LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Why Do I Have To Do This!

Rapports de Stage : Why Do I Have To Do This!. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  4 Juin 2013  •  459 Mots (2 Pages)  •  374 Vues

Page 1 sur 2

Seriously, why do I have to write this document in order to access some files. I don't have the time to do this. Hovever, I am doing it right now because I have no choice. I think I've done it. Now it is asking me write more than two hundred word. I guess I have no choice but to do this Loisir et loisirs : glissement sémantique [modifier]

On qualifie également le loisir de « temps libre », soit un temps usuellement consacré à des activités essentiellement non productives d’un point de vue macroéconomique, activités souvent ludiques ou culturelles : bricolage, jardinage, sports, divertissements... Cela a entraîné par la suite un glissement sémantique du terme « loisir » (temps libre) vers celui de « loisirs » (divertissements et sports).

Le mot a commencé à accuser ce glissement de sens dans les années 1960-70, sans doute suite à son usage répété dans l’expression « civilisation des loisirs » (expression que l'on doit à Joffre Dumazedier dans un de ses ouvrages, publié en 1962, Vers une civilisation du loisir ?) . Beaucoup usent du terme comme synonyme de « divertissement », ce qui constitue une déviation importante de signification.

L'expression « industrie des loisirs » fait directement écho à cette notion de loisirs-divertissements, en proposant une vision productiviste voire mercantile de la production de biens et de services propres à satisfaire les besoins des ménages liés à leur temps de loisir : on considère ici que ce temps est dédié à la consommation de masse, pour s’occuper.

Il est possible[réf. nécessaire] que les raisons ou valeurs profondes pour lesquelles nous vivons peuvent, en ordre probable d'importance, être les suivantes : le travail, la consommation, les communications, les sports, les jeux, la lecture, l'Internet, la télévision, les expositions et lieux à visiter, les sorties au cinéma, les parcs d'attractions et divertissements à sensations, les voyages, la sexualité, etc. Ces quelques éléments énumérés peuvent, s'ils ne font pas partie de loisirs, être cependant des indices sur quoi effectuer une recherche en rapport avec ceux-ci.

Expressions [modifier]

Un « violon d'Ingres » désigne un loisir, par analogie avec la carrière de Jean-Auguste-Dominique Ingres comme deuxième violon à l’Orchestre du Capitole de Toulouse.

Passe-temps, nommé d'origine misbaha en arabe, comme étant un objet religieux, il l'est toujours pour certains, mais aussi utilisé de nos jours comme article accessoire[réf. nécessaire], sous le nom « passe-temps ».

Bibliographie [modifier]

Paul Lafargue, Le Droit à la paresse, 1880,

Lire en ligne

Joffre Dumazedier, Sociologie empirique du loisir, Seuil, Paris, 1974

Alain Corbin, L'Avènement des loisirs : 1850-1960, Aubier, Paris, 1995

Paul Yonnet, Travail, loisir, Temps libre et lien social, Gallimard, 1999

Jean-Marie Lafortune, Introduction aux analyses sociologiques du temps hors travail3, Presses de l’université du Québec, 2004

Jeremy Rifkin, La Fin du travail

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (61.5 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com