LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’accord d’association entre le Maroc et l’Union européenne et les accords de libre-échange

Cours : L’accord d’association entre le Maroc et l’Union européenne et les accords de libre-échange. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  21 Février 2013  •  Cours  •  345 Mots (2 Pages)  •  567 Vues

Page 1 sur 2

L’accord d’association entre le Maroc et l’Union européenne et les accords de libre-échange signés avec les États-Unis et plusieurs pays arabes ont, en effet, induit une forte augmentation des échanges commerciaux, ayant nécessité la mise en œuvre du méga-projet Tanger Med et la modernisation des autres ports comme celui de Casablanca. C’est dans ce cadre que s’inscrit la réalisation de ce nouveau terminal voiturier qui aura un effet d’entraînement sur le secteur d’importation et d’exportation des voitures. Signe de la forte évolution du secteur ces dernières années, le trafic des voitures transitant par le port de Casablanca a enregistré une croissance de 8% entre 2007 et 2011. Selon Marsa Maroc, ce trafic a été réparti en 2011 à raison de 74% à l’import et 26% à l’export. Les exportations de voitures neuves ont démarré en 2007 avec 7.091 unités pour atteindre 29.288 unités à fin 2011.

Ce terminal est l’une des composantes du programme de renforcement des prestations de Marsa Maroc qui gère, dans le cadre de concessions, des terminaux et quais dans huit ports du Royaume à savoir ceux de Nador, Mohammedia, Casablanca, Jorf Lasfar, Safi, Agadir, Laâyoune et Dakhla, ainsi que le terminal vrac et marchandises diverses du port de Tanger Med I, dans le cadre d’un contrat de sous-traitance signé avec TMSA. La mise en exploitation de l’espace de stockage des véhicules s’ajoute aux travaux de construction de la liaison entre le port de Casablanca et la zone logistique de Zenata, lancés mardi par S.M. le Roi, en vue de répondre à la hausse du trafic au port. Cette connexion, qui sera réalisée pour un coût de 700 millions de DH, s‘inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de logistique. Elle est appelée à réduire de manière significative l’engorgement des différents axes routiers menant au port de Casablanca, à améliorer les conditions de transport des marchandises et à fluidifier le trafic des poids lourds, dont le nombre a connu une augmentation sensible ces dernières années et devra passer de 4.504 en 2011 à 5.195 en 2015 et 6.707 à l’horizon 2020.

...

Télécharger au format  txt (2.1 Kb)   pdf (52.3 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com