LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L Equitation

Commentaire de texte : L Equitation. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  10 Décembre 2014  •  Commentaire de texte  •  357 Mots (2 Pages)  •  249 Vues

Page 1 sur 2

L’équitation est « la technique de la conduite du cheval sous l'action de l'homme », à la fois art, loisir et sport avec pour partenaire un équidé, le plus souvent un cheval ou un poney. Le mot vient du latin equitare, qui signifie « aller à cheval ». Cette discipline réunit deux espèces biologiques différentes, l'être humain et l'équidé, et demande un matériel spécifique.L’équitation constitue tout d’abord un sport à part dans la mesure où il réunit deux entités : un homme et un cheval, le cavalier et sa monture. L’un ne va pas sans l’autre, et vice-versa. Résultat : cette discipline exige une connaissance parfaite de l’animal et un profond respect envers lui. Monter à cheval, ça n’est pas seulement faire du sport, c’est aussi faire équipe avec lui. Cela confère à cette activité une dimension particulière.

L’équitation, ce n’est par ailleurs pas une seule discipline, mais plusieurs, parmi lesquelles le dressage, l’attelage, l’endurance, la voltige, le saut d’obstacles, le horse-ball, le polo...

C’est enfin un sport qui peut être envisagé aussi bien comme une véritable discipline, avec des entraînements en manège et des compétitions, que comme un loisir ponctuel, avec des promenades, des circuits de découverte...

Contrairement aux idées reçues, en équitation, ce n’est pas la monture qui fait tout ! Monter à cheval impose un travail musculaire non négligeable au niveau du dos et des abdominaux, surtout quand on reste assis en selle (pas, galop, trot assis). Cela renforce également les muscles des jambes (cuisses, mollets...) et les fessiers quand on pratique le trot enlevé.

Par ailleurs, en équitation traditionnelle, notamment en dressage, on insiste particulièrement sur le maintien du dos et des épaules. Ainsi, on prend l’habitude d’adopter une jolie position de buste.

Côté dépense énergétique, c’est assez irrégulier. Ainsi, en randonnée, on brûle peu car l’effort est peu important. En effectuant un parcours d’obstacles ou une reprise de dressage en revanche, le travail musculaire s’intensifie nettement et devient significatif : environ 350 à 600 Kcal brûlées par heure.

Discipline acrobatique, l’équitation renforce aussi le sens de l’équilibre et améliore la coordination motrice.

Pratiquée régulièrement et durablement, elle permet enfin de muscler son cœur et de développer ses capacités respiratoires.

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (51.2 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com