LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Accords d’intégration economique regionale

Fiche : Accords d’intégration economique regionale. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  5 Mars 2016  •  Fiche  •  1 662 Mots (7 Pages)  •  457 Vues

Page 1 sur 7

HISTOIRE

L'Accord de libre-échange nord-américain A.L.E.N.A, dénommé N.A.F.T.A. en anglais (North American Free Trade Agreement) et T.L.C.A.N. en espagnol (Tratado de libre comercio de América del Norte), cet accord définit une zone de libre-échange de quelque 480 millions d'habitants formée par les États-Unis, le Canada et le Mexique. Signé par les présidents de ces trois pays, George Bush, Brian Mulroney et Carlos Salinas de Gortari.
L'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) a vu le jour au cours d'une période où le commerce et les blocs commerciaux libres étaient populaires et positivement perçus.
En 1988, les États-Unis et le Canada ont signé l'Accord de libre-échange canado-américain. Peu de temps après, cet accord a été approuvé et mis en œuvre ; les États-Unis ont commencé à négocier un accord similaire avec le Mexique. Lorsque le Canada a demandé d’être partie toutes les négociations afin de préserver ses droits en vertu de la clause de « la nation la plus favorisée (NPF) », les négociations ont commencé pour l'ALENA, un accord qui a finalement été signé en 1992 et mis en œuvre en 1994.

OBJECTIF

Le but de l'ALENA a été d'encourager le commerce entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. En réduisant les tarifs de douane et les autres barrières commerciales, les pays espéraient créer une zone de libre-échange où les entreprises peuvent bénéficier du transfert des marchandises. Dans les années 1980, le Mexique avait des tarifs aussi élevés arrivant à cent pour cent sur certains produits. Au cours de la première décennie de l'accord, presque tous les tarifs douaniers entre le Mexique, le Canada et les États-Unis ont été éliminés.

Comme dans tout accord de libre-échange, les pays membres peuvent établir leurs propres règles d’échange commercial pour les pays non membres.

Objectifs de l’ALÉNA en details :

  • éliminer les barrières douanières et faciliter les échanges transfrontaliers des biens et des services ;
  • assurer les conditions d’une concurrence équitable dans la zone de libre-échange ;
  • augmenter substantiellement les occasions d’investissement au sein des trois pays membres
  • fournir une protection et une application adéquate des droits de propriété intellectuelle dans chacun des territoires ;
  • adopter des procédures efficaces de mise en œuvre d’administration conjointe et de résolution des litiges ;
  • approfondir la coopération trilatérale pour étendre les bénéfices de l’accord ;
  • protection de l'environnement et des conditions de travail.

Résultats

Les consommateurs canadiens et américains ont bénéficié des produits agricoles mexicains a prix bas. De même, les entreprises canadiennes et américaines ont cherché à entrer sur le marché intérieur mexicain qui était en expansion. Beaucoup de sociétés canadiennes et américaines ont choisi d'implanter leurs installations de fabrication ou de production au Mexique plutôt qu’en Asie, qui était géographiquement loin de leurs bases en Amérique du Nord.

L'ensemble des exportations canadiennes et mexicaines aux États-Unis ont plus que triplé en valeur depuis l'entrée en vigueur de l'ALÉNA en 1994, mais la crise économique de 2008-2010 les ont fait chuter en 2009.

LE MARCHE COMMUN DU SUD: MERCOSUR

Le Marché commun du Sud, Mercado Común del Sur ou MERCOSUR, a été créé en 1988 comme un accord commercial régional entre le Brésil et l’Argentine, puis il a été élargi en 1991 pour inclure l'Uruguay et le Paraguay. Au cours de la dernière décennie, la Bolivie, le Chili, la Colombie, l'Équateur et le Pérou sont devenus membres associés et le Venezuela est dans le processus d'adhésion entière.

Les constituants du MERCOSUR représentent près de la moitié de la richesse créée dans l'ensemble de l'Amérique latine ainsi que 40% de la population. Maintenant, le quatrième plus grand bloc commercial du monde, après l'Union européenne, l'ALENA et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), le groupe a été stratégiquement orienté pour développer les économies de ses constituants. Bien que ce soit une initiative commerciale et économique, le MERCOSUR a également été conçu avec des objectifs politiques clairs. MERCOSUR est engagé dans la consolidation de la démocratie et le maintien de la paix dans le cône sud. Par exemple, il a pris la foulée de conclure des accords entre le Brésil et l'Argentine dans le domaine nucléaire.

Le MERCOSUR a émergé comme l'une des initiatives les plus dynamiques et imaginatives dans la région. La flambée des échanges, l'augmentation des investissements et l'expansion de la production sont les indicateurs économiques qui pointent vers la réalisation remarquable du groupe


AUTRES ACCORDS COMMERCIAUX DANS LES AMERIQUES

CARICOM ET LA COMMUNAUTE ANDINE

La Communauté des Caraïbes et Marché Commun (CARICOM), ou tout simplement la Communauté des Caraïbes, a été formé en 1973 par les pays de la Caraïbe avec l'intention de créer un marché unique avec la libre circulation des biens, des services, du travail et de l'investissement.

La Communauté andine (appelé le Pacte andin jusqu'en 1996) est un accord de libre-échange signé en 1969 entre la Bolivie, le Chili, la Colombie, l'Équateur et le Pérou. Finalement, le Chili a abandonné, tandis que le Venezuela a rejoint pour une vingtaine d'années et quitta en 2006. Ce bloc commercial avait un impact limité pour les deux premières décennies de son existence, mais a connu un regain d'intérêt après la mise en œuvre du MERCOSUR. En 2007, les membres du MERCOSUR sont devenus membres associés de la Communauté andine, et une interaction plus coopérative entre les groupes commerciaux est prévue.

...

Télécharger au format  txt (11.2 Kb)   pdf (151.4 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com