LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Economie, marché du luxe

Étude de cas : Economie, marché du luxe. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  27 Mars 2020  •  Étude de cas  •  824 Mots (4 Pages)  •  13 Vues

Page 1 sur 4

ECONOMIE

  1. L’évolution des échanges internationaux et des produits de luxe

Le marché du luxe est un marché en constante augmentation. Depuis 1997, les ventes de produits de luxe n’ont pas cessées d’augmenter (92 milliards d’€ de vente dans le monde). Dès 1999, la vente a franchi la barre des 100 milliards pour atteindre 108 milliards d’euros de vente dans le monde. Cette progression est en parti du à la vente à l’étranger et donc aux échanges internationaux, qui désigne l’ensemble des transactions transfrontières qui peuvent se réaliser entre u pays étudié et le reste du monde. Néanmoins, ce marché connait quelques diminution entre 2002 (133 milliards €) et 2003 (128 milliards €). Cette baisse ne va pas empêcher le marché de rebondir puisque dès 2004 les ventes sont de 136 milliards d’€. En 2009, le marché du luxe rencontre de nouveau un baisse des ventes car elles passent de 167 milliards d’€ en 2008 à 153 milliards d’€ en 2009, cela peut s’expliquer en partie par la crise financière de 2008. Une fois de plus le marché n’a pas eu de mal à se relancer puisqu’en 2010 les ventes d’élèvent à un chiffre record de 173 milliards d’€ de ventes. C’est à partir de 2009 que le marché a pris une dimension très importante avec des ventes record tous les ans, pour atteindre en 201, 249 milliards d’euros de ventes. Dans les années à venir, le marché du luxe compte tout particulièrement sur les chinois ca ils devraient représenter environ 34% des achats. Sur ce marché on peut y dissocier 2 évolutions : courant, et constant. Les prix courants sont les prix tels qu'ils sont indiqués à une période donnée, ils sont dits en valeur nominale. Les prix constants sont les prix en valeur réelle c'est-à-dire corrigés de la variation des prix par rapport à une donnée de base ou de référence. En 2016, c’est le Japon qui connait la plus grosse progression avec + 5% en taux de change courant et +7% en taux de change constant. Cependant une baisse est attendu en raison du cours de monnaie du Yen se renforce. La nation va donc être moins attractif touristiquement.

 On peut donc en constater que les échanges internationaux ont considérablement augmenté, ce qui a permis au marché des produits de luxe de réaliser encore plus de ventes années après années. Sur cette augmentation on peut tout de même repérer certains acteurs plus influents que les autres dont un en particulier, La Chine qui est un acteur majeur de ce marché des produits de luxe.

  1. La compétitivité de l’industrie française de luxe dans le monde

De nombreux facteurs peuvent influencer la compétitivité d’un pays sur un marché. Notamment sur les stratégies à adopter, La France s’est basée sur une stratégie de différenciation par le haut, qui vise à développer des caractéristiques produits ou services plus élevées que celles de la concurrence.
La différenciation par le haut peut permettre d'accroître les parts de marché et / ou d'augmenter le prix de vente. La France peut alors se démarquer de ses concurrents en proposant des produits d’une qualité nettement supérieure, une créativité permanente. Les autres pays ne peuvent adopter cette stratégie, en raison d’un manque de qualification, de savoir faire… C’est pourquoi la France peut se permettre de vendre ses produits à des prix bien supérieur et donc réaliser Chiffre d’Affaires bien plus important. En 2016, parmi les 10 marques de luxe les plus vendu dans le monde, y figure 5 marques françaises, dont les deux plus vendus. Louis Vuitton avec des ventes à 28 508 millions $ puis vient après Hermès avec 19 821 millions $. Ces deux marques représentent à elles seules, 54% des ventes de produit de luxe dans le monde.

...

Télécharger au format  txt (5 Kb)   pdf (62.1 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com