% de la production énergétique et ces inégalités sont croissantes.

[pic 3]

De ce fait, plus de 15% de l’humanité n’a pas accès à l’électricité, creusant notamment des lacunes dans le domaine de la santé, de l’agriculture et de tous ses secteurs essentiels à la pérennité d’une nation.

Selon certains experts, les hydrocarbures ne seront suffisants que jusqu'en 2050. C’est d’ailleurs pour cela qu’on parle « d’énergies fossiles » : elles sont disponibles en quantité limitée et ne se renouvellent pas.

Ainsi, il est primordial d’opter pour des alternatives qui seraient infinies, pas chères et peu polluantes.

Les alternatives actuelles détiennent cependant des failles :

  • Les énergies renouvelables sont très chers cars, bien que le soleil ou le vent nous soient offerts, les panneaux solaires ou les éoliennes sont trop onéreuses à la production.
  • Les biocarburants (végétaux transformés en ‘essence’) sont cultivés à la place de denrées alimentaires, entraînant donc une augmentation du prix de ces denrées.
  • Le nucléaire pose problèmes par ses déchets.

En synthèse, le progrès technologique et la croissance démographique ont causé l’explosion de la consommation énergétique ; à tel point qu’elle a un impact sur le dérèglement climatique, que l’homme verra l’épuisement de ses ressources fossiles avant 2050, et que 15% de la population mondiale n’est pas alimentée en électricité.

Aujourd’hui, aucune énergie renouvelable n’est entièrement satisfaisante, rendant primordiale la recherche de nouvelles alternatives.

Exploration des technologies pouvant répondre à cette insatisfaction du besoin.

Cette partie sera fondée sur les découvertes de Nikola TESLA, dont vous trouverez la Biographie en annexe. (Il est conseillé de la lire avant d’entamer cette nouvelle partie.)

« La science n’est rien de plus qu’une perversion d’elle-même si son objectif final n’est pas d’œuvrer au bien de l’humanité. » Nikola TESLA

  1. La Tour de TESLA

[pic 4]

Est-il possible de transmettre de l’électricité sans fil ?

En 1901, la Tour de Tesla avait démontré que oui, cela était réalisable.

...

Télécharger au format  txt (24.2 Kb)   pdf (456.4 Kb)   docx (982.3 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com